Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mardi 12 décembre 2017

L'e-learning au sein des PME

L'e-learning a longtemps été considéré comme un gadget. Aujourd'hui, il apparaît de plus en plus comme un outil efficace permettant de synchroniser le changement et les rythmes d'apprentissage des entreprises
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 19/11/2007 | Imprimer | Envoyer
Attention ! Page archivée. Son contenu est trop ancien et/ou une page plus récente a été publiée sur ce sujet

Introduction

Les entreprises occupant moins de 50 personnes composent 94,5% du tissu économique wallon. Rares sont celles qui ont les moyens financiers et la maturité organisationnelle pour désigner un responsable de formation et structurer un projet d'entreprise autour de la gestion des connaissances. Or, tout comme l'e-business, l'e-learning est un outil qui permet d'améliorer certains processus grâce aux TIC afin de devenir plus performant. Nos entreprises en ont besoin, mais paradoxalement, elles n'ont pas les moyens d'y accéder. Les obstacles sont principalement financiers, psychologiques et organisationnels.

Diffusion de la formation sur supports électroniques

Les PME ont été interrogées sur les types de supports électroniques utilisés dans le cadre de la formation; voici leurs réponses par ordre d'importance. 2006 marque la progression d'Internet en tant que vecteur de formation.

Supports électroniques de formation (population: ensemble des PME wallonnes). Le total dépasse 100% car les PME peuvent organiser de la formation sur plusieurs types de supports
Supports électroniques de formation 2005 2006
Aucune formation sur support électronique 73% 70%
CD-ROM 21% 14%
Internet 13% 16%
Intranet 6% 6%
Extranet 3% 5%
Ne sait pas / 2%

En tout 30% des PME utilisent les supports électroniques dans le cadre de la formation. Non seulement c'est 3 points de mieux qu'en 2005, mais on voit de plus que l'Internet et l'extranet, en tant que vecteurs de formation, progressent au détriment des CD-ROM. On peut attribuer cette augmentation notamment au fait que les fournisseurs de produits et services informatiques mettent de plus en plus à disposition sur leur site Web des démos en e-learning de leurs produits afin d'aider les clients à se les approprier.

Deux bons exemples de cette tendance sont donnés par Belgacom et Microsoft:

  • Belgacom met à la disposition de ses clients ADSL et VDSL des démos en e-learning sur l'usage des outils numériques (TV numérique, on line banking, etc.),
  • Microsoft propose à la fois des cours e-learning à part entière autour de l'utilisation de ses principaux logiciels, mais aussi une bibliothèque de contenus de formations à distance ainsi qu'un réseau de partenaires dispensant des formations à distance en partie certifiantes.

De plus en plus de banques utilisent également des démos en e-learning pour assister leurs clients dans l'utilisation de leurs services de on line banking. Ces "modes d'emploi" illustrés et/ou interactifs permettent de diminuer la charge de travail des helpdesks et autres départements de services après-vente tout en augmentant la qualité du service presté.

Les 30% de PME qui organisent de la formation sur supports électroniques ont été invitées à préciser la fréquence et la qualité de ces formations sur ces types de supports.

Fréquence des formations sur supports électroniques (population: PME organisant de la formation sur supports électroniques, soit 30% des PME wallonnes)
Fréquence des formations
sur supports électroniques
% de PME
Rarement (une ou deux fois) 39%
Occasionnellement 30%
Jamais 14%
Régulièrement 12%
Systématiquement 3%
Ne sait pas 2%

Les 14% de "jamais" peuvent interpeller. On peut toutefois les expliquer par des dispositifs qui ne seraient pas ou plus utilisés, ou encore par le fait que certaines PME qui ont utilisé une fois un support électronique de formation et n'ont plus l'intention de renouveler l'expérience, ont répondu "jamais" au lieu de "rarement".

Le tableau montre également que les supports électroniques pour la formation sont utilisés rarement ou occasionnellement dans la plupart des cas. La principale explication est que par rapport à l'offre globale de formations, seulement un petit nombre de formations sont disponibles sur supports électroniques. De plus, au sein des structures de moins de 50 travailleurs, la fréquence des formations, quel qu'en soit le support, est plus espacée.

Néanmoins, les PME utilisatrices de formations sur supports électroniques semblent globalement satisfaites de ces formations. En effet, le tableau suivant montre que seulement 4% (même taux qu'en 2005) des PME utilisatrices les ont jugées "pas réussies" ou "inefficaces".

Taux de satisfaction des PME par rapport aux formations sur supports électroniques (population: PME organisant de la formation sur supports électroniques, soit 30% des PME wallonnes)
Satisfaction des PME par rapport
aux formations sur supports électroniques
Taux de satisfaction
Réussies 44%
Moyennement réussies 30%
Très réussies 13%
Ne sait pas 10%
Pas réussies, inefficaces 4%

L'utilisation d'Internet pour former le personnel ne signifie pas pour autant que la formation classique dispensée par les opérateurs de formation va disparaître au sein des PME.

Il s'agit simplement d'un moyen d'augmenter la quantité de formations réellement dispensées. En effet, l'e-learning constitue un complément idéal à la formation traditionnelle. Il permet d'approfondir les matières qui sont abordées lors des séances de formation classiques et surtout, il offre des possibilités extraordinaires de simulation dans le cadre d'environnements multimédias interactifs.

Les 16% de PME qui ont déclaré avoir suivi de la formation via Internet en 2006 ont été invitées à préciser le contenu de ces formations.

Contenus des formations via Internet (population: PME déclarant avoir suivi une formation via Internet en 2006, soit 16% des PME wallonnes). Le total dépasse 100% car plusieurs sujets de formation ont pu être suivis via Internet
Contenus de formation via Internet % de PME
Logiciels courants (Outlook, Excel, PowerPoint, etc.) 42%
Connaissance des produits de l'entreprise 28%
Logiciels spécifiques (logiciels de l'entreprise, ERP, CRM, etc.) 22%
Formation de vente 18%
Usages d'Internet et développement de sites Web 16%
Législation ou normes liées au métier 16%
Ne sait pas 10%
Management, gestion du personnel 5%

La bureautique, les produits de l'entreprise et les logiciels spécifiques sont les 3 domaines phares dans lesquels les formations via Internet sont dispensées. Evidemment, la part des logiciels bureautiques et spécialisés constitue pas moins de 64% des sujets de formation puisque le media Internet est particulièrement adapté à la simulation du fonctionnement de logiciels à des fins didactiques.

Enfin, le fait que les formations relatives aux produits de l'entreprise arrivent en seconde position des formations dispensées via le Net tend à confirmer ce qui a été dit plus haut: l'e-learning est une manière de former en même temps et à moindre frais un grand nombre de collaborateurs d'une entreprise (éventuellement multisites).

Influence de la taille

Le graphique ci-dessous montre que le recours à l'e-learning est plus intensif à mesure que la taille augmente. La taille agit également favorablement sur le recours à Internet en tant que vecteur de formation bien que ce soit moins marqué que pour les autres supports vu que la connexion à Internet est bien présente au sein de toutes les classes de taille.

Influence de la taille sur le recours à l'e-learning (population: PME formant régulièrement le personnel, soit 47% des PME wallonnes)
Influence de la taille sur le recours à l'e-learning (population: PME formant régulièrement le personnel, soit 47% des PME wallonnes)

Le recours à l'intranet en tant que vecteur de formation est également influencé favorablement par la taille de l'entreprise (même si l'échantillon accuse un fléchissement au niveau des 50-99 travailleurs qui n'est cependant pas significatif).

Le recours grandissant à l'intranet selon la taille s'explique par le taux de présence des réseaux locaux (LAN) lui aussi grandissant avec la taille. L'utilisation d'un intranet pour véhiculer l'e-learning étant liée à la présence de ces réseaux, il est logique de constater une influence favorable de la taille sur le recours à ce type de support.

Il en va de même pour le recours à l'e-learning via un extranet mais avec une dimension supplémentaire: celle de l'e-business. En effet, un extranet est un réseau informatique reliant différentes entreprises et leur permettant de fonctionner en flux tendu. Or la présence d'interconnexions informatiques avec les partenaires est elle aussi très largement influencée par la taille.

Enfin, la moindre influence de la taille se marque sur le recours aux CD-ROM, car ce vecteur de formation est accessible à toute entreprise, un PC suffit à l'utilisation de ce support.

Influence du secteur

L'influence du secteur sur le recours à l'e-learning se marque de 2 manières:

  • en termes de recours ou non à ce type de supports selon la nature technophile des secteurs,
  • selon que les secteurs présentent ou non une architecture d'entreprises en réseaux ou chaînes supportés par les TIC, puisque la présence de ces réseaux favorise le recours à l'e-learning.

Pour la lisibilité du graphique ci-dessous, l'AWT n'a pas repris les formations sur CD-ROM, le secteur d'activités n'étant pas discriminant pour le recours à ce média.

Influence du secteur sur le recours à l'e-learning (population: PME formant régulièrement le personnel, soit 47% des PME wallonnes)
Influence du secteur sur le recours à l'e-learning (population: 47% des PME wallonnes déclarant former régulièrement leur poersonnel)

Globalement, on constate que le non recours aux supports électroniques de formation est plus important que la moyenne au sein de 3 secteurs: les Transports, l'Immobilier et la Construction qui sont des secteurs moins technophiles.

Les formations via Internet sont présentes au sein de tous les secteurs mais on constate deux pics d'utilisation au sein des TIC (61%) et de la Finance (41%), secteurs technophiles par excellence.

De même, les formations via intranet et extranet sont davantage présentes au sein de la Finance, des TIC et des Garages. Les formations via extranet sont également plus fréquentes dans l'industrie 2 et le Commerce de gros. A ce niveau, c'est l'architecture d'entreprises en réseau ou chaînes supportées par les TIC qui joue favorablement sur le recours à la formation sur supports électroniques.

Autres facteurs

Globalement, le recours aux supports électroniques pour former le personnel est favorablement influencé par les pratiques d'e-business (vente électronique, achats électroniques et networking) comme en témoignent les 3 graphiques suivants.

Influence de la vente électronique

Influence de la vente électronique sur le recours aux supports électroniques de formation (population: PME formant régulièrement le personnel, soit 47% des PME wallonnes)
Influence de la vente électronique sur le recours aux supports électroniques de formation (population: PME formant régulièrement le personnel, soit 47% des PME wallonnes)

La vente via Internet influence favorablement le recours à tous les types de supports électroniques pour la formation. Il y a manifestement une corrélation entre l'utilisation routinière des supports électroniques et le recours à l'e-learning.

Influence des achats électroniques

Influence des achats électroniques sur le recours aux supports électroniques de formation (population: PME formant régulièrement le personnel, soit 47% des PME wallonnes)
Influence des achats électroniques sur le recours aux supports électroniques de formation (population: PME formant régulièrement le personnel, soit 47% des PME wallonnes)

Tout comme pour la vente électronique, les achats via Internet influencent favorablement le recours aux supports électroniques de formation. Cela s'explique également par la familiarité de l'entreprise avec Internet pour certaines activités clés de son fonctionnement journalier.

Influence du networking

Influence du networking sur le recours aux supports électroniques (population: PME formant régulièrement le personnel, soit 47% des PME wallonnes)
Influence du networking sur le recours aux supports électroniques (population: PME formant régulièrement le personnel, soit 47% des PME wallonnes)

Ici ce sont les interconnexions informatisées avec les partenaires dans le cadre d'intranet et/ou d'extranet qui influencent favorablement le recours à l'e-learning. En effet, la préexistence des réseaux informatisés incite à la diffusion de contenus numérisés dont des contenus de formation. Par ailleurs, les PME qui ont des usages avancés des TIC tels que les pratiques d'e-business finissent tôt ou tard par optimaliser l'acquisition et le renouvellement des connaissances en s'appuyant sur les TIC, exactement comme pour les autres flux de production de l'entreprise.

Portail de la Région wallonne