Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

jeudi 29 septembre 2016

E-inclusion, be part of it

Particulier, organisation, entreprise, pouvoir public: vous mettez en oeuvre un projet visant à favoriser l'inclusion numérique? Faites-le connaître au plus grand nombre en participant à l'initiative de l'Union européenne
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 11/02/2008 | Imprimer | Envoyer

Contexte général

La déclaration ministérielle de Riga de 2006 fixe des objectifs concrets pour l'utilisation et la disponibilité d'Internet, la culture numérique et l'accessibilité des TIC à l'horizon 2010. Même si plusieurs acteurs TIC déploient des efforts importants pour améliorer l'insertion numérique, l'offre de solutions TIC abordables et adaptées à des besoins particuliers reste cependant insuffisante.

De nombreuses autorités à tous les niveaux prennent des initiatives en faveur de l'insertion numérique. L'Union européenne est également très active dans le cadre de ses politiques concernant la société de l'information, la protection des données, l'insertion sociale et l'emploi, les marchés publics, la recherche, l'éducation, la culture et la normalisation.

L'initiative européenne sur l'insertion numérique

L'initiative lancée par l'Union européenne sur l'insertion numérique n'impose aucune charge administrative ou financière à l'échelon de l'UE. Elle vise à:

  • sensibiliser à l'urgence de la question;
  • accroître la visibilité de la contribution importante que peut apporter l'insertion numérique à la qualité de la vie;
  • soutenir la croissance économique et l'emploi;
  • renforcer les principaux engagements pris à Riga.

La Commission européenne va ainsi organiser une campagne spécifique durant toute l'année 2008. Intitulée "Inclusion numérique, j'en fais partie", elle a été lancée sur base d'un premier appel à contributions intervenu du 08 octobre au 15 novembre 2007.

Logo e-inclusion

Les contribution initiales et à venir sont à déposées sur le portail des bonnes pratiques électroniques. Participer à cette campagne permettra notamment de faire partie d'une large communauté, de bénéficier de la reconnaissance et d'une visibilité accrue des actions menées et d'intervenir ou assister à des évènements organisés en Europe.

La Commission organisera fin 2008 une conférence interministérielle sur base des résultats de cette initiative. Cette conférence aura pour but de confronter et de faire connaître un large éventail de réalisations dans le domaine de l'insertion numérique (avec à la clé l'attribution d'un prix européen de l'insertion numérique), ainsi que de faire le point de la situation et indiquer les pistes à suivre.

La Commission souhaite également tracer un cadre pour l'action qui s'appuie sur les activités en cours en recherchant les synergies entre celles-ci, qui comble les lacunes et qui vise en définitive à un effet accru en faveur de l'insertion numérique, par un éventail cohérent d'actions dans trois domaines:

  1. donner à chacun les moyens de participer à la société de l'information;
  2. accélérer la participation effective des catégories menacées d'exclusion et améliorer la qualité de vie;
  3. intégrer les actions en faveur de l'insertion numérique afin de maximiser leurs effets à long terme.

Donner à chacun les moyens de participer à la société de l'information

Les préalables pour la participation à la société de l'information sont la disponibilité de TIC abordables et accessibles, et la capacité de chacun à les utiliser. Il convient donc de combler le fossé existant en ce qui concerne la large bande en incitant les autorités régionales et locales à la généraliser.

Il revient également de combler le fossé existant en ce qui concerne l'e-accessibilité en demandant au secteur TIC de s'engager rapidement à mettre en place des solutions respectueuses de la vie privée pour les personnes aux capacités sensorielles, physiques, motrices et/ou cognitives limitées.

Il convient enfin de réduire les inégalités de compétences numériques en invitant les autorités, en coopération avec les entreprises, à intensifier leurs efforts en 2008 afin de promouvoir l'acquisition de compétences numériques et d'une culture de base en la matière, notamment par ceux qui sont les plus menacés d'exclusion.

Accélérer la participation effectives des groupes-cibles menacés d'exclusion et améliorer la qualité de vie

Ce processus peut se mettre en place notamment en:

  • assurant l'insertion des socialement défavorisés par des services en ligne moderne. Les pouvoirs publics sont ainsi invités à renforcer sensiblement leurs activités visant à l'accessibilité universelle des services d'administration et de participation en ligne;
  • agissant sur les questions du vieillissement, de la santé et du handicap dans la société de l'information;
  • étudiant les possibilités offertes par les TIC en relation avec les jeunes marginalisés et les migrants menacés d'exclusion afin d'établir des services innovants via notamment à des contenus multilingues et adaptés.

Intégrer les actions en faveur de l'insertion numérique afin de maximiser leurs effets à long terme

Les entreprises, les organisations sociales et les pouvoirs publics doivent mieux coordonner leurs efforts en faveur de l'insertion numérique, et sont invitées à coopérer au sein d'un partenariat ouvert en la matière, sur la base de la coopération existante.

Les décideurs politiques de tout niveau sont aussi invités à tenir compte du potentiel des TIC dans les politiques économiques et sociales, et de même, à intégrer la problématique de l'insertion sociale, les principes de non-discrimination et l'accessibilité dans les initiatives liées aux TIC et les analyses d'impact correspondantes.

Conclusion

La communication de l'Union Européenne expose une stratégie complète en faveur de l'insertion numérique afin d'éliminer les barrières dans la société de l'information elle-même, de maximiser la contribution des TIC à l'insertion économique et sociale et de stimuler les débouchés commerciaux dans ce contexte.

La valeur ajoutée de cette initiative repose sur l'amélioration des synergies entre initiatives politiques à l'échelon de l'UE ainsi qu'aux niveaux national et local. Elle tient également aux efforts visant à regrouper les initiatives menées par les entreprises, à accroître leur visibilité et à veiller à la reproduction de celles qui ont réussi.

Pour en savoir plus

  • e-Inclusion Lien externe
    Programme e-inclusion de la Commission européenne
    http://ec.europa.eu/information_society/activities/einclusion/index_en.htm
  • ePractice.eu Lien externe
    Portail créé par la Commission européenne visant à offrir une nouveau service interactif pour la communauté professionnelle de l'e-gouvernement, de l'e-inclusion et de l'e-santé
    http://www.epractice.eu
  • La dimension européenne de la lutte contre la fracture numérique
    Dans une déclaration commune adoptée le 11 juin 2006 à Riga, le Conseil européen et la Commission européenne ont pris des engagements pour combattre les risques d'exclusion sociale liés à Internet et aux TIC
    http://www.awt.be/web/dem/index.aspx?page=dem,fr,foc,100,052
Portail de la Région wallonne