Métiers pour l'informatique

dimanche 4 décembre 2016

Software analyst

Le Software Analyst se sert de ses compétences et connaissances pour régler les problèmes informatiques d’un organisme et s'assurer que la technologie utilisée répond à des besoins spécifiques

Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 15/03/2011 | Imprimer | Envoyer
  • Gregory
  • 31 ans, un enfant
  • Master en informatique
  • Océ Osl à Gembloux

 J'ai toujours été attiré par les technologies de l'information. J'ai donc fait logiquement un master en informatique. J'ai eu une semaine entre ma proclamation et mes débuts chez Océ.

On ne peut pas tout tester. Parfois ça coince, même si mes tests sont bons. Un développeur n'est jamais infaillible, ça c'est sûr.

Fonction

Océ-OSL est une société qui édite des logiciels permettant d'imprimer des supports papier. Mes tâches sont assez diversifiées mais je fais principalement du développement et du testing.

Par exemple, un client veut imprimer un livre avec des en-têtes ou insérer une couleur quelconque pour repérer des chapitres. Ce sont de nouvelles fonctionnalités à coder car elles n'existent pas encore dans le programme. Nous avons une réunion avec l'architecte ou la project leader qui nous distribue ces changements en fonction de nos spécialités respectives. Je regarde dans le design, document qui représente l'architecture du programme, où placer ces nouvelles spécifications afin de bien délimiter ce que je dois implémenter. Cela peut me prendre trois jours ou, pour des projets de développement plus conséquents, une année.

Comment se fait concrètement le testing

Je développe en C-Sharp (C#), un langage de programmation conçu pour Windows. Ces langages ont une syntaxe précise que je dois respecter. Evidemment, je peux oublier des variables, des détails. Pour ça, j'ai un outil, Visual studio, qui passe en revue mon code et repère automatiquement mes erreurs. On appelle ça de la compilation. Si c'est correct, j'exécute le programme.

Comme je travaille sur des logiciels d'édition, je peux voir directement par une impression des pages si ce que j'ai implémenté donne bien le résultat attendu. Si ça ne correspond pas, je corrige le programme, recompile, imprime et ainsi de suite. Ici, on parle de tests physiques car je fais tourner le programme. Mais il existe aussi d'autres types de tests comme les tests fonctionnels qui permettent de trouver le maximum d'erreurs provoquées par de nouvelles fonctions implémentées.

Formations et compétences requises

Parcours classique:

  • master ou baccalauréat en informatique de gestion comprenant de nombreuses heures en programmation;
  • formations plus courtes pour l'apprentissage d'un langage spécifique sont organisées par les centres de compétences.

Compétences clés:

  • esprit analytique;
  • logique;
  • rigueur;
  • créativité.

Savoir-faire indispensables:

  • maîtriser un ou deux langages de programmation (Java, C++, PHP);
  • technologies de bases de données (SQL);
  • technologies du Web (HTML, HTTP);
  • environnement de développement de logiciels;
  • langage de modélisation (UML).

  • Océ Software Laboratories Namur (OSL) Lien externe
    OSL est un des principaux centres de Recherche et Développement du groupe Océ. Il offre ses services de consultance dans les domaines de la gestion documentaire et de l'ingénierie et qualité logicielle
    http://www.osl.be
  • Océ Software Laboratories Namur
    Gestion documentaire, ingénierie logicielle, solutions et services, dématérialisation. Développement des produits logiciels en ce compris la consultance de la qualité et de la tierce maintenance applicative
    http://www.awt.be/web/ict/index.aspx?page=ict,fr,100,000,000&id=10105
Portail de la Région wallonne