Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

vendredi 30 septembre 2016

Skilto: vendez votre savoir-faire

Vous cherchez un jardinier, une baby-sitter? Votre machine à laver est en panne, votre évier fuit, votre PC refuse de démarrer? Sur Skilto, trouvez le profil idéal pour vous venir en aide, près de chez vous
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 12/06/2009 | Imprimer | Envoyer

Besoin d'un service?

La première idée de Samuel et Michaël Devyver est de créer une plateforme ouverte, mise à la disposition des restaurants souhaitant offrir un service de livraison à domicile. Rapidement, l'idée évolue vers la création d'un réseau de services et de talents. Toute personne susceptible d'offrir un service, tant amateur que professionnel, peut adhérer à la plateforme.

  • Qui? Skilto
  • Quoi? Réseau social de savoir-faire
  • Quand? Idée lancée mi-2008, société créée fin 2008, première version du site mise en ligne début 2009
  • Combien? 2 créateurs, 3 personnes externes (graphiste, expert en référencement, agent de communication)
  • Où? www.skilto.be

Voyant l'engouement des internautes pour les sites sociaux et le manque de visibilité des sociétés de services et des talents sur le Web, les jeunes entrepreneurs décident de combiner les deux visions.

Après quelques mois de développement, Skilto.be est mis en ligne en janvier 2009.

Réseau social

Basé sur la recherche via Google Map, Skilto vous aide à trouver la personne répondant à votre besoin dans un rayon géographique proche.

La description des offres, plus riche que dans un annuaire classique, comprend divers critères utiles à la recherche:

  • statut (étudiant, amateur, professionnel, etc.),
  • niveau d'expérience,
  • tarif,
  • disponibilités, horaires,
  • site Web et autres coordonnées (téléphone, Skype, etc.),
  • langues parlées,
  • déplacement ou non,
  • etc.

Le réseau social enrichit les informations des fiches de chacun des offreurs par:

  • les commentaires que peuvent laisser les visiteurs, et les utilisateurs,
  • les recommandations, dont la valeur joue sur la position dans la liste de résultats,
  • le dépôt de photos et vidéos,
  • les contacts plus simples, parfois plus informels,
  • l'émergence d'un réseau de connaissances.

Skilto existe sous tous les noms de domaines des pays couverts afin de répondre au mieux à la vision de réseau local. Chaque site est optimisé pour le pays concerné avec sa propre recherche, en privilégiant celle affinée par localisation.

Si pour l'instant, Skilto.be est le plus populaire, la fréquentation des autres sites évolue rapidement.

Simplicité d'accès et d'utilisation

Deux méthodes de connexion permettent au demandeur d'accéder au site:

  • connexion en un click depuis Facebook, grâce à laquelle il est possible de trouver ses amis Facebook inscrits sur Skilto et voir en un click leurs recommandations,
  • ouverture d'un compte classique. Ce compte peut également servir à la création d'un profil d'offreur.

Si la recherche ne répond pas aux attentes du demandeur, ce dernier peut déposer une demande dans la catégorie concernée et attendre que des offreurs y répondent. Il peut ensuite faire son choix en étudiant les profils, les commentaires et les recommandations liés à ces derniers.

Afin d'accélérer la recherche ciblée, le site est divisé en catégories directement accessibles par sous-domaines:

  • informatique.skilto.be,
  • baby-sitting.skilto.be,
  • communication-marketing.skilto.be,
  • artistes.skilto.be,
  • etc.

Vision pour le futur

Il est très important de faire évoluer le business model rapidement. Si le site est totalement gratuit pour l'instant, cette manière de fonctionner n'est pas viable à long terme.

La concurrence se situe tant au niveau des annuaires que des sites de petites annonces, mais déjà, Skilto.be atteint les 500 visiteurs uniques par jour dans sa version francophone.

Partant du millier de profils actuels, l'objectif est d'atteindre les 10.000 profils, dont 10% environ seraient payants (professionnels de divers secteurs). La diversification des profils sera de type:

  • gratuit: pour les particuliers (amateurs, étudiants, bénévoles),
  • payant: pour les PME, les associations, les agences intérimaires, les cabinets (avocats, architectes, etc.)

Un contact devra être présent dans chaque pays représenté par chaque site, et pour chacune des langues du pays.

Pour en savoir plus

Portail de la Région wallonne