Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

dimanche 25 septembre 2016

Définition et finalités

Définition et finalités de l''intermédiation, c'est-à-dire les activités électroniques dont la mise en oeuvre est confiées par l'entreprise à une entité tierce
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 05/02/2001 | Imprimer | Envoyer

Définition

Dans le cadre des échanges électroniques d'informations relatifs à une application e-business, l'intermédiation concerne les activités que les acteurs émetteurs ou récepteurs de ces informations ne peuvent pas ou ne veulent pas assumer et dont ils confient la réalisation à une entité tierce. L'intermédiation correspond à ces activités ou métiers nouveaux engendrés par l'e-business et plus globalement par les usages des TIC.

Une PME exerce une activité de sous-traitance. Elle est contrainte par son commanditaire d'adopter les formats et procédures d'échange Edifact pour le traitement des bons de commande et des factures. Elle ne possède pas les ressources humaines et financières pour installer et gérer un serveur EDI. Elle décide de faire appel à un intermédiaire qui gère une plate-forme d'intermédiation fournissant le service de:

  • "transformer des bons de commande au format EDIFACT sous une forme appropriée pour les sous-traitants (fax, e-mail, formulaire attaché à un e-mail, etc.)";
  • transformer les factures de sous-traitants expédiées sous une forme appropriée aux formats EDIFACT demandés par les commanditaires.

Plate-forme d'intermédiation

Une PME fournisseur de services dispose d'un site de commerce électronique (B to C). Elle décide d'intensifier le marketing relatif à ce site : promotion, annonces spécialisées, ventes aux enchères occasionnelles, etc. Pour des raisons de visibilité, elle n'a aucun intérêt à effectuer ce marketing sur son propre site. Par ailleurs, elle ne veut pas gérer directement cette activité de marketing électronique, celle-ci étant étrangère à son core business (métier de base).

Elle s'adresse dès lors à un opérateur de services Internet qui gère une galerie marchande virtuelle offrant des services de promotion en temps réel, de gestion d'espaces d'annonces spécialisées, de bandeaux publicitaires (banner), de gestion d'enchères, etc.

Un site d'intermédiation wallon permet aux entreprises de construction et aux responsables de chantiers de construction de trouver les sous-traitants, artisans et corps de métiers répondant à leurs besoins.

De même, il permet à ces derniers de présenter leurs activités et de répondre aux offres. Cette mise en regard de l'offre et de la demande ne relève ni des entreprises de construction, ni des artisans et sous-traitants. C'est une activité nouvelle par rapport aux échanges traditionnels dans ce secteur d'activités.

Finalités

Ces activités d'intermédiation sont des activités nouvelles, parfois qualifiées de ré-intermédiation. Nombre d'entre elles donnent d'ailleurs lieu à la création de start-up. Elles sont cruciales pour le développement de l'e-business dans les PME compte-tenu:

  • de la limitation des compétences TIC et de leurs coûts;
  • de l'impérieuse nécessité pour les PME de se concentrer pleinement sur leur métier de base.

Les activités d'intermédiation permettent aux PME d'externaliser (sous-traiter) certaines fonctions de l'e-business et d'en mutualiser les coûts.

Sous l'angle de la création d'une activité d'intermédiation, il est essentiel d'examiner:

  • les sources de revenus (publicité, cotisation/membership, abonnement, paiement à la transaction, commission sur le montant de la transaction, etc.),
  • la rentabilité de l'activité.

Sous l'angle de l'utilisation d'une solution d'intermédiation (externalisation), il faut comparer l'opportunité de cette solution par rapport à une solution interne (performance, qualité du service, pérennité, coûts, etc.).

Portail de la Région wallonne