Métiers pour l'informatique

mercredi 7 décembre 2016

Commercial

Le commercial occupe une fonction classique de vendeur (analyse des besoins du client, conseils selon le budget) avec, en plus, une certaine transmission de connaissances généralistes en système et en composants d'ordinateur

Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 15/03/2011 | Imprimer | Envoyer
Victoria, commerciale
  • Victoria
  • 20 ans
  • Secondaires en secrétariat et technicien PC-réseaux
  • AD Sa à Libramont

Je voulais continuer à me former après ma rhéto, tout en pouvant assurer mon indépendance financière. En feuilletant des dépliants, je suis tombée sur un programme du centre IFAPME de Libramont qui disait:" L'informatique, pourquoi pas vous?". Ils proposaient une formation en technicien PC réseaux de deux ans, avec possibilité d'être en stage rémunéré quatre jours par semaine. C'était exactement ce que je voulais!

Je fais de mon mieux pour expliquer aux clients ce qu'ils achètent. J'ai de la patience et je crois que je sais mettre des mots sur des gestes que les informaticiens font intuitivement. En général, j'aime beaucoup aider les gens.

Quotidien

Je travaille 4 jours par semaine comme commerciale dans un magasin de matériel informatique. Comme je suis en deuxième année de formation technicien PC réseaux, j'ai des notions en software, en réseaux et en systèmes d'exploitation qui me sont très utiles pour ce boulot.

Le service après-vente est une part conséquente de mes journées. Nos clients, surtout des seniors, ont souvent de petites pannes après un achat. Ils ont par exemple désactivé le Wi-Fi ou ils se retrouvent avec deux antivirus qui s'annulent l'un l'autre. J'en profite pour leur donner des indications sur la suite Office, que je connais bien, ou sur la recherche Internet. J'aime beaucoup cet aspect-là de mon métier. Mon père était réparateur d'appareils électriques et ses clients étaient au final toujours contents. Très vite, je me suis dit que c'était ça que j'avais envie de faire dans mon métier.

Certains clients me demandent: vous vous y connaissez en ordinateurs?

Le fait qu'il y ait une jeune femme au comptoir dans un magasin d'informatique est plutôt inhabituel. Parfois ça calme des clients énervés, parfois c'est le contraire. Il faut savoir que 90 % des clients sont des hommes et, au début, c'était la méfiance. Certains voulaient directement parler avec mes collègues masculins ou attendaient une confirmation de leur part. Après une petite année, j'ai pris de l'assurance et aujourd'hui, je sais m'imposer. J'arrive à leur dire " non je ne vais pas appeler un collègue et le déranger car sa réponse sera la même que la mienne". Je suis sûre aussi de mes connaissances.

Nous nous entendons très bien dans l'équipe et j'apprends autant avec mes collègues qu'avec mes cours. J'évolue tous les jours! Rien ne reste jamais figé dans l'informatique, ce sont des métiers qui avancent. Une seule chose m'a freinée avant la l'anglais. Je ne suis pas très forte en langues. Mais j'ai beaucoup étudié et voilà, c'est passé. L'anglais est indispensable. Par exemple, les notices des équipements sont toujours en anglais mais il peut rester basique: quelques verbes, les temps de base et le vocabulaire essentiel.

Et l'avenir?

Comme j'aime beaucoup le contact avec la clientèle et que j'aurai trois années de formation, j'aimerais ouvrir mon propre magasin. Enfin, je veux aussi avoir une vie de famille et le statut d'indépendant me fait un peu peur. On verra!

Le métier de commercial(e) en quelques mots

Le ou la commercial(e) occupe une fonction classique de vendeur (analyse des besoins du client, conseils selon le budget) avec, en plus, une certaine transmission de connaissances généralistes en système et en composants d'ordinateur. Un(e) commercial(e) aujourd'hui doit, en effet, non seulement bien connaître ses produits et savoir les expliquer, mais aussi assurer un certain service après-vente, une fois que le client a manipulé son achat.

Formations et compétences requises

Parcours classique:

  • il n'y en a pas vraiment;
  • pour des produits informatiques plutôt complexes, un baccalauréat peut être demandé par les employeurs;
  • des formations en marketing et une expérience peuvent suffire.

Compétences clés:

  • sens du contact, de l'écoute et de la vente;
  • dynamisme;
  • patience;
  • diplomatie.

Savoir-faire indispensables:

  • connaissances de base de l'architecture des ordinateurs et des systèmes d'exploitation;
  • mise à jour permanente de ses informations sur les produits.
  • Centre Linux Belgium Lien externe
    Pôle de services en logiciels libres de la société AD sa. Son objectif est de donner les moyens et les compétences pour mettre en place des solutions libres basées sur les systèmes informatiques Linux ou Windows
    http://www.centrelinux.be
Portail de la Région wallonne