Métiers pour l'informatique

dimanche 25 septembre 2016

La santé et l'informatique

L'informatique a une utilité sociale dans le secteur de la santé. Olivier, urgentiste, informaticien et Administrateur général de Polymedis explique comment les projets informatiques sont gérés dans son entreprise et implantés dans un hôpital
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 15/03/2011 | Imprimer | Envoyer
  • Olivier
  • Urgentiste, Informaticien et Administrateur général
  • Polymedis à Mons

Pourquoi l'informatique dans un hôpital

Pour trois raisons. D'abord, la mémoire du médecin n'est plus suffisante, tellement il y a d'informations autour d'un patient.

L'informatique devient un moyen d'aide à la décision: elle présente, trie et contextualise ces données. De plus, la connaissance scientifique explose, seule l'informatique peut la gérer. Enfin, la santé n'a pas de prix mais elle a un coût.

L'informatique permet un retour et un archivage d'informations. C'est précieux pour les instances qui rémunèrent le personnel soignant.

Polymedis, ma société, est une équipe de 35 personnes. Nous développons et commercialisons des logiciels pour le dossier du patient hospitalier et pour les hôpitaux en général. Nous engageons le plus souvent des bacheliers en informatique.

Une approche communautaire et orientée résultat

Nous avons une approche quasi communautaire du développement. Les équipes changent régulièrement et tout le monde fait de tout. Le travail est orienté résultat car nous partons du principe que le changement dans un projet informatique est permanent. Nous avons donc un cadre et, au sein de ce cadre, nos logiciels sont flexibles et évoluent de semaine en semaine en fonction des besoins du client. Cela nous permet d'être très réactifs et créatifs. C'est le principe des méthodologies agiles, des méthodologies de conception et de gestion de projets informatiques.

Les méthodologies agiles: Ces méthodes associent les utilisateurs tout au long du processus de conception du logiciel. Au final, le logiciel est conforme aux souhaits des utilisateurs; et le fait de partager les responsabilités avec les utilisateurs diminue grandement le stress du métier. Les anciennes pratiques délivraient souvent des produits inadéquats.

Il y a chez nous essentiellement deux profils: des chefs de projet et des développeurs. Le rôle des chefs de projet est d'installer les applications de Polymedis dans les hôpitaux, les paramétrer, assurer leur intégration avec l'existant, logiciels et machines, et la formation du personnel. Ce sont des informaticiens, des ingénieurs et des profils mixtes (infirmiers et bacheliers en informatique) comme moi. Arriver avec un projet informatique dans un hôpital est un challenge, pas toujours simple, car les utilisateurs doivent changer leurs habitudes. Il faut donc que ces chefs de projet soient à l'aise avec les autres, structurés et, surtout, qu'ils anticipent les problèmes.

Une compétence essentielle: résister au stress. Car, quand ça ne va pas, c'est toujours la faute des informaticiens! Ils doivent pouvoir prendre de la distance par rapport à un problème et ce, même en cas d'urgence, redevenir analytique et être très rigoureux dans la démarche de résolution.

Le développement, c'est un peu comme de la poésie

Chez les développeurs, les profils sont plus variés. Certains sont "nés pour développer" et réfléchissent comme un programme informatique. Ils savent écrire un code efficace en trois lignes alors que d'autres le font en trois pages, pour un résultat moyen. Le développement, c'est un peu comme de la poésie. Il y a une partie qui s'apprend, les alexandrins, les rimes. Mais la partie essentielle, l'art de développer, ne s'apprend pas.

Dans une équipe, il faut ces puristes, qui sont rares, et des développeurs qui savent se mettre à la place de l'utilisateur. Ces développeurs comprennent les besoins des clients, savent produire une bonne ergonomie d'écran par exemple, et échangent facilement avec les chefs de projet. Enfin, certaines compétences sont communes aux deux profils comme la rigueur, la capacité de travailler en équipe, l'organisation.

Etre une femme dans le secteur informatique

Les tensions ne s'expriment pas de la même manière devant un chef de projet féminin. Les relations, qui parfois sont conflictuelles, vont être plus rapidement apaisées. De plus, c'est essentiel pour nous d'avoir des femmes dans l'équipe car, sur un projet, elles vont s'intéresser à certains aspects, les hommes à d'autres. Or nos produits sont destinés pour moitié aux femmes!

  • Polymedis Lien externe
    Une meilleure médecine demain grâce à l'informatique. C'est cette ambition qui guide chaque jour les chercheurs et les développeurs de Polymedis forts de leur expérience hospitalière
    http://www.polymedis.com
  • Polymedis
    Polymedis S.A., spin-off universitaire est spécialisée en informatique hospitalière. La société développe et installe le dossier patient informatisé
    http://www.awt.be/web/ict/index.aspx?page=ict,fr,100,000,000&id=11954
Portail de la Région wallonne