Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

samedi 10 décembre 2016

Briques et TIC 2010. Gros plan sur le secteur de la construction

Dans le cadre de son baromètre TIC 2010 en Wallonie, l'AWT fait le point sur le secteur de la construction. Ce secteur traditionnel par excellence a-t-il évolué dans son intégration des TIC au métier des entreprises depuis 2006?
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 26/07/2010 | Imprimer | Envoyer

Vue d'ensemble du secteur de la construction

Selon les dernières statistiques ONSS disponibles (2007), le secteur de la construction représente 65.322 postes de travail salariés, se répartissant entre quelque 10.112 entreprises (hors indépendants) en Wallonie. La construction est le sixième employeur en termes de nombre de postes de travail et le troisième en termes de nombre d'entreprises dans notre région. (sources: FVB/FFC-AWT, 2010)

Les grandes caractéristiques du secteur sont:

  • un taux de rotation interne du personnel (29%) plus élevé que dans les autres secteurs,
  • une proportion de 85% d'ouvriers,
  • la présence de 5% seulement de femmes, contre 47% dans les autres secteurs (source: FVB/FFC, 2010).

Au niveau des usages TIC, selon les enquêtes menées par l'AWT, la construction fait partie des secteurs dits "peu technophiles". En effet, l'accès individuel à Internet y est moins élevé qu'ailleurs (29% contre 37% en moyenne pour les entreprises wallonnes) et les pratiques d'e-business (vente en ligne, achats en ligne et travail en réseau) y sont également moins développées.

Par rapport à 2006, la construction a pourtant progressé au niveau de certains indicateurs d'usages technologiques. Ainsi, le taux d'utilisation de l'e-mail professionnel passe de 60% à 70% dans les TPE tandis que les opérations bancaires en ligne, toujours parmi les TPE, passent de 50% à 74%. Enfin, au sein des PME de la construction, notons qu'entre 2006 et 2009, le taux de PC par personne occupée grimpe de 0,28 à 0,32.

La structure du secteur (taille des entreprises, spécialisation, etc.) et ses besoins en matière de TIC expliquent les usages mesurés. De plus, les enquêtes de l'AWT englobent pour la deuxième fois seulement les grandes entreprises dans l'échantillon. Cela fait ressortir cette année les usages spécifiques des grandes entreprises du bâtiment ou du génie civil, notamment en matière d'appels d'offres électroniques (e-tendering), de solutions de Building Information Modelling en 3D, ou encore de solutions de gestion multiprojets via le Web (Project Web solutions).

Les usages TIC du secteur de la construction

La dernière enquête de l'AWT concernant les usages TIC des entreprises régionales a comparé les secteurs sur base d'une série d'indicateurs: la disponibilité de PC par travailleur, la connexion des entreprises à Internet, la présence d'un site Web, les pratiques d'e-business, etc.

A l'issue de cette enquête, le secteur de la construction s'est à nouveau classé dans le groupe des secteurs moins technophiles, avec le commerce de détail, l'horeca, le transport et une partie des industries. Ce classement témoigne, non pas d'une (in)aptitude des entreprises de la construction à utiliser les TIC, mais bien d'une utilisation plus ou moins intensive selon les besoins générés par l'activité.

La forte proportion de petites entreprises au sein du secteur de la construction, le taux élevé de personnel ouvrier et l'ancrage particulièrement local de l'activité, induisent vraisemblablement des usages qui se situent un peu en-dessous de la moyenne pour une partie des indicateurs. A la lecture du tableau, on voit que la construction utilise plus volontiers des technologies favorisant la mobilité des travailleurs.

Le tableau ci-dessous montre la comparaison des usages du secteur avec les taux d'usage moyens tous secteurs confondus, et ce, pour 2006 et 2009.

Population: toutes les entreprises régionales de 1 à 1000 travailleurs et plus, ayant un siège social en Wallonie. Les indicateurs ont été recalculés sur l'ensemble des PME, d'une part, et des TPE, d'autre part. Les lignes surlignées en vert indiquent que les usages du secteur de la construction sont supérieurs à ceux de la moyenne des entreprises wallonnes de taille similaire. Les lignes surlignées en bleu indiquent que les usages TIC du secteur de la construction sont compris dans la moyenne. Enfin, les portions de lignes en gras indiquent une progression des usages TIC supérieure à 2% (la marge d'erreur) au sein du secteur de la construction entre 2006 et 2009
Usages TIC du secteur de la construction en 2006 et 2009 PME "construction" Taux moyen PME TPE"construction" Taux moyenTPE
2006 2009 2006 2009 2006 2009 2006 2009
Présence d'au moins un smartphone 23% 25% 27% 28% 10% 11% 14% 16%
Présence d'au moins un GSM à usage professionnel 94% 93% 88% 84% 92% 91% 76% 84%
Taux de GSM professionnel par travailleur 0,42 0,38 0,30 0,33 0,79 0,75 0,62 0,58
Connexion des entreprises à Internet 95% 92% 95% 93% 79% 77% 67% 73%
Taux de PC par personne occupée 0,28 0,32 0,52 0,54 0,84 1,11 0,87 1,18
Ordinateurs connectés en réseau local (LAN) 64% 59% 68% 70% 28% 24% 20% 28%
Taux de travailleurs connectés individuellement à Internet 19% 18% 37% 29% 58% 43% 55% 44%
Présence d'un site Web 48% 47% 58% 57% 14% 16% 20% 23%
Usage de l'e-mail à des fins professionnelles 87% 89% 87% 88% 60% 70% 53% 67%
Recherche d'information sur le Web 87% 88% 87% 86% 66% 69% 55% 66%
Opérations bancaires en ligne 83% 85% 82% 78% 50% 74% 45% 64%
Téléchargement/envoi de fichiers 68% 66% 72% 63% 32% 46% 29% 45%
Voix sur IP (Skype) 4% 11% 10% 14% 10% 11% 10% 15%
Vente en ligne 3% 5% 12% 11% 3% 3% 5% 7%
Achats en ligne 36% 35% 42% 39% 27% 21% 27% 29%
Travail en réseau 5% 7% 17% 16% 4% 7% 14% 6%
E-learning (Internet comme support de formation) 1% 9% 10% 15% 3% 6% 7% 13%
Travail mobile (connexion mobile à Internet) 18% 12% 18% 17% 8% 3% 2% 10%
Télétravail (fourniture d'une connexion à domicile) 11% 9% 15% 14% 8% 11% 7% 14%
Visioconférence 0,09% 3% 1% 7% 0% 4% 0% 7%

On constate ainsi que la construction a un usage du GSM plus intensif que la moyenne, et ce tant au sein des TPE que des PME. Cette analyse est confirmée par un taux de GSM professionnel par travailleur également nettement supérieur au taux moyen des entreprises wallonnes. Cela s'explique par le caractère nomade de certaines fonctions d'ouvriers et de contremaîtres. Cette diffusion pourra servir de socle aux usages mobiles avancés d'Internet à moyen terme. En effet, avec l'apparition des smartphones (l'iPhone en particulier) et les milliers d'applications disponibles, il est désormais possible de surfer sur Internet, lire son courrier électronique, gérer des machines à distance ou encore regarder des plans en 3D sur son téléphone portable.

La diffusion acquise du GSM dans ce secteur permettra donc le développement d'usages avancés d'Internet grâce à l'évolution des fonctionnalités des terminaux. L'AWT est confortée dans cette analyse par l'excellent taux de connexion à Internet des entreprises, ainsi que par leurs usages basiques intensifs du Web.

Enfin, dernier point très positif, les usages de base d'Internet, à savoir les opérations bancaires en ligne, la recherche d'informations sur le Web, l'e-mail etc. sont compris dans la moyenne des usages des entreprises régionales, voire légèrement supérieurs comme c'est le cas pour l'e-banking.

Influence de la taille sur les usages TIC

Il ne faut pas négliger l'impact de la taille des entreprises sur les usages TIC d'un secteur.En effet, les enquêtes de l'AWT ont démontré que les petites entreprises ayant une aire de concurrence régionale et une prestation d'activité matérielle au contact du client ont des usages TIC moins complexes que la moyenne. La construction en Wallonie s'inscrit pleinement dans ce cas de figure. Il suffit d'observer le tableau ci-dessous.

Entreprises de la construction réparties par taille (source: coface/euroDB 2009)
Taille de l'entreprise Répartition 2006 Répartition 2009
0 ou inconnu 14.173 16.532
De 1 à 4 personne(s) 6.189 8.923
De 5 à 9 personnes 1.367 1.511
De 10 à 19 personnes 645 740
De 20 à 49 personnes 413 475
De 50 à 99 personnes 87 102
De 100 à 199 personnes 28 31
De 200 à 499 personnes 8 5
De 500 à 999 personnes 3 4
1000 et plus 2 2
Total en Wallonie 22.915 28.325

En conclusion, on constate que les usages TIC de la construction sont orientés vers la mobilité pour la majorité des entreprises, étant donné leur taille et leur activité. Ces usages sont d'un bon niveau, compte tenu des besoins et des moyens disponibles, mais ils doivent continuer à être soutenus par les différentes associations professionnelles du secteur qui ont un rôle primordial à jouer en matière d'identification et de mutualisation de ces besoins.

Informatique et construction

Toujours soucieux de sensibiliser les PME du secteur de la Construction à l'apport de l'outil informatique, l'AWT, la CCW, le CSTC, l'IFAPME et JesuisFantasTIC (programme de sensibilisation aux TIC mené par l'UCM), vous proposent de participer à 3 événements.

Ces soirées permettront aux entreprises qui n'ont pu être présentes aux événements de Beez organisés en 2009 d'obtenir un aperçu des possibilités de l'outil informatique pour l'élaboration d'un devis et pour la gestion des phases de commandes, de préparation de chantier, d'achats et de suivi de l'exécution des chantiers. L'utilisation de l'outil informatique est une nécessité pour chaque entrepreneur et doit permettre une amélioration du fonctionnement de l'entreprise. L'apport de l'informatique tout au long des étapes d'un chantier est indéniable. L'outil informatique est indispensable à la gestion et la rentabilité.

Où et quand participer à ces événements:

  • 21 septembre 2010. Chambre de la Construction de Mons, rue de la Réunion 2 à 7000 Mons;
  • 7 octobre 2010. Confédération Construction Luxembourg, rue Fleurie 2 à 6800 Libramont-Chevigny;
  • 14 octobre 2010. Chambre de la Construction de Liège, Galerie de la Sauvenière 5 à 4000 Liège.

Informations et inscriptions en ligne.

Pour en savoir plus

  • Baromètre 2010 TIC de la Région wallonne
    Dans le cadre de son baromètre TIC 2010 en Wallonie, l'AWT a mesuré le niveau d'usages et d'équipement TIC des citoyens, des entreprises (TPE, PME et GE), des communes, des acteurs de tourisme de proximité et des écoles primaires et secondaires
    http://www.awt.be/web/dem/index.aspx?page=dem,fr,b09,000,000
  • Equipement TIC des entreprises wallonnes
    Les PME et grandes entreprises (GE) wallonnes ont franchi un palier d'équipement. 9 sur dix disposent d'un ordinateur et d'une connexion à Internet. Parallèlement, les sites Web sont de plus en plus nombreux et riches en contenus
    http://www.awt.be/web/dem/index.aspx?page=dem,fr,b09,ent,010
  • Briques et TIC
    Dans la foulée de la publication de son enquête sur les usages TIC 2006 des PME et TPE, l'AWT s'est penchée plus spécifiquement sur le secteur de la construction. Domaine traditionnel par excellence, comment intègre-t-il les TIC et l'e-business?
    http://www.awt.be/web/dem/index.aspx?page=dem,fr,foc,100,058
Portail de la Région wallonne