Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mercredi 28 septembre 2016

3ème édition de Boost-up/Industries Créatives

Lancé dans le cadre du programme Creative Wallonia, Boost-Up/Industries Créatives est un appel à projets opéré par Wallonie Design. Son but: l'octroi de financements d'un montant variant entre 40.000 à 140.000 euros, à des entreprises ou indépendants du secteur des industries créatives en Wallonie
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 11/10/2012 | Imprimer | Envoyer

Pour la troisième fois, Boost-Up invite les industries créatives à voir les choses en grand, en nombre et dans la durée! Les indépendants, TPE et PME du secteur des industries créatives ont jusqu'au lundi 19 novembre 2012 midi pour remplir un premier formulaire en ligne qui permettra de vérifier s'ils remplissent les conditions de participation à l'appel. Le cas échéant, ils auront à remplir un second formulaire avant le 17 décembre 2012 midi, pour compléter leur dossier. Les lauréats de l'appel seront sélectionnés début 2013.

A qui sont destinés les financements Boost-Up/Industries Créatives?

Les conditions de participation portent sur quatre paramètres: le statut du porteur de projet, son secteur d'activités, la localisation de son siège social et de son siège d'exploitation, ainsi que le degré de concrétisation de son prototype:

  • statut: indépendant (même à titre complémentaire) ou entreprise (petite ou moyenne);
  • secteur: les industries créatives (secteur composé entre autres, des arts plastiques, des arts de la scène, de l'édition, du design, de la mode, de la musique, de la photographie) ou un secteur technologique ou de services si le prototype a un réel impact sur le secteur des industries créatives ou encore une collaboration trans-sectorielle (projet est hybride ou cross-média fruit d'une collaboration entre plusieurs secteurs des industries créatives ou entre un secteur technique ou de service et celui des industries créatives);
  • localisation des sièges: siège social et siège d'exploitation tous deux, en Wallonie;
  • degré de concrétisation du prototype: Boost-Up/Industries Créatives n'est pas un mécanisme de soutien à la création, mais un soutien à la mise sur le marché. Le porteur de projets doit donc avoir déjà créé quelque-chose, un prototype, qu'il soit un bien ou un service. Ce prototype doit avoir été testé dans des conditions réelles ou produit en un nombre limité d'exemplaires ou avoir remporté un succès commercial restreint ou un succès d'estime.

A quoi sont destinés les financements Boost-Up/Industries Créatives?

Leur but est de favoriser la mise sur le marché d'innovations conçues par ou pour les industries créatives. Les dépenses éligibles vont de l'amélioration du prototype, à la promotion du produit (bien ou service), en passant par sa production. Quelques exemples:

  • le re-travail du prototype, voire l'étude de faisabilité technique qui pourrait l'accompagner (NB: afin de gommer les défauts du prototype ou d'en améliorer les performances, mais ni de créer, ni de construire, en partant de rien),
  • l'appel à un consultant (dans le domaine juridique, du marketing et/ou de la communication),
  • des frais matériels divers (matières premières, machine de production, réalisation d'un moule de production, etc.),
  • les frais liés au lancement d'un plan marketing et/ou frais de promotion,
  • dans certaines conditions, l'aménagement d'une structure professionnelle (de travail ou de stockage), etc.

En revanche, Boost-Up/Industries Créatives ne peut soutenir ni la création, ni la diffusion, ni le prototypage, ni les mêmes postes de dépenses qu'une autre aide publique que vous pourriez recevoir.

Critères de sélection

Trois principaux critères guident le comité de sélection de Boost-Up/Industries Créatives dans son choix des lauréats : innovation, concrétisation du prototype et viabilité/retombées. La décision de ses membres sera souveraine.

Le prototype est-il innovant?

Dans le cadre de Boost-Up/Industries Créatives, on distingue différents degrés d'innovation. On innove lorsqu'on développe une gamme, à partir de produits existants, dont on modifie différentes caractéristiques, sans pour autant radicalement changer le produit de départ. On innove davantage, lorsqu'on adapte significativement un produit (bien ou service) ou un procédé de production afin de correspondre davantage aux attentes du marché existant ou afin d'élargir celui-ci. L'innovation la plus éloquente consiste toutefois à créer un produit nouveau par un procédé nouveau et ainsi à créer ou élargir un marché.

Le jury, dans son évaluation du degré d'innovation, sera attentif à quatre critères: l'aspect novateur, l'acquisition de connaissances et de savoir-faire nouveaux, la capacité de production et le potentiel de marché.

Où en est le prototype?

Le prototype doit avoir été testé en conditions réelles. Concrétisé, il doit avoir été mis en application ou fabriqué en un nombre limité d'exemplaires. Il doit avoir remporté un succès commercial restreint, un succès d'estime ou la reconnaissance des pairs. C'est une condition de participation qui sera plus attentivement évaluée par le jury dans sa sélection des lauréats.

Le projet est-il viable? Quel type de retombées attend le porteur de projets?

Les financements octroyés doivent soutenir l'inscription du prototype dans une perspective économique durable. Le porteur de projets doit donc avoir une connaissance suffisante du marché visé. Il doit avoir réalisé un business plan, avoir pensé le développement à venir de son projet et avoir repéré quelles étapes lui permettraient d'avancer. Ses prévisions en termes de dépenses et ses attentes en termes de recettes doivent être raisonnables et viables.

Par ailleurs, le jury tiendra compte de la valeur ajoutée des projets: les possibilités d'insuffler une dynamique de réseau, de développer de nouvelles collaborations, de créer des partenariats avec des entreprises wallonnes, d'être à l'origine de retombées économiques et/ou en terme d'emplois sont autant d'atouts pour les projets à évaluer.

Le jury de sélection

Le jury qui sélectionnera les lauréats des financements Boost-Up/Industries Créatives, sera composé de quatre membres:

  • un expert désigné par Wallonie Design,
  • un expert désigné par St'art,
  • un représentant du Ministre de l'Economie,
  • un représentant de l'Administration (DGO6, département de la compétitivité et de l'innovation).

Il sera accompagné dans son choix par un comité composé de personnalités issues de différents milieux en lien avec les industries créatives, mais aussi la conduite de projets, la créativité, l'innovation et l'économie.

Participer

Pour participer à l'appel, une seule adresse: creative-wallonia.be/boost-up. Un formulaire en ligne y sera accessible jusqu'au 19 novembre 2012. Les participants dont le projet remplit les conditions de participation recevront un accès à un second questionnaire en ligne, à remplir pour la mi-décembre 2012. Les lauréats de l'appel seront sélectionnés début 2013.

  • logo boost-up
  • logo WD
  •  logo CW

Pour en savoir plus

  • Personne de contact: Cyrielle Doutrewe, Chargée de projets Boost-Up/Industries Créatives, par e-mail ou téléphone +32 (0)4 2379709.
  • Boost-up Industries Créatives Lien externe
    Appel projets initié dans le cadre du programme Creative Wallonia et opéré par Wallonie Design. Sa raison d'être: l'octroi de financements à des indépendants, TPE et PME du secteur des industries créatives, afin de soutenir la mise sur le marché d'un de leurs prototypes innovants
    http://www.creativewallonia.be/boost-up
  • Creative Wallonia Lien externe
    Programme cadre pour la créativité et l'innovation en Wallonie
    http://www.creativewallonia.be
  • Wallonie Design Lien externe
    Wallonie Design sensibilise, informe, guide, connecte et valorise. Ces actions s'adressent aux entrepreneurs, aux designers, aux étudiants en design, aux institutions et au grand public concernés par le design et/ou son intégration industrielle
    http://www.walloniedesign.be
Portail de la Région wallonne