Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mardi 27 septembre 2016

Baromètre TIC 2014. Dispositifs de lutte contre la fracture numérique

EPN et PMTIC sont deux dispositifs de lutte contre les fractures numériques. Depuis près de 10 ans, ils mettent à disposition des lieux d'expérimentation et de partage des compétences numériques adaptés aux besoins des publics les plus fragiles
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 25/06/2014 | Imprimer | Envoyer

20% des Wallons de 15 ans et plus n'utilisent jamais personnellement Internet, même si près d'un cinquième d'entre-eux s'en servent en faisant faire des recherches et consultations via un "proxy", un parent ou des amis. Ce qui leur permet ainsi de bénéficier (partiellement) des services d'Internet sans pour autant manipuler eux-mêmes l'ordinateur. Ce sont pour l'essentiel des personnes âgées de plus de 60 ans.

Ces non-utilisateurs constituent ce qu'il est convenu d'appeler les personnes en fracture numérique de premier niveau. Par ailleurs, si 80% des Wallons ont utilisé Internet au moins une fois au cours de l'année 2013, on constate que tous, et de loin, n'ont pas recours à l'entièreté des ressources disponibles.

Pour ne citer que quelques indicateurs clés:

  • 68% ont utilisé le courrier électronique;
  • 45% ont effectué des opérations bancaires;
  • 25% ont publié des informations sur le web;
  • 5% ont suivi un cours en ligne.

Même si tout le monde n'a pas besoin de tous ces services, de nombreuses études ont montré qu'un second niveau de facture numérique menace une partie importante, mais très difficilement mesurable, de la population.

C'est la fracture d'usage, c'est-à-dire l'incapacité à exploiter toutes les ressources numériques disponibles pour assurer son propre développement et épanouissement.

Depuis près de 10 ans, la Wallonie a mis deux dispositifs en place en vue de lutter contre ces deux formes de fracture numérique. Ce sont, d'une part, le réseau des EPN ou Espaces Publics Numériques et, d'autre part, le PMTIC (Plan Mobilisateur des Technologies de l'Information et de la Communication).

Réseau des Espaces Publics Numériques (EPN)

Un "Espace Public Numérique" est un lieu ouvert au public, à vocation non lucrative, proposant un programme d'accès, d'initiation et d'accompagnement aux technologies de l'information. Décidé le 2 décembre 2004 par le Gouvernement wallon, le plan de développement des EPN dans les communes wallonnes vise à renforcer l'accessibilité de tous aux outils de la société de l'information. Depuis lors, plusieurs appels à projets ont permis de soutenir la création des EPN et de favoriser le développement d'actions de terrain en leur sein. Depuis 2006, le Centre de compétence Technofutur TIC assure l'animation d'un Centre de ressources des EPN qui a tissé entre eux un véritable réseau de compétences, d'échanges et de partage.

De l'enquête menée par Technofutur TIC auprès des animateurs des EPN début 2014, il ressort que le réseau compte aujourd'hui 140 EPN labellisés, répartis dans 98 communes (sur 262). Toutefois, il faut regretter que 8 EPN sont defecto fermés, essentiellement parce que la structure qui les accueillait (souvent la commune ou le CPAS) ne peut plus en financer l’animation ou proposer un contrat suffisamment stable à l'animateur.

Le réseau compte donc 132 EPN actifs en 2014.

17 EPN sont mobiles, soit dans un véhicule, soit en disposant d'ordinateurs portables, ce qui permet de toucher une plus large population, particulièrement dans les zones rurales. Ces équipements mobiles (14) viennent souvent en complément d'un EPN fixe dans un bâtiment.

En moyenne, chaque EPN met à disposition 10 ordinateurs pour une surface d'accueil de 70m2 et est ouvert au public 25h par semaine. 44% d'entre-eux sont également accessibles au moins une fois en soirée et 35% le week-end. Cet accès est totalement gratuit dans 66% des EPN. 270 animateurs et porteurs de projets se relaient au service des visiteurs pour les accompagner dans leur découverte et utilisation des TIC pendant 40% des heures d'ouverture. Le reste du temps, l'accès est libre. Au total, l'ensemble des EPN comptabilise pas moins de 178.000 accès au cours de l'année 2013.

52% des EPN ont créé leur propre site web et 47% ont une page Facebook, tandis que 15% sont également actifs via un compte Twitter. L'ensemble forme un véritable réseau intercatif, puisque 40% des EPN collaborent entre eux, en surplus des activités pilotées par Technofutur TIC. 32% sont aussi opérateurs PMTIC. (Source : Technofutur-TIC)

Plan Mobilisateur des Technologies de l'Information et de la Communication (PMTIC)

Le PMTIC est un dispositif créé par le décret du Parlement wallon du 3 février 2005 puis modifié par le décret du 20 février 2014, et qui vise à sensibiliser et former aux TIC un public de demandeurs d'emploi peu familiarisé avec l'informatique.

Il s'adresse donc prioritairement aux chômeurs complets indemnisés et aux bénéficiaires du revenu d'intégration sociale ou de l'aide sociale, et vise spécifiquement les personnes qui ont un faible niveau de formation (maximum un diplôme de l'enseignement secondaire technique ou professionnel ou de l'enseignement général inférieur), ainsi que les demandeurs d'emploi de plus de quarante ans (sans restriction de diplôme).

Le dispositif s'appuie sur les organismes de proximité, généralement des ASBL à vocation sociale, qui ont leur siège d'activité en Région wallonne de langue française, et qui disposent de ressources techniques (locaux, équipement TIC) et pédagogiques (formateurs expérimentés) qui ont pu être validées par un agrément délivré par une commission ad hoc. Un suivi et une animation pédagogiques sont assurés par un expert désigné par le Gouvernement. Ce rôle a jusqu'à présent été assuré par le Laboratoire de Soutien à l'Enseignement Télématique (LabSET) de l'Université de Liège.

Pour l'année 2013, 83 opérateurs étaient agréés mais dans les faits seulement 79 d'entre-eux ont réellement organisé des formations au cours de cette année; ils étaient 75 sur 82 en 2012. Ces opérateurs ont dispensé 190.177 heures de formations en 2013 contre 184.080 pour un total de 5890 bénéficiaires en 2012. Le budget alloué annuellement était de 1.426.000 d'euros en 2013 et de 1.380.600 d'euros en 2012 (Source : Direction Générale Opérationnelle de l'Economie, de l'Emploi et de la Recherche du SPW).

Carte des implantations d'EPN et dispositifs PMTIC en Wallonie au 1er janvier 2014
Carte EPN et PMTIC 2014

Pour en savoir plus

  • Centre de ressources des espaces publics numériques de Wallonie Lien externe
    Dans le prolongement de sa politique de création d'espaces publics numériques locaux et de la création d'un Label, le Gouvernement wallon a décidé, fin 2006, de se doter des moyens de structurer, accompagner et pérenniser le programme des EPN en Wallonie
    http://www.epn-ressources.be
Portail de la Région wallonne