Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

samedi 1 octobre 2016

Facteurs complémentaires de choix des caractéristiques d'un projet B2C

Les facteurs complémentaires de choix d'un modèle de business to consumer: caractéristiques commerciales du bien, politique marketing appropriée
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 21/06/2000 | Imprimer | Envoyer
Ces trois critères de définition (nature du produit, degré de personnalisation, type de transaction commerciale) exercent une importance primordiale dans le choix d'un projet B to C par une PME, compte-tenu des investissements techniques et organisationnels qu'ils impliquent, mais aussi des opportunités particulières qu'ils offrent.

Il est cependant judicieux de tenir compte de facteurs complémentaires:

  • les caractéristiques commerciales du bien,
  • une politique marketing adaptée.

Les caractéristiques commerciales du bien

  • des produits spécifiques ayant un créneau mondial, par exemple:
    • composants mécaniques spécialisés,
    • produits de luxe;
  • des produits s'adressant à des types de consommateurs très spécifiques, par exemple:
    • produits de collection,
    • produits culturels haut de gamme;
  • des produits nécessitant un service après vente important, sous forme éventuelle de télé-maintenance, par exemple:
    • équipements industriels de pointe,
    • logiciels complexes;
  • des produits d'occasion, par exemple:
    • produits dont la vente est organisée via des sites de petites annonces électroniques ou via des forums;
  • des produits exclusifs à l'Internet, par exemple:
    • des CD au format MP3 audio, des vidéos au format Quick Time, des revues périodiques au format HTML, des logiciels téléchargeables etc. dont la vente se fait exclusivement sur Internet;
  • des produits rares, par exemple:
    • Internet est le véhicule idéal pour l'acquisition de produits rares ou introuvables (livres et objets de collection, expertise pointue, etc.).

Une politique de marketing appropriée

  • pratique du softselling par l'adjonction de services complémentaires, éventuellement gratuits, par exemple:
    • vente en ligne de vin accompagnée d'informations œnologiques, de conseils sur le choix du vin, d'organisation de circuits de visite de régions vinicoles, etc.;
  • marketing d'image de marque, par exemple:
    • pour les produits cadeaux, pour des produits s'adressant à des types de consommateurs très spécifiques;
  • marketing à l'exportation, par exemple:
    • pour les biens ciblés de large diffusion géographique.

Rôle de ces facteurs complémentaires

  • affiner la proposition de valeur pour des clients , par exemple:
    • adjonction de services après-vente on line;
    • guidance interactive fournie au client pour l'établissement d'une commande de produits très spécialisés.
  • préciser ou compléter les investissements à réaliser pour mettre en œuvre un projet B to C, par exemple:
    • version multilingue du site Web en vue de l'exportation.
    • design d'un site web adapté à des produits haut de gamme ou de luxe.
Portail de la Région wallonne