Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

lundi 5 décembre 2016

Pour en finir avec les Digital Natives ...

Le marketing des technologies fait parfois passer à côté de l'essentiel. Il en va ainsi du concept de Digital Natives qui pourrait, comme bien d'autres, passer de mode aussi vite qu'il est apparu. Une fois n'est pas coutume, l'AWT vous propose une vision un peu ... iconoclaste des Digital Natives
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 02/04/2013 | Imprimer | Envoyer

L'AWT s'est déjà largement intéressée au phénomène des Digital Natives, notamment au travers d'une étude relative au clivage supposé entre la génération X et la génération Y, ou encore au travers de l'empowerment numérique et social qui est l'un des 4 grands axes permettant de décoder le futur digital. Cette fois, c'est sous un angle un peu plus sociologique que l'AWT propose quelques réflexions sur le sujet.

Les Digital Natives n'existent pas

Décrire les caractéristiques des "Digital Natives" (ou génération Y, millénium, etc.), littéralement ceux qui sont nés dans un environnement où les Technologies de l'Information et de la Communication étaient déjà présentes (et sans entrer dans ces raffinements qui consistent à distinguer ceux qui sont nés entre 1978 et 1981 de ceux qui sont nés entre 1998 et 2000, etc.), est du même ordre que décrire l'amant idéal, le travailleur polyvalent, le bon sauvage, etc.

Google

Le concept de Digital Natives est avant tout révélateur de l'importance donnée aux technologies dans nos sociétés. Car si elles y jouent un rôle majeur, elles ne nous définissent pas, ni ne permettent de distinguer les générations entre elles, comme nous sommes si souvent tentés de le faire.

Certes, il ne faut pas sous-estimer l'impact des technologies. Les objets, outils et dispositifs socio-techniques qui nous entourent orientent nos usages, nos actions, nos comportements (de même que le design du marteau se passe de mode d'emploi et celui d'une arme à feu est une invitation à tirer, les outils du Web 2.0 incitent à partager, collaborer, etc.). Ainsi avec l'invention de l'imprimerie Gutenberg a modifié le support des connaissances et induit un mode de consommation de ces connaissances: linéaire, analytique, cumulatif, etc. Internet induirait un fonctionnement différent, peut-être plus naturel car plus proche de la manière dont fonctionnerait notre cerveau: visuel, fragmenté, rhizomatique (littéralement en réseau), etc. La partie centrale du cerveau serait davantage stimulée (celle du plaisir et des récompenses), tandis que le cortex frontal (aussi appelé organe de la civilisation, celui de la réflexion, de l'abstraction, de la synthèse, de la mémoire, de la lecture, etc.) le serait moins. Il est trop tôt pour tirer des conclusions (ou parler de mutants) et il est probable que des gains compenseront les pertes éventuelles.

Cependant, l'observation des évolutions technologiques et l'enthousiasme (ou l'incompréhension) qui en découlent nous conduisent parfois à manquer de recul et de discernement et à nous croire différent des autres. Or si les différences sont effectivement les éléments les plus intéressants à analyser, les similitudes sont généralement bien plus nombreuses. Pour paraphraser Michel Serres, philosophe et historien des sciences et des techniques, "le passé n'est pas dépassé, obsolète… les innovations présentes plongent leurs racines dans l'ancien et ne sont souvent que des reconfigurations de choses déjà connues".

Technophiles

Les Digital Natives sont supposés utiliser les TIC, à défaut de les maîtriser. Ils socialisent différemment, collaborent et partagent, font la publicité de leur vie sur les réseaux sociaux (en fait, ils se mettent en scène plus qu'ils ne se dévoilent), et passent plus de temps devant un écran d'ordinateur ou une console de jeu vidéo qu'un écran de télévision.

Si de nombreuses enquêtes démontrent qu'ils ont bien leurs équipements et leurs usages (voir ci-dessous), certains observateurs avertis les qualifient (affectueusement) de"ploucs numériques". Car s'ils utilisent les technologies sans tabous, ils sont loin d'en exploiter le potentiel et déploient des usages relativement stéréotypés. En outre, ils en font un usage peu critique et méconnaissent ou sous-estiment généralement l'impact et la portée de ce qu'ils font (d'où l'enjeu majeur de l'éducation aux médias : gérer son identité numérique, développer une attitude critique de citoyen surfeur et consommateur responsable, etc.).

Equipement technologique des Digital Natives par ordre décroissant (thivierge J, 2011):

  • lecteur MP3/ipod shuffle: 83%,
  • téléphone portable: 76%,
  • ordinateur portable: 75%,
  • ordinateur fixe: 57%,
  • ipod touch: 30 %,
  • smartphone: 21%,
  • tablette numérique/ipad: 4%,
  • liseuse numérique: 2%.

Il s'agit principalement d'équipement mobile, nomade, de petite taille et relativement bon marché… et cela n'a rien d'étonnant !

D'après les observateurs les plus enthousiastes, les technologies stimuleraint leur créativité, leur engagement et développerait leur cerveau… mais est-ce l'apanage de cette génération bénie? Espérons que la génération X (ceux qui sont nés avant 1978-1981) développe également son cerveau quand elle utilise les technologies et joue aux jeux vidéo!

Cependant, la seule véritable différence avec leurs ainés résideraient peut-être dans le fait qu'ils ne lisent pas les modes d'emploi et n'ont pas peur de se lancer directement dans une application, qu'ils apprennnent très vite, le cas échéant par essais et erreurs.

Actifs et multitâches

Les Digital Natives sont également supposés être multitâches, ce qui ne signifie pas qu'ils soient performants. Ils aiment la variété, ils zappent très vite et ont besoin de stimulation, ils sont décrits comme incapable de se concentrer mais ils jouent des heures sans lever la tête, ils aiment expérimenter par eux-mêmes et préfèrent les tâches "choisies" plutôt que "assignées" et se plient difficilement à un parcours linéaire (et long terme) pensé pour eux. Dans le prolongement, ils auraient besoin de la satisfaction fréquente et régulière de réalisations intermédiaires et de récompenses personnalisée, etc. Si l'on ajoute qu'ils seraient plus habiles pour trouver une information que la retenir, qu'ils sont graphiques plutôt que texte… on peut facilement arriver à la conclusion qu'ils sont devenus bêtes et paresseux! Mais dans le fond, réclamer d'un enseignant qu'il vous intéresse, à défaut d'écouter docilement, n'est-ce pas une attitude saine?

"Les jeunes d'aujourd'hui aiment le luxe, ils sont mal élevés, méprisent l'autorité, n'ont aucun respect pour leurs ainés et bavardent au lieu de travailler". "Notre jeunesse se moque de l'autorité et n'a aucun respect pour les anciens. Nos enfants d'aujourd'hui ne se lèvent pas quand un veillard entre dans une pièce. Ils répondent à leurs parents. Ce sont des tyrans" (Propos prêtes à Socrate et rapportés par Platon).

Ainsi pendant que certains crient au génie, d'autres les qualifient d'enfants-roi. Mais, cette tendance sociétale est-elle réductible aux technologies ou jouent-elles le rôle de simple révélateur. En outre, si les caractéristiques évoquées ci-dessus présentent un certain nombre de tendances dont il est intéressant et utile de tenir compte, aucun individu ne répond vraiment à cette description.

En fait le concept de digital natives est moins une question de génération, que d'intérêt pour les technologies, comme l'illustre parfaitement Marcel Lebrun, Digital Natives par excellence et précurseur dans l'utilisation des technologies dans l'éducation! Ainsi, à mesure que les usages Web se diffuse dans tous les domaines de la vie quotidienne, des représentants de toutes les générations finissent par se prendre au jeu du partage, du self-branding, etc. D'ailleurs, Marc Prensky connu pour avoir popularisé l'expression Digital Natives parle aujourd'hui d'Homo Sapiens Digital.

Vous enseignez ... mais apprennent-ils?

Faut-il jeter le bébé avec l'eau du bain? Non bien sûr ... un message de fond subsiste: stimuler, intéresser, donner du sens, s'appuyer sur les connaissances et centres d'interêt des apprenants, impliquer, faire participer, rendre actif, etc. Le discours sur les Digital Natives a au moins le mérite de mettre en avant les principes de la pédagogie active, ainsi que ceux de l'andragogie (la pédagogie des adultes) !

Stimuler l'envie d'apprendre et l'intérêt pour une matière ou un domaine, en s'appuyant sur le vécu des apprenants, sur leurs connaissances, leurs centres d'intérêt, donner sens aux activités d'apprentissage, afin de favoriser leur persévérence lors d'activités parfois plus rébarbatives, routinisées, rigoureuses, contraignantes, mais nécessaires.

Pour en savoir plus

  • Clivage entre la génération X et la génération Y. Mythe ou réalité?
    Livres et articles relatifs au management de la génération Y en entreprise se multiplient. Qu'en est-il en Wallonie? Nos entreprises sont-elles dirigées par des "immigrants numériques"? Les jeunes Y ont-ils des aspirations différentes de leurs aînés?
    http://www.awt.be/web/ebu/index.aspx?page=ebu,fr,foc,100,189
  • Conférence SeriousGame.be 2012: une 3ème édition réussie
    Les participants ont unanimement salué la qualité de la journée, des présentations et de l'organisation. Cette 3ème édition fut un grand cru, rehaussé par la présence de Marc Prensky, vulgarisateur du concept "Digital natives" et auteur à succès dans le domaine des technologies éducatives
    http://www.awt.be/web/edu/index.aspx?page=edu,fr,foc,100,106
  • Tout sur le Serious Game
    A l'occasion de l'édition 2012 de la conférence SeriousGame.be, l'AWT fait le point sur le Serious Game et explique pourquoi l'utilisation du jeu vidéo en matière de formation, de sensibilisation ou de marketing est une tendance lourde, plutôt qu'un simple effet de mode!
    http://www.awt.be/web/edu/index.aspx?page=edu,fr,foc,100,109
  • Différenciation et technologies font bon ménage à l'Ecole Internationale Le Verseau
    L'enfant est au coeur du projet pédagogique de l'école, en individualisant au maximum les apprentissages. Ce besoin de différenciation se concrétise désormais grâce aux TIC. Salles informatisées, e-mail pour les parents, tableaux interactifs, e-learning font désormais partie du quotidien de l'école
    http://www.awt.be/web/edu/index.aspx?page=edu,fr,foc,100,127
  • Peer-to-Peer learning au Collège Sainte-Croix et Notre-Dame de Hannut
    Les élèves de la section bureautique du Collège Sainte-Croix et Notre-Dame de Hannut développent des tutoriels vidéo afin d'améliorer la maîtrise des outils informatiques de leurs condisciples. L'AWT a rencontré les responsables du projet
    http://www.awt.be/web/edu/index.aspx?page=edu,fr,foc,100,125
  • Une pédagogie plus ludique et plus active
    A l'école primaire de Turpange, une institutrice dynamique mobilise les technologies de l'information et de la communication (TIC) pour jouer pleinement son rôle éducatif et former les citoyens de demain
    http://www.awt.be/web/edu/index.aspx?page=edu,fr,foc,100,092
  • Tableau numérique interactif et pédagogie active
    C'est en s'appropriant petit à petit les technologies que Fabrice Huin, professeur à l'Athénée Royal de La Louvière, a pu les intégrer dans sa pratique professionnelle et rendre son enseignement plus participatif
    http://www.awt.be/web/edu/index.aspx?page=edu,fr,foc,100,094
  • Réalisez vos Serious games avec ITyStudio
    Le serious game suit la même évolution que l'e-learning avant lui, avec l'apparition d'outils auteurs, comme ITy studio, qui annoncent une autonomisation des "clients", une démocratisation des prix et partant une explosion de sa diffusion
    http://www.awt.be/web/edu/index.aspx?page=edu,fr,foc,100,117
  • Claroline 2.0: résolument orientée utilisateur
    Utilisée par 1.196 organisations réparties dans 93 pays et récompensée en 2007 par l'Unesco, Claroline, la plateforme e-learning wallonne, seconde plateforme libre la plus diffusée dans le monde, prépare une version 2.0
    http://www.awt.be/web/edu/index.aspx?page=edu,fr,tem,020,002
  • Delicious.com/awtbe/digital natives Lien vers del.icio.us
  • Delicious.com/awtbe/cerveau Lien vers del.icio.us
  • Delicious.com/awtbe/pédagogie+active Lien vers del.icio.us
Portail de la Région wallonne