Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

samedi 10 décembre 2016

Le Forem Dinant à la pointe de l'e-learning

Avec son centre virtuel de formation couvrant de nombreux métiers en pénurie et son exploration des univers 3D, le Forem Dinant se situe à la pointe de l'intégration des technologies dans les parcours de formation
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 02/02/2010 | Imprimer | Envoyer

Blended learning au Forem Dinant

Le Forem Dinant propose une offre de formation large qui couvre:

  • des métiers en pénurie,
  • des compétences industrielles de pointe (électromécanique de maintenance, opérateur de production, etc.),
  • des compétences transversales (secrétariat médicales, aides comptables, etc.),
  • des formations sur mesure, en fonction des besoins et des métiers émergents, telles que caissiers-réassortiseurs ou deviseurs-metreurs (en partenariat avec le CEFORA),
  • des formation en langues ou encore dans la construction (formation en sanitaire-chauffage en partenariat avec l'IFAPME).

Depuis 2003, le centre développe dans le cadre de projets européens (CEVIFORM puis Distance zéro) un centre virtuel de formation. Huit parcours métiers de type "blended-learning" alternant présentiel et distanciel, ont ainsi été développés dans les différentes filières métiers: cyber assistant, technicien de chantier, secrétaire médicale, etc. La spécificité de ces projets Interreg est de proposer et de mixer des parcours en centres de formation, en entreprises, à distance, mais également transfrontaliers. Chaque parcours de formation démarre dès le recrutement du stagiaire jusqu'à son accompagnement à l'emploi. Les parcours à distance sont injectés là où il y a une réelle plus-value.

Approche transversale et gestion par objectif

L'objectif est, à terme, de mettre les stagiaires des différentes filières métiers en situation de formation à distance, à domicile ou dans une salle informatisée au sein du centre, afin de réaliser des activités d'apprentissage en ligne, en fonction de leurs besoins et des plus-values que cela apporte.

Il est important que le formateur donne des consignes très claires quant à l'objectif à atteindre et qu'il propose un débriefing sur le contenu appris. En outre, le fait d'utiliser la formation à distance pour des activités très répétitives (entrainement et exercices) permet de concentrer les activités les plus productives en présentiel.

L'exemple du secrétariat médical

La formule est simple mais éprouvée et repose sur deux principes:

  • la mise à disposition de ressources en ligne;
  • l'alternance présentiel-distanciel.

Ressources en ligne

Les ressources mises à disposition sont nombreuses et variées:

  • vocabulaire et terminologie médicale,
  • bases de l'anatomie,
  • modules de communication ou de gestion du stress,
  • dictaphone virtuel. Développé en interne, il permet de s'exercer à la retranscription de fichiers audio réels issus d'hôpitaux et de les traduire dans les protocoles médicaux en usage. Il est possible d'ajuster la vitesse et le volume pour faciliter le travail au début de l'exercice. Une correction automatique est également proposée.

"Les hôpitaux utilisant de plus en plus des fonctionnalités de type reconnaissance vocale et étant donné notre volonté d'offrir aux apprenants un dispositif de formation qui colle au maximum avec l'environnement réel de travail, nous avons travaillé sur une fonction de reconnaissance vocale qui a permis de modifier légèrement les fichiers audio réels pour les utiliser dans le cadre de la formation. Toujours dans le souci de permettre aux apprenants de s'approprier un environnement numérique de travail tel que celui qu'ils pourraient rencontrer dans les structures hospitalières, nous avons également mis à leur disposition un certain nombre d'outils supplémentaires comme un dictionnaire terminologique ou des glossaires en ligne, qui permettent d'aller vérifier certains termes, de façon à produire le texte avec la meilleur efficacité possible. On a pu remarquer que les apprenants appréciaient ce genre de fonctionnalités et s'appuyaient beaucoup sur les ressources en ligne, mais surtout que cela améliorait le résultat final, puisqu'on a pu comparer les performances du groupe en ligne avec un autre qui suivait la formation dans sa forme traditionnelle."

L'alternance présentiel-distanciel

La formation en secrétariat médical est relativement longue et couvre environ 600 heures. L'alternance présentiel-distanciel a permis de diminuer le nombre de déplacements de moitier et a rendu les séances présentielles plus dynamiques, intéressantes et productives en permettant de travailler par exemple sur la logique de dossiers, sur la gestion du temps, etc.

Cet alternance rythme le parcours de formation et en garantit la qualité, l'adaptabilité et l'efficacité. En effet, les stagiaires reçoivent en présentiel des consignes très claires pour réaliser des activités en ligne précises, qui seront ensuite débriefées lors de la séance présentielle suivante. Ce dispositif permet au formateur de suivre de très près la progression de chaque apprenant, d'évaluer comment il intègre les matières vues à distance et, le cas échéant, d'adapter les consignes et les activités d'apprentissage.

Usine virtuel en chantier

Grâce à un budget européen, le Forem Dinant a également pu tester l'utilisation de la 3D en formation. Factor-e, une usine virtuelle a ainsi été développé, permettant de découvrir l'environnement, la ligne de production, les différents composants et les processus avant de s'exercer en pratique. Il est par exemple possible de zoomer ou de cliquer sur un composant, sur un moteur ou un élément d'une machine pour l'ouvrir ou activer un module de formation, etc.

"Si l'on prépare bien le stagiaire à venir se former en pratique, on gagne du temps au niveau de la formation. Le stagiaire peut à distance acquérir du vocabulaire, revoir des concepts, prendre connaissance d'un processus ou d'un mode de fonctionnement et quand elle vient dans le centre de formation, elle va directement à l'essentiel, à la mise en pratique".

Dans la foulée, une usine réelle, réplique de l'usine virtuelle, a été construite! Elle permet de passer à la pratique et est équipée d'un portic "Touchless" permettant de consulter des ressources informatiques sans retirer ses gants (visionnez la vidéo ci-dessous de l'événement "Ecole et nouvelles technologies" organisé par la Communauté française, le samedi 19 mars 2011 à TechnofuturTIC)

Le mieux est l'ennemi du bien ou la logique 80/20!

"Développer soi-même, en interne, des modules de formation à distance nécessite de multiples compétences pour élaborer le scénario pédagogique, rédiger le contenu, identifier les ressources complémentaires, effectuer les choix technologiques opportuns et finalement cela prend beaucoup de temps et cela coûte cher. Notre stratégie consiste donc, dans la mesure du possible, à s'appuyer sur des ressources existantes et nous avons développé avec le temps une approche 80/20 ! Si un cours existant répond déjà à 80% de nos objectifs pédagogiques, c'est bon ! Partant de là, nous avons par exemple acheté une vingtaine de cours en ligne chez Calfat, pour des compétences industrielles (soudage, lecture de plans, pneumatique, hydraulique), et en partenariat avec le fournisseur, nous exploitons les contenus, les grains pédagogiques, en les adaptant à nos besoins."

Portail de la Région wallonne