Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mercredi 28 septembre 2016

Où en est l'Internet en Belgique?

Pas d'euphorie, mais l'optimisme reste de rigueur, c'est le résultat de deux études récentes menées dans notre pays
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 14/12/2000 | Imprimer | Envoyer

L'Internet a-t-il vraiment décollé en Belgique ? Notre pays est-il oui ou non à la traîne ? Ces questions reviennent régulièrement au devant de l'actualité depuis de nombreux mois. Coup sur coup, plusieurs études apportent des informations à la fois sur le comportement général des belges et des entreprises. Ces études ont été menées par Insites et la Feb et par Media Brussels. En voici les principaux enseignements.

Les patrons belges encore timides face au Web

600000: c'est le nombre de belges ayant déjà réalisé au moins une transaction sur le Web. L'intention des surfeurs belges de faire des achats en ligne dans l'année à venir est en augmentation. Les produits les plus classiques comme les voyages, les livres, les CD, ou encore les tickets de spectacles ou de transport, ont les faveurs des internautes.

70% des entreprises belges disposent d'un site Web. Mais les patrons belges se montrent encore très réservés pour ce qui est de développer des applications sur le Net. Pour la plupart d'entre eux, l'impact de l'Internet se fait essentiellement sentir sur les départements marketing et ventes de l'entreprise. 24% seulement prennent en considération l'impact sur la logistique dont on sait pourtant qu'elle est souvent une des points cruciaux d'une stratégie Web réussie.

La FEB tempère toutefois un peu ces chiffres en mettant l'accent sur la forte densité de PME en Belgique, lesquelles planchent pour la plupart encore sur leur stratégie Web. Les auteurs de l'étude pensent ainsi que l'influence de l'e-business augmentera très sensiblement d'ici 2003. On le voit, les opérations de sensibilisation et de soutien à l'e-business et aux TIC ont encore de beaux jours devant elles.

Parmi les raisons qui poussent les entreprises à faire de l'e-business, on trouve:

  1. Internet ouvre la porte vers un espace où les fournisseurs potentiels sont plus nombreux (88,5%),
  2. le coût des transactions est moins élevé sur Internet (76,9%),
  3. Internet permet d'accéder à un univers de connaissances plus large (76%),
  4. les prix de vente sont plus bas sur Internet (69,2%),
  5. faire des affaires en ligne permet de rester en avance par rapport à la concurrence (48%).

Parmi les raisons qui freinent les entreprises face à l'e-business, on trouve :

  1. le besoin de contact physique (74%),
  2. la pénétration d'Internet chez les clients potentiels est encore trop faible (56%),
  3. le return est insuffisant (47%),
  4. l'incertitude quant à la confiance du client (42%).

Utilisation de l'Internet en Belgique

2758000 ou 31% : le nombre de belges ayant utilisé Internet au moins une fois durant les trois derniers mois. L'audience a peu évolué ces derniers mois, un léger tassement de la progression se remarquant même depuis février 2000. Le boum de l'Internet gratuit n'a pas véritablement réussi a multiplier le nombre d'utilisateurs passionnés et réguliers. De nombreux nouveaux internautes ont délaissé le Web après quelques utilisations sporadiques.

22% : le taux de progression de nouveaux internautes durant le dernier semestre. Ce chiffre reste conforme au taux relevé habituellement. Il convient de noter que ces nouveaux utilisateurs sont majoritairement des femmes, ce qui pourrait faire diminuer l'avance prise jusque là par les hommes qui représentent 65% des surfeurs. Il convient également de noter que 80% des internautes belges ont entre 15 et 44 ans.

Nombre d'habitants en Belgique pouvant se connecter à l'Internet (au domicile, à l'école ou au travail), en milliers d'habitants. Chiffres Insite.be:

Nombre d'habitants en Belgique pouvant se connecter à l'Internet

Sur le Web pour quoi faire

  • recherche d'informations: 85%,
  • pour le plaisir: 43%,
  • téléchargement de fichiers: 40%,
  • chat, banque en ligne, musique: 20%,
  • achat en ligne: 12%,
  • portefeuille d'actions: 7%.

Le travail, les études, les informations générales, le tourisme ou encore la culture sont les centres d'intérêt les plus souvent cités par les internautes.

L'AWT dans le rôle de vigie TIC en Région wallonne

Tous ces chiffres concernent la Belgique, mais qu'en est-il de la Wallonie. Dans le cadre de sa mission de vigie, l'Agence Wallonne des Télécommunications a déjà élaboré, en partenariat avec Agoria Wallonie(Fabrimétal), une base de données de l'offre TIC en Région wallonne. Toutes les entreprises actives dans le secteur des technologies de l'information et de la communication en Wallonie peuvent s'y inscrire gratuitement.

Cette base de données en ligne constitue le versant offre de cette mission de vigie. Le versant demande est actuellement en cours de réalisation, à la fois au niveau des particuliers et des entreprises. Les résultats sont prévus pour le printemps 2001.

Pour en savoir plus

  • Fédération des entreprises de Belgique (FEB) Lien externe
    Organisation patronale interprofessionnelle qui représente tant les petites et moyennes que les grandes entreprises. Le terrain d'action de la FEB comprend tous les domaines d'activité des entreprises et se concentre principalement sur les matières économiques, sociales, fiscales et juridiques et sur les thèmes européens et internationaux
    http://www.feb.be
  • InSites Belgique Lien externe
    InSites-Consulting est le plus grand bureau d'enquêtes et de conseils dans le domaine de l'Internet et du cybermarketing
    http://www.insites.be
Portail de la Région wallonne