Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mercredi 28 septembre 2016

San Mao

San Mao est né dans les années 30 sous les traits d'un petit orphelin de 10 ans vivant mille mésaventures dans les rues de Shanghai. Son courage et sa bravoure sont les seules armes dont il dispose pour affronter les difficultés de la vie
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 14/10/2007 | Imprimer | Envoyer
  • Production: Outfi Productions
  • Format: Long-métrage de fiction
  • Réalisation: Marc-Henri Wajnberg

La première coproduction cinématographique sino-belge d'après l'oeuvre de Zhang Leping.

Il s'agit là d'un véritable parcours initiatique, d'une leçon de vie qui a connu un retentissement national dès les premières publications de l'époque.

Zhang Leping, le créateur de San Mao, s'est inspiré de la situation pitoyable des enfants errants dans les rues de sa ville pour en faire le personnage d'orphelin sans attache dont la Chine se souvient aujourd'hui.

Des centaines de millions d'enfants chinois ont grandi, depuis les années '30 avec San Mao, de la même façon que nous, en Europe, et plus particulièrement en Belgique, nous avons grandi avec Tintin. L'auteur était d'ailleurs un ami de Tchang, l'ami de Hergé.

Marc-Henri Wajnberg, cinéaste et producteur, a acquis les droits mondiaux de San Mao pour en faire un long-métrage qui sera tourné dans les studios de Shanghai début 2008. C'est à travers ce projet ambitieux que Marc-Henri Wajnberg et les sociétés de production OUFTI ! (en Wallonie) et Wajnbrosse Productions (à Bruxelles), ont monté la première coproduction cinématographique sino-belge. Le scénario est écrit par deux belges, à partir d'un sujet chinois, le tournage se fera en Chine et la post-production en Wallonie.

Ce mélange de cultures est un atout qui se reflète dans le choix des partenaires producteurs. Le projet a obtenu le soutien des autorités de Shanghai et de Pékin, et l'aide à la production à l'unanimité à la Commission Cinéma du Ministère de la Communauté Française. Le financement de ce film sera belge, français et chinois et la distribution internationale.

Il y a une logique dans ce cosmopolitisme de production en adéquation avec la réalité de Shanghai en 1935 et le Shanghai d'aujourd'hui.

C'est dans cette idée de véritable échange culturel d'envergure que l'équipe a reçu, le 25 juin 2007 dans les studios de tournages de Shanghai, la visite de SAR le Prince Philippe de Belgique qui a inauguré, à la façon d'une pierre que l'on pose avant la construction d'un building, la signature de cette coproduction par un geste symbolique : le premier "CLAP"du film.

Visite de SAR le Prince Philippe de Belgique aux studios de tournages de Shanghai
Visite de SAR le Prince Philippe de Belgique aux studios de tournages de Shanghai

Les décors grandioses tels que la Grande Muraille, la Cité Interdite, le théâtre d'ombres et bien d'autres sont en cours de construction pour cette production, déjà très médiatisée en Chine, qui aura lieu début 2008.

Des cascades seront orchestrées par des professionnels venus de Hong Kong dont la réputation n'est plus à faire. Zao Féi, directeur photo à la carrière probante (3 films de Woody Allen ainsi que de films de Zhang Yimou, Chen Kaigé, …) participera à cette aventure humaine et créative.

Portail de la Région wallonne