Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

jeudi 8 décembre 2016

Résultats Promimage 2004

Présentation des projets primés dans le cadre de Promimage 2004. Le jury, qui s'est réuni le 24 novembre 2004, a sélectionné différents projets parmi les 44 dossiers reçus. Ils totalisent un investissement régional de plus de 3,2 millions euros
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 04/07/2005 | Imprimer | Envoyer

Présentation du projet

A la demande de la Ministre de la recherche et des télécommunications, l'Agence Wallonne des Télécommunications a été chargée d'organiser, avec la Direction Générale des Technologies, de la Recherche et de l'Energie, l'édition 2004 du programme mobilisateur Promimage.

Promimage a pour objectif le financement de la mise au point ou de l'utilisation d'outils ou de procédés numériques nouveaux, dans le cadre de projets audiovisuels ou multimédia. Il s'adresse a des entreprises (sociétés commerciales) qui disposent d'un siège d'exploitation en Région wallonne et dont les projets ont des retombées significatives pour l'économie régionale. Les projets financés ont pour objet la mise au point, ou l'utilisation originale et innovante de technologies numériques, dans le cadre d'une production ou d'un projet pilote, dans le secteur de l'audiovisuel ou du multimédia.

Le jury s'est réuni le 24 novembre pour évaluer les 44 projets reçus. Il était composé de cinq experts étrangers, de trois représentants du Conseil Wallon de la Politique scientifique (CWPS), de deux représentants de l'AWT, de deux représentants de la DGTRE, du Directeur de Wallimage et d'un représentant du Cabinet de la Ministre régionale de la recherche.

Résultats

Pour les aides à la production, les projets ci-dessous ont été sélectionnés:

  • Marottes,
    court métrage d'animation de Benoît Razy produit par la société Digit Anima de Marquain;
  • Allez raconte,
    court métrage d'animation de José Parrondo produit par la société Digit Anima de Marquain;
  • Le Poulain,
    long métrage de fiction d'Olivier Ringer produit par la société Ring Productions de Tournai;
  • Max musicien d'ascenseur,
    long métrage d'animation de Samuel et Frédéric Guillaume produit par la société Climax Films de Marcinelle;
  • Alley Goria,
    long métrage de fiction de Tiago Mesquita et Federico Ariu produit par la société Bad Fourteen de Wavre;
  • Congo River, au-delà des Ténèbres,
    un documentaire d'Alain Berliner produit par Les Films de la Passerelle de Liège;
  • Gene Astaire,
    long métrage de fiction d'Alain Berliner produit par la société Média-Services de Huy;
  • Fragonard... le Frankenstein Français,
    documentaire de Jacques Donjean produit par la société Tarantula de Liège;
  • Mon papa d'Amérique,
    long métrage de fiction de Daniel Hiquet, produit par la société WAT Productions de Mons;
  • Brendan and the Secret of Kells,
    long métrage d'animation de Tomm Moore produit par la société Iota Productions de Beaufays;
  • Don Miguel de Manara,
    long métrage de fiction Gérard Corbiau, produit par la société Sphinx Productions de Chaudfontaine;
  • Totems,
    jeu pour PC et consoles de la société Elsewhere Entertainment de Marcinelle;
  • Le devoir,
    court métrage d'animation d'Ariane Lippens produit par la société Panache Productions de La Hulpe.

Le prix du scénario interactif est été attribué au projet "Mal de Mère" de Monsieur Christophe Istace.

Ces projets représentent un investissement régional de plus de trois millions deux cent mille euros. Les projets retenus obtiendront une avance récupérable couvrant 50 à 70% des dépenses admissibles, en fonction des critères d'octroi généralement appliqués par la Région wallonne, dans le cadre des aides pour la recherche et le développement.

Les avances récupérables sont des prêts sans intérêts remboursables sur base du chiffre d'affaires généré par la commercialisation du produit, du service, ou de l'œuvre dont la réalisation a été financée.

Evaluation

Le jury s'est félicité du professionnalisme avec lequel les différents projets ont été présentés, ainsi que de la qualité des sujets proposés.

Alors que les technologies permettent une utilisation accrue de l'image numérisée, quel que soit le support sur lequel elle est visualisée, il était particulièrement important de maintenir sur le territoire de la Région wallonne un savoir faire dans le secteur stratégique de la production audiovisuelle et multimédia.

Portail de la Région wallonne