Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mercredi 7 décembre 2016

Lancement du programme eEurope

La Commission européenne a lancé l'initiative eEurope le 8 décembre 1999 par l'adoption de la communication: eEurope, une société de l'information pour tous
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 27/06/2000 | Imprimer | Envoyer

Cette initiative vise à promouvoir une utilisation accrue des technologies numériques dans toute l’Europe et à donner à tous les Européens les connaissances nécessaires pour les utiliser. eEurope occupe une place majeure dans le programme de renouveau économique et social pour l'Europe préparé par la Commission à l’occasion du Conseil européen de Lisbonne. L'initiative eEurope est un élément clé de la stratégie de la nouvelle Commission visant à moderniser l'économie européenne.

Trois objectifs principaux

  • mettre en ligne chaque individu, foyer, école, entreprise et administration;
  • créer en Europe une culture et un esprit d'entreprise ouverts aux technologies numériques;
  • veiller à ce que la Société de l'Information ait une vocation d’intégration sociale.

L'application des technologies numériques est synonyme de croissance et d'emploi dans la nouvelle économie, dont l'Internet est le principal moteur. Bien que l’Europe soit précurseur dans certains domaines d’application des technologies numériques, telles que les communications mobiles et la télévision numérique, la pénétration de l'Internet y reste comparativement faible. L'initiative eEurope vise à exploiter les points forts de l’Europe pour lui permettre de profiter pleinement des avantages de l'économie en ligne, de capitaliser ses atouts technologiques, de tirer parti de la qualité de son système d'enseignement et d’exploiter au maximum son esprit d’entreprise.

Profiter des possibilités offertes

Le succès de la nouvelle économie dépend de la capacité des consommateurs et du grand public en général à profiter pleinement des possibilités offertes. L'initiative eEurope vise à les aider à acquérir les connaissances nécessaires leur permettant de trouver les informations qu'ils recherchent et d'interagir sur l'Internet.

Plusieurs mesures ont été prises au niveau européen en faveur de la Société de l'Information:

  • la poursuite du processus de libéralisation du marché des télécommunications;
  • la mise en place d'un cadre juridique clair pour le commerce électronique (relatif notamment au respect de la vie privée, à l'authentification et à la sécurité);
  • le soutien aux programmes de recherche et développement dans des domaines prioritaires.

Toutefois, l'histoire économique n'a jamais connu une évolution aussi rapide des technologies et des marchés. La politique se doit de s'adapter à cette évolution. A la demande des chefs d'Etat et de gouvernement, la Commission prépare un plan d'action eEurope, en collaboration avec le Conseil. Ce plan d’action sera soumis à l'approbation du Conseil européen réuni à Feira (Portugal) en juin 2000.

3 objectifs

L'initiative eEurope a pour but de permettre à l'Europe d'exploiter ses points forts et de surmonter les obstacles à une intégration et une utilisation accrues des technologies numériques. Pour ce faire, ses trois objectifs principaux sont:

  • mettre en ligne chaque individu, foyer, école, entreprise et administration,
  • créer en Europe une culture et un esprit d'entreprise ouverts aux technologies numériques,
  • veiller à ce que la Société de l'Information ait une vocation d’intégration sociale.

L'initiative eEurope reflète le cadre actuel de la politique et se concentre sur des domaines prioritaires. Des actions sont lancées dans les secteurs où une initiative européenne peut faire la différence et où l'élaboration d'une approche commune pour résoudre les problèmes représente une valeur ajoutée incontestable. Dix domaines d'action prioritaires ont été définis sur cette base.

10 domaines prioritaires

La réalisation des objectifs fixés pour les dix domaines demandera un effort conjoint des Etats membres, de la Commission européenne, des entreprises et du grand public. Ces 10 domaines sont:

  • faire entrer la jeunesse européenne dans l'ère numérique,
  • un accès moins cher à l'Internet,
  • accélérer le commerce électronique,
  • un accès Internet rapide pour les chercheurs et les étudiants,
  • un accès électronique sûr grâce aux cartes à puce,
  • capital risque pour les PME de haute technologie,
  • l'eParticipation des personnes handicapées,
  • la santé en ligne,
  • transports intelligents,
  • administrations en ligne.

Pour en savoir plus

  • Direction générale de la société de l'information Lien externe
    Elle joue un rôle capital dans la mise en oeuvre de la vision définie par les chefs d'État européens à Lisbonne en 2000, à savoir faire de l'Europe, d'ici à 2010, l'économie la plus compétitive et la plus dynamique du monde, se caractérisant par une croissance durable, créant davantage d'emplois plus qualifiés et garantissant une plus grande cohésion sociale
    http://ec.europa.eu/dgs/information_society/index_en.htm
  • Société de l'information en Europe Lien externe
    Géré par la DG société de l'information, ce portail vise à vous familiariser avec la société de l'information: citoyenneté, éducation, santé, affaires, communications, radiofréquences, développement régional, programmes et initiatives de la Commission européenne
    http://ec.europa.eu/information_society/index_fr.htm
Portail de la Région wallonne