Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

lundi 26 septembre 2016

Fishing Cactus: notre jeu a été téléchargé 1,8 million de fois sur l'App Store

Témoignage ADN IT: Bruno Urbain, co-fondateur de la société Fishing Cactus, a expliqué à l'AWT comment sa PME a su valoriser son savoir-faire au niveau mondial en saisissant les opportunités nouvelles nées de la recomposition du marché du jeu vidéo
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 26/05/2010 | Imprimer | Envoyer

Témoignage réalisé en collaboration avec www.entrepriseglobale.biz.

PME montoise comptant aujourd'hui une quinzaine de salariés, Fishing Cactus est active dans le développement de jeux vidéos. Confrontée à une concurrence mondiale, Fishing Cactus a su tirer parti des dernières évolutions du marché en comprenant tout d'abord l'importance croissante du téléphone mobile en tant que plateforme de jeux vidéos.

Conquérir les nouvelles plateformes mobiles d'applications

Sur trente jeux sélectionnés par la plate-forme Bada, cinq ont été développés par nous! Bruno Urbain, co-fondateur de Fishing Cactus

Ainsi, son jeu phare, Shift, a été téléchargé plus de 1,8 million de fois sur la plate-forme AppStore, le magasin des applications en ligne de l'iPhone. Les succès enregistrés par Fishing Cactus sur la plateforme de téléchargement d'Apple a permis à la société montoise de se faire repérer par d'autres grands acteurs de l'industrie ICT, au premier rang desquels le sud-coréen Samsung.

Second producteur mondial de téléphones mobiles après le finlandais Nokia, Samsung a décidé de réagir face à l'offensive d'Apple en lançant un nouveau système d'exploitation mobile baptisé Bada. Outre ce nouvel OS, Samsung a repris les recettes qui ont fait le succès d'Apple en proposant également aux développeurs du monde entier sa propre plate-forme de distribution d'applications sur le mobile, équivalente à l'AppStore. C'est à ce défi que Fishing Cactus s'est immédiatement attelé en développant pour ce nouveau magasin d'applications.

"Sur trente jeux sélectionnés par la plate-forme Bada, cinq ont été développés par nous!", se félicite Bruno Urbain, co-fondateur de Fishing Cactus.

S'affranchir des éditeurs et des réseaux de distribution traditionnels

La stratégie de Fishing Cactus passe donc par sa capacité à s'affranchir des éditeurs et des réseaux de distribution traditionnels qui prévalaient jusque là dans le domaine du jeu vidéo. Dès lors, la taille de la société ne constitue plus un handicap, mais au contraire un atout majeur car elle lui permet une réactivité immédiate face aux évolutions rapides du maché. En se positionnant avec succès sur les nouvelles plateformes de distribution mises en place par les grands acteurs mondiaux de l'ICT (AppStore d'Apple, Bada de Samsung, Ovi Store de Nokia ou encore sur les consoles de jeux de salon avec Microsoft X-Box), Fishing Cactus peut ainsi atteindre le client final où qu'il se trouve dans le monde.

"Autrefois, le marché du jeu vidéo reposait sur le triptyque développeur, éditeur, distributeur" explique Bruno Urbain. "Aujourd'hui, la mise en place de plates-formes comme l'AppStore nous permet de nous passer du maillon que sont les distributeurs. Nous pouvons ainsi accroître notre part de marché en bénéficiant directement des systèmes de partage des revenus mis en place par ces plateformes via la monétisation des contenus."

Ces environnements offrent également une visibilité mondiale aux meilleures applications indépendantes. "Grâce à ce modèle, nous pouvons cibler des marchés beaucoup plus vastes, poursuite Bruno Urbain. Shift, notamment, à été un gros succès en Asie. Si nous avons pu toucher ce marché, c'est grâce aux opportunités offertes par ces nouveaux modèles."

Générer des revenus grâce au modèle "Freemium"

Le modèle économique de Fishing Cactus repose, pour l'heure, sur une approche Freemium. "Le jeu est téléchargeable gratuitement dans sa version de base. Ensuite, pour accéder à des niveaux de jeu supplémentaires, rajouter quelques éléments, comme des pièces des décors, des nouveaux personnages, le joueur déboursera quelques dollars", détaille Bruno Urbain.

Chez Fishing Cactus, environ 10% des personnes qui ont téléchargé le jeu ont acheté des éléments supplémentaires. "Calculez! ce n'est pas si mal comme revenus", sourit le cofondateur de l'entreprise montoise.

Developper une nouvelle génération de simulateurs au service du Serious Gaming

Désormais, Fishing Cactus ne se limite plus à l'univers du jeu de divertissement. La firme explore à présent un nouveau segment dédié au monde professionnel: le "serious gaming". "Concrètement, il s'agit d'utiliser la technologie, les moteurs d'animation que nous employons déjà pour le jeu vidéo ludique dans le cadre de simulateurs de fonctions réelles". Le producteur français de cosmétiques L'Oréal, par exemple, a mis au point un outil de simulation de coupe de cheveux.

Le potentiel de ce marché est ample. Selon une étude américaine, 40% des entreprises américaines estiment qu'elles pourraient utiliser un jour ou l'autre des applications de "serious gaming". "Grâce aux technologies du gaming, un moteur 3D, etc. on peut évoluer vers de nouvelles possibilités d'interactions ", souligne encore Bruno Urbain.

Ce sont précisément ces nouvelles opportunités qui ont été présentées au public venu nombreux le 04 mai 2010 à Mons lors de la Première Conférence en Belgique francophone sur le Serious Game.

Pour en savoir plus

  • Fishing Cactus Lien externe
    Développement de jeux vidéos, serious games, jeux pour mobiles
    http://www.fishingcactus.com
  • Fishing Cactus development blog Lien externe
    Fishing Cactus is an independent game development studio based in Belgium
    http://blog.fishingcactus.com
  • SeriousGame.be Lien externe
    SeriousGame.be organise chaque année une conférence sur l'utilisation du jeu vidéo en contexte sérieux. Il propose également sur son site une animation économique sous forme d'une grappe technologique, ainsi qu'un blog animé par Yasmine Kasbi
    http://www.seriousgame.be
Portail de la Région wallonne