Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

lundi 5 décembre 2016

Ressources et informations complémentaires

Quelques informations, réfexions et ressources complémentaires: la coopération entre concurrents, les aides à l'e-business, les contraintes légales, la propriété intellectuelle des logiciels, etc.
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 27/10/2004 | Imprimer | Envoyer

Coopérer entre concurrents?

Le fait d’être concurrents n’empêche pas de se parler, de s’apprécier et de partager certains intérêts communs. Ce peut être le cas en matière d’e-business. Si l’on veut disposer d’outils performants, puissants, encore faut-il que les prestataires spécialisés aient l’occasion de s’y frotter suffisamment pour en avoir une excellente maîtrise technique dans toute sa complexité. Un scénario qui n’est rendu possible que par une demande suffisante en volume et en qualité. Le cercle peut être vicieux ou vertueux, selon.

Dans une logique stricte de chacun pour soi dans une région "labourée" essentiellement par des entreprises de très petite taille comme c’est le cas en province de Luxembourg, il risque d’être vicieux, à moins que des alliances d’opportunités ne se nouent pour donner forme à une demande plus importante en volume, plus pointue, plus exigeante qui sollicite des prestataires spécialisés un surcroît de compétences pour y répondre. Bien sûr, il reste dans les mentalités l’idée qu’on ne va pas se dévoiler auprès d’un rival. En fait, ne surestime-t-on pas souvent le caractère sensible d’informations pour la pérennité de son activité? Evaluer les bénéfices à retirer d’une démarche de coopération, contractualisée quant à sa portée, à sa durée, etc., au regard de désavantages qu’on imagine a priori permet bien souvent de réaliser qu’on y trouverait son compte à coopérer sur certains points, quitte à le faire avec l’appui d’un tiers de confiance.

Quelques réflexions des participants à la table ronde

  • La propriété des logiciels informatiques. En raison du caractère "volatil" du marché des technologies de l’information et de la communication, où beaucoup d’entreprises naissent et disparaissent sur des laps de temps fort courts, des clauses de transfert de la propriété des codes des logiciels en cas de défaillance du fournisseur doivent être contractuellement imposées dans le contrat de vente et prévoir, qu’en cas de faillite du fournisseur, l’entreprise-cliente devient propriétaire de ces codes, moyennant rémunération.
  • La mise à jour interne des sites: une nécessité. Il faut toujours exiger du fournisseur la livraison d’un outil simple et convivial de mise à jour du site Web par l’entreprise, en autonomie. Vendre sur internet est parfois une affaire de secondes, on ne peut se permettre d’attendre trois jours que le concepteur du site effectue lui-même les mises à jour.
  • Contraintes légales: s’informer de façon complète. La table ronde a mis en évidence une certaine sous-information des PME sur les contraintes légales en matière de commerce électronique. Par exemple, une vente sur internet est considérée comme nulle si les conditions de vente n’apparaissent pas clairement au moment de prise de la commande. Autant le savoir et en parler dans le cahier des charges! Les fiches juridiques de l'AWT offrent des informations utiles quant à la propriété des logiciels et les contraintes juridiques de la vente en ligne.

La Région wallonne vous aide

La Région wallonne peut accorder une prime aux PME qui créent un site d’e-business. Le montant de cette prime est de 15000 euros maximum et représente au maximum 50 % des coûts de réalisation du site.

La Région peut également prendre charge 80 % du coût d’un responsable en TIC et e-business dans une PME pendant un an maximum. Les honoraires de celui-ci ne peuvent cependant pas dépasser 5 000 euros par mois. Préalablement agréé par la Région wallonne, il doit aider l’entreprise à intégrer l’e-business dans son fonctionnement, sur base d’un devis chiffré qui figure dans le projet soumis par l’entreprise à la Région.

Pour en savoir plus

  • Aides e-business en Région wallonne Lien externe
    La Région wallonne a mis en place 3 mesures spécifiques afin de soutenir le développement de l'e-business (prime pour la création d'un site, prime RENTIC et agrément de gestionnaires de projets e-business)
    http://ebusiness.wallonie.be
Portail de la Région wallonne