Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mercredi 7 décembre 2016

Briques et TIC

Dans la foulée de la publication de son enquête sur les usages TIC 2006 des PME et TPE, l'AWT s'est penchée plus spécifiquement sur le secteur de la construction. Domaine traditionnel par excellence, comment intègre-t-il les TIC et l'e-business?
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 24/01/2008 | Imprimer | Envoyer

Plus grand employeur industriel d'Europe, la construction est un secteur stratégique à plus d'un titre. Il fournit les infrastructures aux autres secteurs de l'économie et est aussi l'un des secteurs qui, proportionnellement, génère le plus d'activités indirectes notamment vers les industries (grande variété de matières premières), les services (la finance), le transport, etc. On mesure dès lors l'importance de l'usage des nouvelles technologies au sein de ce secteur pour l'évolution de l'économie d'une région vers l'économie de la connaissance. L'AWT a fait le point sur les usages TIC du secteur de la construction en Wallonie.

Vue d'ensemble

En Belgique, la construction emploie environ 202.000 travailleurs salariés et 45.000 indépendants. Cela représente environ 6% de l'emploi privé total. En Wallonie, c'est le premier secteur en termes de nombre de PME et le quatrième pourvoyeur d'emplois (75.000 unités). Outre son poids dans l'économie nationale, ce secteur est l'un de ceux qui enregistrait la plus forte hausse de valeur ajoutée en 2006 (+8,5%, soit à peu près le double de la valeur atteinte par l'entreprise belge moyenne).

Néanmoins, au niveau des usages TIC selon les enquêtes menées par l'AWT, la construction fait partie des secteurs dits "peu technophiles". En effet, l'accès individuel à Internet y est moins élevé qu'ailleurs (19% contre 37% en moyenne pour les PME) et les pratiques e-business (vente en ligne, achats en ligne et travail en réseau) y sont également moins développées.

Il faut toutefois nuancer ce constat en montrant que la structure du secteur (taille des entreprises, spécialisation, etc.) et ses besoins en matière de TIC expliquent les usages mesurés. De plus, les enquêtes de l'AWT, portant essentiellement sur des PME/TPE (1 à 250 travailleurs) et sur des usages de technologies transversales, occultent nécessairement les usages spécifiques des grandes entreprises du bâtiment ou du génie Civil, notamment en matière d'appels d'offres électroniques (e-tendering), de solutions de Building Information Modelling en 3D, ou encore de solutions de gestion multiprojets via le Web (Project Web solutions).

Les usages TIC de la construction

La dernière enquête menée par L'AWT en 2006 concernant les usages TIC des entreprises régionales a comparé les secteurs sur une série d'indicateurs tels que la disponibilité de PC par travailleur, la connexion des entreprises à Internet, la présence d'un site Web, les pratiques d'e-business, etc.

A l'issue de cette enquête, le secteur de la construction s'est classé dans le groupe des secteurs moins technophiles avec le commerce de détail, l'horeca, le transport et une partie des industries. Ce classement a témoigné non pas d'une aptitude des entreprises de la construction à utiliser les technologies, mais bien d'une utilisation plus ou moins intensive selon les besoins générés par l'activité.

Le tableau ci-dessous montre la comparaison des usages du secteur avec les taux d'usage moyens tous secteurs confondus.

Population: toutes les entreprises régionales de 1 à 250 travailleurs ayant un siège social en Wallonie et un chiffre d'affaires < ou = 50 millions d'euros. Les indicateurs ont été recalculés sur l'ensemble des PME, d'une part, et des TPE, d'autre part.
Usages TIC du secteur de la construction en 2006 PME "construction" Taux moyen PME TPE "construction" Taux moyen TPE
Utilisation des PDA 23% 27% 10% 14%
Utilisation de GSM 94% 88% 92% 76%
Connexion des entreprises à Internet 95% 95% 79% 67%
Taux de PC par personne occupée 28% 52% 84% 87%
Ordinateurs connectés en réseau local (LAN) 64% 68% 28% 20%
Taux de travailleurs connectés individuellement à Internet 19% 37% 58% 55%
Présence d'un site Web 48% 58% 14% 20%
Usage de l'e -mail 87% 87% 60% 53%
Recherche d'information sur le Web 87% 87% 66% 55%
Opérations bancaires en ligne 83% 82% 50% 45%
Téléchargement/envoi de fichiers 68% 72% 32% 29%
Voix sur IP 4% 10% 10% 10%
Vente en ligne 3% 12% 3% 5%
Achats en ligne 36% (12% pour les matières premières) 42% 27% 27%
Travail en réseau 5% 17% 4% 14%
E-learning 1% 10% 3% 7%
Travail mobile 18% 18% 8% 2%
Télétravail 11% 15% 8% 7%
Visioconférence 0,09% 1% / /

La constellation de petites entreprises au sein du secteur de la construction, le taux élevé de personnel ouvrier et l'ancrage particulièrement local de l'activité, induisent vraisemblablement des usages qui se situent un peu en-dessous de la moyenne pour une partie des indicateurs. A la lecture du tableau, on voit que la construction utilise plus volontiers des technologies favorisant la mobilité des travailleurs.

On constate ainsi que la construction a un usage du GSM plus intensif que la moyenne, et ce tant au sein des TPE que des PME. Cela s'explique par le caractère nomade de certaines fonctions d'ouvriers et de contremaîtres. Cette diffusion pourra servir de socle aux usages avancés d'Internet à moyen terme car, avec l'apparition des smartphones, il est désormais possible de surfer sur Internet, lire son courrier électronique, gérer des machines à distance ou encore regarder des plans en 3D sur son téléphone portable.

La diffusion acquise du GSM dans ce secteur permettra donc le développement d'usages avancés d'Internet grâce à l'évolution des fonctionnalités des terminaux. L'AWT est confortée dans cette analyse par l'excellent taux de connexion à Internet des entreprises, ainsi que par leurs usages basiques intensifs du Web.

Influence de la taille

Il ne faut pas négliger l'impact de la taille des entreprises sur les usages TIC d'un secteur. En effet, les enquêtes de l'AWT ont démontré que les petites entreprises ayant une aire de concurrence régionale et une prestation d'activité matérielle au contact du client ont des usages TIC moins complexes que la moyenne. La construction en Wallonie s'inscrit pleinement dans ce cas de figure. Il suffit d'observer le tableau ci-dessous.

Entreprises de la construction réparties par taille
Taille de l'entreprise Répartition
0 ou inconnu 14173
De 1 à 4 personne(s) 6189
De 5 à 9 personnes 1367
De 10 à 19 personnes 645
De 20 à 49 personnes 413
De 50 à 99 personnes 87
De 100 à 199 personnes 28
De 200 à 499 personnes 8
De 500 à 999 personnes 3
Total en Wallonie 22913

En conclusion, on constate que les usages TIC de la construction sont orientés vers la mobilité pour la majorité des entreprises, étant donné leur taille et leur activité. Ces usages sont d'un bon niveau, compte tenu des besoins et des moyens disponibles, mais ils doivent continuer à être soutenus par les différentes associations professionnelles du secteur qui ont un rôle primordial à jouer en matière d'identification et de mutualisation de ces besoins.

Références et sources

  • Centre scientifique et technique de la construction (CSTC) Lien externe
    Institut de recherche qui vise spécifiquement à promouvoir la recherche appliquée dans le secteur, afin d'améliorer la compétitivité de ce dernier
    http://www.cstc.be
  • Confédération nationale de la construction (CNC) Lien externe
    Organisation patronale coupole pour toute la Belgique, la CNC regroupe près de 14.000 entreprises de construction affiliées, de toutes les régions du pays. Il s'agit tout aussi bien d'indépendants que de PME ou de grandes entreprises, actifs dans tous les domaines de la construction
    http://www.confederationconstruction.be
  • Coface Services Belgium Lien externe
    Spécialiste de l'information légale et financière, Euro DB gère le registre central du commerce. Ces données sont intégrées dans la Banque carrefour des entreprises (BCE)
    http://www.eurodb.be
  • European e-business market watch Lien externe
    Programme chargé d'étudier l'impact des TIC et de l'e-business sur les entreprises, les industries et l'économie en général
    http://www.ebusiness-watch.org
  • PME wallonnes: usages TIC 2006
    Equipement informatique, accès à Internet, sécurité, téléphonie, e-mail, sites Web, e-business, dépenses TIC: autant d'indicateurs mesurés et analysés par l'AWT dans le cadre de son enquête annuelle sur les usages des TIC des PME wallonnes
    http://www.awt.be/web/dem/index.aspx?page=dem,fr,pme,000,000
  • TPE wallonnes: usages TIC 2006
    L'AWT réalise une année sur deux une enquête sur les usages TIC des TPE wallonnes. Au programme: équipement informatique, téléphonie, Internet et ses usages, sites Web, e-business, sécurité, formation aux TIC, etc.
    http://www.awt.be/web/dem/index.aspx?page=dem,fr,tpe,000,000
Portail de la Région wallonne