Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mardi 27 septembre 2016
Plate-formes d'intermédiation
Introduction
Pour qui?
Architecture technique
Services partiels à valeur ajoutée >
Transaction électronique
Télécharger cette fiche en PDF

Modèle d'intermédiation pour services partiels à valeur ajoutée

Etude de cas (infrastructure à clés publiques), architecture technique
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 14/05/2001 | Imprimer | Envoyer

Ce modèle est plus simple à mettre en œuvre car il offre des services partiels. Plus ces services sont limités, plus l'architecture technique peut être simplifiée.

L'exemple utilisé sera celui d'une plate-forme d'intermédiation destinée à assurer l'infrastructure à clé publique (ICP / PKI) et fournissant des services de certification de la clé publique et de délivrance du certificat. Ce service est, en général, fourni par un tiers de confiance appelé notaire électronique.

Etude de cas

Une personne morale, la PME A, désire échanger des informations confidentielles avec une autre personne morale, la PME B, en utilisant la signature électronique pour le transfert de données sécurisé. Pour cela, la PME A doit signer les documents envoyés avec sa clé privée. A la réception de ces informations, la PME B doit décoder ces données à l'aide de la clé publique de la PME A.

Pour l'attribution des clés et la vérification de l'identité des acteurs d'un échange électronique, on utilise un tiers de confiance qui gère une plate-forme d'intermédiation spécifique.

Architecture technique

La plate-forme d'intermédiation met en oeuvre l'infrastructure nécessaire ICP et fournit des services de sécurité. Cette plate-forme est, en général, réalisée avec des techniques spécifiques liées à la sécurité.

architecture technique

Un autre exemple de services partiels à valeur ajoutée fournis par une plate-forme d'intermédiation est la gestion et la surveillance à distance d'un LAN et des équipements d'accès réseaux (router, switch, firewall) basé sur l'usage des protocoles spécifiques. De plus, sur une telle plate-forme, on peut offrir des services à valeur ajoutée basés sur XML.

Portail de la Région wallonne