Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

jeudi 29 septembre 2016

Transformation digitale. Les vêtements intelligents

Nous n'allons plus sur Internet, nous sommes dans l'Internet. Les technologies digitales vont désormais "transformer", au sens premier du terme, l'ensemble des activités humaines. Ainsi, les enseignes du prêt-à-porter et du luxe investissent désormais dans les vêtements intelligents et connectés
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 03/09/2014 | Imprimer | Envoyer

Chronique de la transformation digitale du 3 septembre 2014 (par @unpeudeblabla pour @awtbe et la @lapremiere).
A partir de la rentrée de septembre 2014, l'AWT participe régulièrement à la "bande de curieux" de Soir Première, de 19h10 à 19h30 dont l'objectif est de décrypter les dernières nouveautés et tendances dans les domaines de la culture, des médias, du digital, etc.

4 axes pour décrypter le digital

L'innovation en matière de technologies numériques, par son volume, sa vitesse et son intensité, donne le vertige. Le fil rouge des chroniques de l'AWT sera d'aider à décrypter cette innovation et surtout de comprendre comment elle transforme aujourd'hui le monde "réel". Services publics, entreprises, organisation, citoyens ... tous sont concernés.

Comment ? En suivant les 4 axes majeurs dont l'interaction est à la base de cette transformation digitale:

  • le Cloud computing, qui a libéré la créativité des entreprises et des citoyens en offrant des ressources technologiques, une puissance de développement et des capacités de stockage, illimitées et disponibles à la demande. Le Cloud est la plateforme de la transformation digitale;
  • les Data (big data), globales, pertinentes et personnalisables, dont l'analyse et l'activation permettent d'anticiper les tendances ou d'envisager des problèmes sous des angles inédits. Les Data sont le carburant de la transformation digitale;
  • le Mobile, avec les smartphones, les tablettes et, de plus en plus les objets connectés, qui offrent une connectivité et une interactivité permanentes, diluant les frontières entre monde réel et monde virtuel. Le Mobile est le véhicule de la transformation digitale;
  • l'Empowerment numérique, notamment via les technologies sociales, qui bouleverse les rapports de force traditionnels de nos organisations souvent pyramidales. L'Empowerment, c'est l'homme pilote de la transformation digitale.

Transformer les vêtements

Pour les entreprises et les organisations, publiques ou privées, une erreur majeure serait de considérer que leur business ou leur secteur spécifique serait immunisé "contre" cette transformation digitale, qu'il y aurait le monde classique d'une part, et le monde de l'Internet d'autre part. La transformation digitale, c'est considérer que nous n'allons plus "sur Internet", mais que nous sommes désormais "dans l'Internet".

Un exemple ? La "mesure de soi" ou "Quantified Self" est évidemment associée à des entreprises technologiques comme Jawbone, Samsung, Fitbit, Nike ou encore Apple dont tout le monde attend la sortie de sa montre connectée. Mais on s'attend moins à ce qu'une marque comme Ralph Lauren investisse dans ce domaine. Pourtant la célèbre marque de prêt-à-porter de luxe annonce le lancement de "Polo Tech", une ligne de vêtements capables de mesurer l'activité corporelle.

Des fibres d'argent avec bio-capteurs sont tissées directement dans les fils du t-shirt qui transmet les données biométriques à votre tablette ou smartphone, via la technologie Bluetooth. Le vêtement possède en outre des propriétés qui améliorent la récupération et facilitent la circulation. Des tests "grandeur nature" ont d'ailleurs lieu durant l'US Open de Tennis qui se déroule actuellement à New-York, sur les ramasseurs de balle, et sur le joueur Marcos Giron qui participe à son premier Grand Chelem.

Ralph Lauren ne va toutefois pas se cantonner au sport et prévoit d'intégrer ce type de technologies dans nos vêtements de tous les jours dès l'année prochaine. Un bel exemple de la tendance majeure que constituent les "wearables", c'est-à-dire les équipements connectés que l'on porte sur soi.

Mieux se connaître ... pour mieux se soigner

Gadget technologique de plus? Au-delà du côté sans doute un peu "geek" des vêtements connectés et des "wearables", on découvre des enjeux majeurs pour l'amélioration de la santé et de sa gestion, notamment grâce à un usage intelligent et global des données produites par tous les capteurs embarqués dans les wearables. La santé, c'est précisément un des domaines appelés à connaître une révolution majeure par les technologies digitales. C'est ce que souligne Gilles Babinet dans un livre très intéressant qui aborde de manière radicale la transformation digitale : "L'ère numérique, un nouvel âge pour l'humanité" (Editions Le Passeur).

Gilles Babinet est un entrepreneur du Web et le Digital Champion pour la France. Pour rappel, les "Digital Champions" sont les ambassadeurs du Digital Agenda de l'Europe, désignés par les états membres pour aider chaque Européen a devenir digital. En Belgique, il s'agit de Saskia Van Uffelen, CEO d'Ericsson BeLux. Pour elle, la révolution digitale doit être envisagée comme la troisième inflexion majeure de l'histoire de l'humanité, après l'invention de l'écriture, qui a notamment entraîné le développement et l'organisation des sociétés, au travers des villes ou du commerce, et l'invention de l'imprimerie, qui a bouleversé la diffusion du savoir et l'émergence des Lumières.

L'auteur défend l'idée que la révolution digitale va représenter "une rupture de paradigme majeure pour l'ensemble de l'humanité. La distribution très massive du savoir et des techniques de santé, l'émergence de la robotique, le changement de dimension des États, sont quelques-unes des notions fondamentales qui seront appelées à changer le cours de l'humanité".

Ecouter l'émission

Retrouvez le Podcast de l'émission sur le site de la Première.

La Première (RTBF)

Pour en savoir plus

  • Chroniques de la transformation digitale
    A partir de la rentrée de septembre 2014, l'AWT participe régulièrement à la "bande de curieux" de Soir Première, de 19h10 à 19h30 dont l'objectif est de décrypter les dernières nouveautés et tendances dans les domaines de la culture, des médias, du digital, etc.
    http://www.awt.be/web/dem/index.aspx?page=dem,fr,foc,100,096
Portail de la Région wallonne