Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mercredi 26 avril 2017

Plan mobilisateur des Technologies de l'Information et de la Communication (PMTIC)

Les formations du PMTIC sont destinées à sensibiliser et à former aux TIC, d'ici la fin 2004, le public des demandeurs d'emploi qui en sont les plus éloignés culturellement et professionnellement
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 03/02/2004 | Imprimer | Envoyer
Attention ! Page archivée. Son contenu est trop ancien et/ou une page plus récente a été publiée sur ce sujet

Un article plus récent été publié à ce sujet sur le portail de l'AWT.

Contexte

Lors du sommet de Lisbonne, l'Europe s'est fixé comme objectif de devenir "l'économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde". Dans ce cadre, des recommandations ont été adressées aux Etats membres dont celle de faire de la connaissance des TIC, une compétence de base et leur généralisation auprès de l'ensemble des citoyens européens d'ici 2003.

En Région wallonne, le Gouvernement inscrit dans les priorités de son Contrat d'Avenir, la société de la connaissance. Soucieux d'aider les citoyens à faire face aux mutations professionnelles, technologiques et sociétales, le Gouvernement vise une "société intégratrice de la connaissance" pour tous. Parmi les Mesures concrétisant la priorité à la société de la connaissance, on compte la diffusion des TIC, considérées comme un facteur intégrateur, un levier pour l'émancipation des Wallons.

Ainsi, en tant que compétence de base, les TIC représentent un instrument essentiel pour l'insertion socio-professionnelle (outil pour la recherche d'emploi et outil professionnel).

Définition du plan

Plusieurs dimensions accompagnent le PMTIC:

  • accessibilité: les modules de formation gratuits sont courts, adaptés au niveau de chacun et l'inscription se ferra rapidement et facilement (via un numéro vert),
  • proximité: un maximum d'opérateurs et d'acteurs locaux seront associés au plan afin que les lieux de formation se situent au plus près des lieux de vie des demandeurs d'emploi,
  • reconnaissance des nouvelles compétences acquises lors d'une formation qualifiante (délivrance d'une attestation de compétences),
  • pédagogie adaptée pour adultes: l'apprentissage (non scolaire) sera calqué sur la réalité et les besoins quotidiens.

Public cible

Dans un premier temps et dès septembre 2002, tout en veillant au respect de l'égalité des genres, ce plan pluriannuel (2002-2004) vise prioritairement les groupes suivants:

  1. les demandeurs d'emploi de moins de 25 ans titulaires d'un diplôme de l'enseignement fondamental ou secondaire technique ou professionnel;
  2. les demandeurs d'emploi de 40 ans au moins;
  3. les demandeurs d'emploi bénéficiant du minimum de moyen d'existence.

D'autres publics seront ultérieurement définis. Un minimum de 33000 demandeurs d'emploi doit être formé entre septembre 2002 et août 2003 mais plus globalement, le Plan vise 100000 demandeurs d'emploi d'ici la fin 2004. L'enveloppe budgétaire réservée à ce plan est de 9000000 d'euros.

Modules de formation

Le PMTIC propose trois modules de formation qui correspondent à trois niveaux d'objectifs:

  • la sensibilisation: accès de base aux TIC, opérations liées à la vie quotidienne (utilisation de base d'internet, du courrier électronique, fonctions élémentaires du PC, etc.): 8 heures;
  • l'utilisation des outils: utilisation approfondie d'internet et apprentissage du traitement de texte: 16 heures;
  • la pratique courante des outils: traitement de texte, tableur, exploitation de toutes les ressources TIC, etc. (supports à l'exercice d'un métier): 24 heures.

Organisation du plan

Plusieurs partenaires interviennent dans le Plan et y remplissent différentes missions:

  • la formation: les opérateurs répartis à travers le territoire de la région wallonne, ils ont été sélectionnés selon des critères administratifs et pédagogiques. Leur rôle est d'assurer les formations sur le terrain;
  • les associés du PMTIC: des organisations représentatives de collectivités locales souhaitant adhérer au plan sans pour autant organiser la formation. Elles sont invitées à communiquer leur demande au LabSET qui la transmettra aux opérateurs;
  • l'administration: la DGEE (Direction Générale de l'Economie et de l'Emploi - Division Emploi et Formation professionnelle);
  • le support pédagogique: le LABset-ULG en collaboration avec le CTe-ULB;
  • la coordination: le LABset-ULG;
  • le comité de suivi.

Les opérateurs de formation sont chargés des missions suivantes:

  • réalisation des heures de formation attribuées;
  • participation au dispositif d'évaluation des outils mis à leur disposition;
  • participation aux réunions d'information et de coordination;
  • envoi des formulaire des prestations à la DGEE.

Pour en savoir plus

Portail de la Région wallonne