Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

dimanche 25 septembre 2016

Papier électronique: support de lecture de demain?

Le papier électronique (e-paper) est un ensemble de technologies d'affichage qui visent à offrir une lecture aussi reposante que la lecture sur papier classique. L'AWT fait le point sur cette technologie et ses applications potentielles
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 16/04/2009 | Imprimer | Envoyer

Développé pour dépasser certaines limitations des écrans classiques, l'e-paper est capable de conserver le texte et les images à l'infini sans avoir besoin d'une alimentation électrique. Ce n'est qu'au moment du changement de texte ou d'image qu'une faible consommation d'électricité est nécessaire. Il permet également un changement de contenu à tout moment en fonction des besoins, ce qui le rend réutilisable.

Le papier électronique est léger, durable, réutilisable et flexible. Nouvelle technologie d'affichage, il se positionne sur le marché en concurrent direct du papier ordinaire ainsi que des technologies d'écran OLED ou LCD.

"Les écrans souples permettront une diffusion instantanée des informations sur tout un territoire et sur des supports inédits, du bracelet-montre aux murs des gares et des aéroports", c'est en tout cas ce que prévoit Bruno Rives, fondateur de Tebaldo, société française de conseil en nouvelles tendances technologiques.

Parmi les principaux avantages de cette nouvelle technologie, on soulignera notamment:

  • la lecture confortable, comparable à une lecture classique sur papier, grâce à un contraste et une luminosité reposants;
  • la portabilité et la légèreté du lecteur;
  • une capacité de stockage pour quelques centaines de livres en format numérique. On vise ainsi le stockage des dictionnaires, des lexiques contextuels, des guides touristiques, de la Bible, etc.;
  • la possibilité de recherches simples ou avancées dans les textes, avec accès rapide aux dictionnaires et aux lexiques;
  • la saisie et l'échange de notes et de statistiques sur les lectures;
  • la disponibilité sur l'Internet de milliers de livres libres de droits d'auteur;
  • la visualisation de documents sous différents formats, de blogs, de journaux, de fils RSS, d'images et de photos, de fichiers audio, etc.;
  • la possibilité de personnaliser l'affichage: agrandir la police d'un texte ou la taille d'une image (avantage majeur pour les seniors et les malvoyants);
  • l'accès à la vocalisation afin d'écouter le texte au lieu de le lire;
  • l'aspect écologique, le support étant réutilisable;
  • la résistance à l'eau;
  • l'autonomie qui peut atteindre quelques mois (alimentation sur piles électriques) grâce à une faible consommation électrique.

L'usage du papier électronique s'oriente plus vers un format spécifique de type "feuille", s'opposant ainsi au format "ordinateur" que nous connaissons. La feuille, connectée, devient la porte d'accès à la connaissance et au partage.

Pour en faire un bon usage, cette feuille de papier électronique sera mise en oeuvre en fonction des choix et des critères de l'éditeur:

  • le "papier" ou support, en fonction de critères tels que la couleur, la flexibilité, la netteté et d'autres caractéristiques physiques (actuellement environ 30 sortes de papier disponibles sur le marché);
  • l'encre: actuellement, 8 encres sont disponibles (8 niveaux de gris, les encres couleurs sont attendues pour 2010);
  • l'électronique.

L'offre de lecteurs

L'offre actuelle de produits utilisant l'e-paper est limitée à une centaine d'équipements différents. Plus d'un million d'équipements ont été vendus en 2008, ce qui prouve l'intérêt pour cette technologie. Dans la nouvelle génération de lecteurs, livres électroniques ou eBooks, on trouve les noms suivants: Librié ou eReader de Sony, Cybook de Booken, Kindle d'Amazon, iLiad de iRex, Readius de Polymer Vision, etc. Certains équipements permettent d'enrichir l'affichage avec des informations très personnalisées, mises à jour à travers des connexions en 3G, WiFi , USB, Bluetooth, etc.

L'e-paper: pour quelles applications?

L'enseignement

On estime le nombre d'étudiants universitaires chinois à 10% de la population globale. Les autorités ont fixé des objectifs ambitieux puisque, en 2012, chaque étudiant devrait utiliser un équipement e-paper pour lire et écrire. Plusieurs modèles sont en développement via des partenariats entre le gouvernement chinois, les universités et les centres de recherches. L'objectif est d'accélérer le processus de production à large échelle des équipements capables de remplacer complètement le papier dans le processus d'enseignement.

Plus près de chez nous, les Pays-Bas ont lancé un projet pilote dans une école de Maastricht pour tester l'usage des lecteurs e-paper dans le processus d'enseignement. Enfin, aux Etats-Unis, certaines universités diffusent des cours pour les étudiants en utilisant ce nouveau canal de distribution. Grâce à la grande capacité de stockage des lecteurs eBook, l'étudiant peut emmener avec lui l'ensemble de ses syllabus, mais aussi le discours enregistré de l'enseignant ou encore des animations complémentaires aux cours.

La presse et l'édition

Les Echos, le journal économique français, a été parmi les premiers à offrir un accès à ses contenus numériques pouvant être mis à jour plusieurs fois par jour et accessibles via Internet. D'autres journaux étudient les possibilités de ce nouveau canal de distribution.

De leur côté, Orange et SFR expérimentent depuis avril 2008 le kiosque à journaux mobile "read and go", avec deux types de lecteurs basés sur les technologies e-paper.

Le monde de l'édition est évidemment hautement concerné par cette technologie. Grâce à elle, l'utilisateur pourra acheter et emporter avec lui un ensemble de ses livres favoris, alors que le touriste choisira d'y stocker les 2 ou 3 guides pour ses prochains voyages, avec les dernières mises à jour et les cartes ad hoc. Dès à présent, on soulignera la présence sur le marché d'un bon nombre d'oeuvres littéraires au format numérique. Une large majorité de ces ouvrages sont même disponibles gratuitement. Cette tendance devrait s'amplifier compte tenu de l'intérêt des bibliothèques, des journaux, des éditeurs et des gestionnaires d'archives pour la numérisation.

Apple, via iTunes, met à disposition une série de "Classics" téléchargeables sur iPod et iPhone, terminaux qui, au même titre que les consoles de jeux, se positionnent comme des acteurs et concurrents importants pour la diffusion et la lecture des contenus numériques.

Le Kindle d'Amazon

Autre acteur majeur du paysage numérique, Amazon a frappé fort avec la sortie de son Kindle. Après le succès déjà rencontré en 2008, on estime que pour 2009, les ventes de la nouvelle version Kindle2 devraient dépasser deux millions d'exemplaires et dégager un bénéfice de plus de 200 millions de dollars. Amazon lance également un accès à sa plateforme via l'iPhone. Avec cet accès multicanal et l'outil de synchronisation Whispersync, une lecture commencée sur Kindle peut être continuée sur iPhone, la plateforme synchronisant la dernière page lue.

Enfin, on soulignera l'existence à Taipei (Taiwan) de librairies numériques, sans papier, où les utilisateurs peuvent choisir, payer et télécharger un livre en format numérique.

La librairie sans papier

L'affichage publicitaire ou informationnel

Les panneaux publicitaires constituent une cible naturelle pour cette technologie qui permet la diffusion de publicités différentes d'une région à l'autre et de publicités contextuelles, personnalisées et interactives. "Les besoins de changement dans la publicité sont plus rapides que la durée de vie des affiches", c'est l'avis d'Havas Media. Les panneaux publicitaires ou d'information aux arrêts de bus ou dans les gares ou stations de métro constituent autant de supports privilégiés pour l'e-paper. De tels panneaux offrent plusieurs avantages: facilité de mise à jour au travers du réseau, possibilité d'afficher des informations ciblées (horaires, plans, informations utiles aux voyageurs, publicités spécifiques, etc.).

Des tests ont déjà été effectués, notamment dans la gare de Tokyo, avec la présentation multimédia d'un quotidien sur un grand écran souple e-paper. Le Japon a également adopté cette technologie pour les horaires de bus, train et métro. Au Canada, des expériences sont menées sur les panneaux d'affichage interne qui indiquent les portes dans les aéroports ou dans les hôpitaux.

E-paper et affichage publicitaire

En France, MPG-Art (Groupe Havas), JC Decaux et Tebaldo ont expérimenté pour Decathlon l'intégration de papier électronique (e-paper) dans une campagne d'affichage urbain, à Paris, Lyon et Lille.

E-paper et informations contextuelles

Et d'autres applications encore ...

Une société américaine utilise cette nouvelle technologie afin de mettre à disposition du personnel navigant les informations nécessaires sur:

  • les plans de vol;
  • les services disponibles dans les aéroports;
  • d'autres informations utiles;
  • des journaux;
  • etc.

Quant aux constructeurs d'automobiles, ils étudient l'usage de l'e-paper pour les manuels d'assemblage. Dans cette optique, l'avantage par rapport au papier normal réside évidemment dans la mise à jour et la diffusion rapide de l'information. Toutes les personnes intéressées peuvent ainsi disposer de la même version du manuel en même temps.

Au niveau médical, l'ensemble du dossier d'un patient pourra être visualisé instantanément par le médecin autorisé. La disponibilité de toute l'information utile du patient permettra d'être plus efficace, mais aussi de diminuer fortement tout risque d'erreur qui serait due à l'inversion de fiches papier.

E-paper et épplications médicales

Une autre application immédiate concerne l'étiquetage. Les magasins peuvent utiliser ce support combiné avec des puces RFID afin d'afficher des prix et d'autres informations (origine, stock, etc.) dans les rayons.

Enfin, ce nouveau support a déjà été adopté pour des écrans d'horloges ou de montres-bracelets. Ces derniers pourraient à terme offrir un accès à une multitude d'informations à portée de main.

Horloge sur support e-paper

Pour en savoir plus

  • Les Echos e-paper Lien externe
    Les Echos E-paper propose un journal et un flux d'information économique en continu produite par la rédaction des Echos, AFP, Livres
    http://www.lesechos.fr/epaper
  • Kindle Lien externe
    Amazon's wireless reading device
    http://www.amazon.com/kindle
  • Papier électronique Lien externe
    Blog de l'encre et du papier électroniques communicants
    http://papierelectronique.blogspot.com
  • ePaper France Lien externe
    Actualité sur le e-paper, e-ink (papier et encre électronique) et ebook
    http://www.epaper-france.com
  • Tebaldo Lien externe
    Observatoire stratégique des tendances et usages des nouvelles technologies à destination de professionnels, grands groupes, industriels, et relais d'opinion
    http://www.tebaldo.com
  • Livre numérique (.PDF 1696 k)
    Rapport du Ministère de la Culture et de la Communication en France
    http://www.awt.be/contenu/tel/img/rapport_livre_numérique.pdf
  • E Ink corporation Lien externe
    E Ink Corporation is the leading supplier of electronic paper display (EPD) technologies
    http://www.eink.com
  • Edupaper.nl Lien externe
    A small device for reading and writing just like paper. Designed for reading long digital text and to make notes on them. It can be used for digital education, paperless offices, making notes on forms, etc.
    http://edupaper.nl
  • iRex Lien externe
    iRex provides solutions for reading written digital content with the ease and comfort of print on paper, combined with the interactivity, flexibility and up-dating ability of digital information
    http://www.irextechnologies.com
  • Adobe Digital Editions Lien externe
    Adobe Digital Editions software offers an engaging way to view and manage eBooks and other digital publications
    http://www.adobe.com/products/digitaleditions
Portail de la Région wallonne