Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

dimanche 24 septembre 2017

Prométhée II: tout un programme

Le Programme régional d'actions innovatrices Prométhée s'inscrit au cœur d'une grande idée européenne: plus une économie intègre des technologies avancées dans son fonctionnement, mieux cette économie se porte
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 11/03/2008 | Imprimer | Envoyer
Attention ! Page archivée. Son contenu est trop ancien et/ou une page plus récente a été publiée sur ce sujet

Avec le soutien financier de l'Union européenne (FEDER)

Union européenne (FEDER)

Des objectifs ambitieux!

Soucieuses du développement économique de la Wallonie, les autorités régionales ont placé la traduction en actes de ce principe parmi leurs priorités. C'est pourquoi la Région wallonne s'est lancée en 1998 dans la dynamique Prométhée. Prométhée I avait permis de définir les actions prioritaires et les réformes nécessaires pour stimuler l'innovation en Wallonie et, à travers elle, le développement économique du sud du pays. En 2004, Prométhée II est passé à l'action grâce à un cofinancement européen. Aujourd'hui, l'heure est donc au bilan.

Le Programme d'Actions Innovatrices Prométhée II a poursuivi deux grands objectifs.

Objectif 1: valoriser le potentiel scientifique wallon

Rétroactes

Avec ses universités et ses hautes écoles, avec ses 23 centres collectifs de recherche agréés, la Wallonie avait entre les mains tous les outils pour faire progresser la recherche scientifique. Malgré ce premier constat positif, les observateurs pointaient une série de lacunes concernant la valorisation économique des résultats de la recherche: les échanges et transferts entre les unités de recherche et le monde industriel étaient insuffisants. Les progrès de la science n'étaient pas assez souvent l'objet d'applications dans les entreprises.

Différentes raisons semblaient pouvoir expliquer cet état de fait:

  • les entreprises étaient peu ou mal informées sur les projets de recherche menés dans les différents laboratoires de la Région wallonne et sur les résultats engrangés par ces projets,
  • les projets de recherche des laboratoires ne correspondaient pas toujours aux préoccupations et aux besoins des entreprises,
  • les laboratoires ne répondaient pas toujours aux exigences de "qualité" de plus en plus souvent exprimées par les entreprises.

Le problème semblait donc se situer au niveau de la communication entre les parties prenantes: les chercheurs ne connaissaient pas assez les besoins des entreprises et les entreprises les potentialités des laboratoires.

Les réponses de Prométhée II

Pour une meilleure valorisation du potentiel scientifique wallon, Prométhée II a alors proposé d'explorer trois voies. Différentes et complémentaires, ces trois directions se recoupaient parfois:

  1. favoriser les collaborations:
    1. des unités de recherche entre elles, pour une mise à profit maximale des équipements et des compétences propres à chaque laboratoire,
    2. entre les unités de recherche et le tissu formé par les entreprises wallonnes, grâce à un système d'intermédiation scientifique et technologique efficace;
  2. promouvoir la gestion de la qualité au sein des laboratoires, pour leur permettre de rencontrer les exigences des entreprises et pour, à terme, favoriser les collaborations recherche-industrie;
  3. fournir une meilleure vitrine aux compétences, aux équipements et aux services offerts par les laboratoires de recherche de la Région wallonne.

Objectif 2: renforcer l'appropriation des TIC auprès des citoyens et auprès des entreprises

Rétroactes

En 1999, le gouvernement wallon élaborait le "Contrat d'avenir pour la Wallonie", document programmatique pour les années 2000-2010. Y figuraient quatre priorités, dont l'une concernant la "société de la connaissance". Les nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC) y apparaissaient comme un outil majeur permettant l'appropriation plus rapide et mieux ciblée des connaissances.

Les réponses de Prométhée II

A travers le programme Prométhée II, le gouvernement wallon s'est donné comme mission de diffuser largement les TIC auprès de la population d'une part et des secteurs professionnels d'autre part. Pour atteindre cet objectif, Prométhée II proposait deux types d'interventions:

    • le développement d'outils méthodologiques permettant de renforcer l'appropriation des TIC par les PME et par les citoyens;
    • des actions de proximité à destination de la population active, des demandeurs d'emploi, des PME et des TPE dans une optique de sensibilisation et d'accompagnement aux TIC.

Des moyens à la hauteur des ambitions

Le programme Prométhée II disposait d'un budget de 6 millions d'euros, provenant pour moitié de la Région wallonne et pour moitié du Fonds européen de développement régional (FEDER). Ce budget a été réparti entre les différents partenaires actifs dans la réalisation du programme:

Portail de la Région wallonne