Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

lundi 5 décembre 2016

Les réseaux de distribution du contenu audiovisuel

La distribution du contenu audiovisuel en ligne est réalisée via différents types de réseaux: câble de télédistribution, réseaux IP privés, Internet, satellite, télévision numérique terrestre
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 29/01/2007 | Imprimer | Envoyer

La télévision numérique via le câble

En Belgique, tous les réseaux des câblo-opérateurs transmettent déjà le flux vidéo numérique depuis le lancement de Canal+, devenu BeTv. La migration progressive vers de plus en plus de chaînes en numérique est l'un des chantiers majeurs des câblo-distributeurs. Certains câblo-opérateurs wallons proposent déjà une offre numérique depuis l'automne 2006. L'abonné au service classique de télévision analogique devra seulement acquérir ou louer un décodeur et le brancher entre son téléviseur et l'entrée du signal câble de télédistribution. Les frais sont minimaux et le schéma de connexion très simple.

La télévision numérique via le câble

Les réseaux câblés participent à la convergence des services avec leur offre triple-play (opérationnelle ou en préparation). Le standard utilisé pour la transmission de la télévision numérique sur le câble est le DVB-C.

IPTV et Internet TV

L'émergence des réseaux IP haut débit et très haut débit permet la transmission des flux vidéo, gros consommateurs de bande passante. Le concept de télévision subit des transformations et des évolutions.

IPTV

IPTV (Internet Protocol Television ou Broadband TV) est une méthode de distribution et de transmission du contenu multimédia via un réseau IP privé à haut ou très haut débit. Les services proposés actuellement utilisent les réseaux asymétriques xDSL (ADSL, VDSL, ADSL2+, etc.) ou des réseaux très haut débit symétriques sur fibres optiques. La transmission des flux vidéo par des réseaux WiFi/WiMax est aussi possible techniquement, mais en pratique, les problèmes de sécurité liés à ces réseaux rendent les détenteurs de contenus prudents.

Pour la diffusion d'un flux vidéo SD, une bande passante dédiée de minimum 1,5 à 3 Mbps est indispensable. Pour le lancement d'un service triple-play, la bande passante minimale est de 6 Mbps. Elle doit en effet permettre la transmission d'au moins deux flux vidéo SD simultanément, des flux audio et des flux de données.

Sur la télévision

IPTV ne veut pas dire que les utilisateurs devront accéder à leurs programmes de télévision via un navigateur. Les services de télévision diffusés par Internet sont réceptionnés sur un téléviseur ou sur un écran d'ordinateur via un décodeur. En Belgique, l'opérateur de télécommunication Belgacom a ainsi lancé son offre Belgacom TV.

Des services multimédia sont offerts en même temps que des services "data" habituels et peuvent être complétés par des services de téléphonie. On obtient ainsi les offres "triple play". Celles-ci sont déjà très répandues, en France notamment.

Avec l'IPTV les données vidéo sont transmises par réseau en paquets de données qui peuvent être stockés sur des serveurs et puis acheminés vers des ordinateurs ou vers des décodeurs (set top box). A partir des décodeurs, les données vidéo sont converties en signal vidéo pour les écrans de téléviseurs. Les formats de compression et de codage de la source vidéo pour l'IPTV sont les mêmes que pour les transmissions classiques: codage en MPEG-2 ou MPEG-4.

L'IPTV offre l'avantage d'une communication bidirectionnelle sur un réseau IP privé. Cela permet le contrôle du flux vidéo (pauses, retour en arrière, sauvegarde, etc.), la sélection des programmes avec des outils TIC de type Web ou une télécommande ainsi que la gestion des priorités de transmissions avec la mise en route de la qualité de service QoS.

Les transmissions des flux vidéo en IPTV offrent des avantages:

  • fourniture d'un contenu avec une large audience,
  • gestion des transmissions jusqu'au client (end-to-end transmissions),
  • transmissions de type client-serveur,
  • facturation des contenus transmis,
  • gestion des droits d'auteur,
  • protection contre des attaques informatiques,
  • contenu sélectionné par l'opérateur qui paye des licences aux détenteurs des droits,
  • offre des services combinés triple/quadruple play,
  • démarrage des services interactifs,
  • grande compétitivité avec les opérateurs TV classiques (câble, satellite, etc.),
  • exemple de fournisseurs IPTV: BelgacomTV, Free (en France), Alice (en France), etc.

Internet TV

Internet TV est une méthode de distribution et de transmission du contenu multimédia via Internet. Ce type de diffusion de contenu multimédia est en pleine évolution et sera de plus en plus utilisé et développé. Cela permet d'avoir accès aux contenus favoris n'importe où et à n'importe quel moment.

Par exemple: en connectant une SlingBox à l'Internet haut débit, l'utilisateur peut, où qu'il se trouve, accéder à l'ensemble de ses contenus multimédias (stockés en local ou aux chaînes de télévision auxquelles il est abonné), depuis n'importe quel PC ou téléphone mobile.

La transmission des programmes TV ou des séquences vidéo par Internet, réceptionnés avec un navigateur web, un lecteur multimédia ou un logiciel spécifique de type peer-to-peer, tel est le nouveau mode d'accès aux programmes des chaînes de télévision, du contenu vidéo distribué par Internet ou du contenu personnel ou local. C'est la technique de "streaming" par Internet qui permet de visualiser en ligne un flux audiovisuel sans le stocker sur un disque dur. A ne pas confondre avec les techniques de téléchargement qui autorisent le transfert d'un fichier, son enregistrement sur un disque dur ou un DVD, puis sa visualisation dès que le transfert est fini.

La caractéristique de base du "streaming" réside dans la possibilité de lecture du flux dès le début de sa diffusion.

Pour offrir des programmes de télévision en streaming par Internet, les chaînes de télévision ont besoin d'un espace disque important et d'une bande passante non négligeable afin de garantir une bonne visualisation en ligne.

Beaucoup de chaînes de télévision ont mis du contenu vidéo en ligne sur leurs sites Web. L'utilisateur doit rechercher lui-même ces contenus. Un nouveau créneau s'ouvre donc pour ceux qui voudraient se lancer dans l'aventure multimédia afin de faciliter l'accès à ces contenus dans le futur.

Quelques caractéristiques de l'Internet TV:

  • fourniture d'un contenu pour une audience de niche (YouTube, projet Venice-Joost, AwtTV, etc.),
  • transmission des flux multimédia sur Internet avec des solutions de type client-serveur ou peer-to-peer,
  • solution ouverte pour toute personne ou société qui veut devenir distributeur de contenu (par exemple les vidéo podcasts),
  • l'offre de service peut combiner la transmission des données avec la voix,
  • rapidité de développement de ces services,
  • augmentation des possibilités dans le choix des contenus,
  • etc.

Cependant, ce type de distribution de contenu devra trouver des solutions pour:

  • gérer les droits de distribution des contenus partout sans tenir compte des frontières,
  • trouver un modèle pour le paiement des contenus reçus,
  • assurer la sécurité des distributions des contenus (protection contre les attaques DDoS),
  • au niveau Internet il faut des déploiements massifs de la qualité de service (QoS) et du multi-cast,

Internet TV implique actuellement l'usage des ordinateurs. Dans le futur, les téléviseurs seront également connectés à Internet et l'utilisateur pourra choisir un contenu fourni soit par un opérateur soit par Internet.

VoD: la vidéo à la demande

Avec l'émergence des réseaux THD et le déploiement de l'IPTV, le concept de vidéo à la demande (VoD) sera de plus en plus développé. Les deux solutions sont souvent proposées:

  • la transmission d'un flux vidéo en direct, par réseau, avec une visualisation immédiate;
  • le transfert des données vidéo par réseau sous format d'un fichier qui est enregistré, soit sur un disque dur, soit sur un DVD afin d'être visualisé plus tard (avec des restrictions d'usage dans une période de temps, etc.).

La VoD est soumise à des droits de distribution sur un territoire bien défini et un utilisateur belge ne peut pas utiliser les services de VoD des pays voisins.

La télévision en différé

Avec les techniques IPTV, la consommation du contenu vidéo devra modifier les habitudes et évoluer vers un fonctionnement proche du Web. Les chaînes de distribution de contenu pourront en proposer l'accès suivant le concept "quand on veut et où on veut" (nearTV ou télévision différée) ainsi que la visualisation d'un film, d'un JT ou d'une émission après son passage en direct moyennant paiement.

Le contenu local ou personnel

L'IPTV permettra aux téléspectateurs de créer leur propre contenu et de le diffuser via Internet (ou tout autre réseau de distribution) pour des groupes d'intérêts, de loisirs ou la famille (exemple: les blogs et les vidéo-blogs).

Le contenu local et personnel prendra une place de plus en plus importante dans la vie de tous les jours. Al Gore a créé aux Etats Unis la chaîne de télévision Current TV avec des émissions fabriquées par les utilisateurs. Au début, Current TV était à la recherche d'un modèle économique; maintenant elle récolte un succès assez inattendu.

La télévision numérique par le satellite

La transmission de la télévision numérique par les satellites est opérationnelle depuis quelques années. Parmi ses avantages, on retiendra:
  • l'indépendance par rapport à un opérateur télécoms;
  • la disponibilité dans des endroits difficilement accessibles par les réseaux câblés ou par la TNT.

La mise en place est très simple: il suffit de placer l'antenne et le décodeur (les transmissions par satellite sont souvent cryptées) et le système est opérationnel.

La télévision numérique par le satellite

TNT: Télévision Numérique Terrestre

Le monde de la TV numérique ouvre de nouvelles perspectives pour la télévision hertzienne. La simplicité de mise en oeuvre (petite antenne, éventuellement intérieure, et décodeur) associée à la qualité numérique assure le succès de la formule, comme par exemple en France. En Belgique, la RTBF annonce le démarrage de la TNT pour la fin de l'année 2006 avec quatre chaînes: la Une et la Deux, auxquelles la RTBF ajoutera deux autres chaînes.

Ses avantages sont les suivants:

  • service gratuit par les éditeurs de programmes publics;
  • absence de contrainte géographique et donc outil de réduction de la fracture numérique;
  • pas d'antenne satellite "classique";
  • réception des chaînes sur un ordinateur muni d'un PC-TV tuner;
  • réception des programmes en mode mobile (voitures, bus, trains, etc. via des terminaux vidéo mobiles);
  • etc.

Le standard DVB-T est le standard largement adopté pour les transmissions terrestres.

TNT: Télévision Numérique Terrestre

La migration technologique vers la télévision numérique est prévue en deux étapes:

  • avec de simples décodeurs MPEG-2, déjà disponibles sur le marché,
  • avec des décodeurs supportant deux méthodes de compression: MPEG-4 et MPEG-2. Ces derniers décodeurs visent surtout la réception de la télévision haute définition HDTV.

Une version allégée du standard DVB-T, le DVB-H permettra la réception des programmes de télévision sur des équipements mobiles: GSM, PDA, etc.

Télévision numérique terrestre sur ordinateur

Grâce à un décodeur TV tuner, il est possible de réceptionner la télévision numérique sur un ordinateur. Ce type d'équipement permet également la capture du flux vidéo pour enregistrement sur le disque dur de l'ordinateur. En plus, un TV tuner permet la réception des programmes radio. En général, un tuner TV se présente sous un format de carte pour les ordinateurs, interne ou externe.

Un des derniers modèles de TV tuner numérique se présente sous forme d'une clé USB à laquelle on peut ajouter, au besoin, une petite antenne pour améliorer la capture du signal TNT. L'utilisateur nomade peut ainsi capter la télévision sur son ordinateur portable partout où ce signal est diffusé. Le logiciel stocké sur cette clé réalise toutes les fonctions d'un décodeur de télévision numérique et permet d'enregistrer les émissions sur le disque dur.

Les TV tuners numériques ont également été implémentés sur des cartes PCMCIA. Ils réceptionnent les programmes TV numériques terrestres sur un ordinateur à l'aide du standard DVB-T.

La télévision mobile

Dernière nouveauté dans le domaine des transmissions audiovisuelles, la télévision mobile permet la réception des courtes séquences vidéo sur un équipement de type GSM ou PDA muni d'un accès à un réseau mobile de type 3G ou DVB-H.

La télévision mobile

Les sujets attractifs pour ce type de transmission sont par exemple:

  • certains programmes sportifs,
  • les publicités ciblées,
  • les menus de restaurants,
  • des versions adaptées de séries télévisées,
  • les jeux,
  • etc.

Pour en savoir plus

  • CSA, télévision numérique terrestre Lien externe
    Présentation et informations relatives à la TNT sur le site du Conseil supérieur de l'audiovisuel en France
    http://www.csa.fr/themes/zoom/tnt/index.php
  • TNT Lien externe
    La télévision numérique terrestre pour tous
    http://www.tnt-gratuite.fr
  • TVNT.net Lien externe
    Le site de la Télévision Numérique Terrestre (TNT). Comment ça marche, s'équiper, les programmes et les news de la télévision numérique terrestre, etc.
    http://www.tvnt.net
  • Telenet Digital TV Lien externe
    Présentation du service de télévision digitale de l'opérateur Telenet
    http://televisie.telenet.be
  • Voo.be Lien externe
    Offre de services Triple Play résultant de l'association d'Ale-Teledis et Brutélé
    http://www.voo.be
  • Belgacom TV Lien externe
    Des chaînes généralistes ou thématiques aux bouquets, en passant par l'offre cinéma, concerts, séries ou journaux télévisés à la demande, sans oublier le contenu foot exclusif
    http://www.belgacomtv.be
  • Sling Media Lien externe
    Slingbox is a compact device that connects to the back of your TV. It redirects the TV signal from your cable box, satellite receiver, or personal video recorder (PVR) to your computer or laptop of choice, no matter your location, so long as you have a high-speed Internet connection
    http://www.slingmedia.com
Portail de la Région wallonne