Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mercredi 28 septembre 2016

Tarô et le démon du Volcan

Tarô est un petit apprenti samouraï. Il préfère jouer au cerf-volant plutôt que suivre les entraînements. Un jour, le volcan qui surplombe le village se réveille, dévaste les rizières et menace les habitants
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 12/10/2007 | Imprimer | Envoyer
  • Production: Saga Film sprl
  • Format: Pilote pour long métrage d'animation
  • Réalisation: Damien de Pierpont et Bernard Devillers

Takahiro, le seigneur du village, envoie tous ses samouraïs combattre le démon du volcan. Mais Tarô est trop petit, il ne peut pas suivre ses camarades. Désespéré et malheureux, il tourne en rond. Le regard tendre et charmeur de la petite Hanako ne suffit pas à le consoler.

C'est alors qu'une belle carpe rouge se présente: Si tu me ramènes à la mer, je pourrai, grâce à mes pouvoirs magiques, t'aider à vaincre le démon! Un espoir fou saisit Tarô et les voilà tous deux sur le chemin du volcan.

Qu'adviendra-t-il de cette association cocasse et poétique ? La force sera-t-elle vaincue par l'innocence ? Au travers de leurs épreuves, Tarô et sa carpe bavarde nous plongent dans un Japon médiéval et féerique.

L'estampe ou l'ukiyo-e est au conte japonais ce que l'enluminure est au conte européen du Moyen-Age, son expression graphique propre. Le défi du film consiste à s'inspirer d'estampes réelles et à les animer.

Jusqu'à ce jour, l'estampe japonaise n'a jamais servi de modèle aux décors d'un dessin animé. Comment dès lors y parvenir? D'abord en se fixant une règle accessible: le but n'est pas de réaliser une copie trait pour trait, mais de donner l'impression au spectateur que l'histoire se déroule dans l'univers des estampes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Portail de la Région wallonne