Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

vendredi 30 septembre 2016

Rendre le téléphone mobile plus accessible aux malvoyants

Si près de 80% de la population des principaux pays industrialisés dispose de téléphones mobiles, qu'en est-il de l'accessibilité à ces outils de communication personnelle pour les personnes handicapées et notamment les déficients visuels?
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 07/01/2004 | Imprimer | Envoyer

Les rapports rédigés sur cette question concluent à l'hétérogénéïté de cette catégorie d'usagers. Une personne agée peut, dans certains cas entrer dans cette catégorie lorsqu'elle voit se réduire significativement certaines de ses facultés auditives ou visuelles.

Souvent conçu par les utilisateurs comme un lien vital avec leur proches ou certains services essentiels (police, santé, etc.), l'accès au téléphone mobile répond donc souvent aujourd'hui à un besoin exprimé d'autonomie et de sécurité. Des besoins qui sont encore plus évidents pour les personnes handicapées.

De nombreuses réflexions sont actuellement en cours afin de faciliter l'accès aux téléphones mobiles pour les malvoyants. Ces initiatives ont été déjà suivies de mesures concrètes telles que la mise en place de services visant à faciliter l'accès aux différents services proposés par les opérateurs, via notamment l'adaptation de leurs sites Web ou encore via la traduction en braille ou en caractères de grande taille des documents contractuels et d'information. Cependant, il reste encore beaucoup d'obstacles à lever en matière d'accessibilité notamment pour ce qui concerne l'utilisation des terminaux.

L'intégration de logiciels d'accessibilité dans les terminaux mobiles

En France, l'opérateur mobile SFR s'est associé à l'association HandiCaPZéro, dont l’objectif est de donner aux personnes aveugles et malvoyantes un accès aux informations écrites et visuelles sans surcoût pour proposer à ses clients malvoyants, une solution logicielle baptisée Mobile Accessibility qui permet de transformer les fonctions essentielles d'un téléphone mobile en mode vocal.

Mobile Accessibility

Ce logiciel convertit ainsi les fonctions d'accès aux menus et aux différents paramètres du téléphone mobile (couverture réseau, niveau de charge batterie, gestion des appels, alarmes et thèmes de sonneries, envoi et réception de SMS, etc.).

Développé à l'origine par la société de services informatiques Code Factory et la société suisse SVOX spécialisée en solutions de reconnaissance vocale pour le compte de la puissante fondation nationale des aveugles espagnols (ONCE), le logiciel Mobile Accessibility est actuellement exclusivement compatible avec la dernière génération de téléphones mobiles multimédia (smartphone), ceux-ci disposant d'un système d'exploitation et de capacités mémoire de l'ordre de plusieurs MégaOctets, capables de supporter des applications tierces, telles que le logiciel Mobile Accessibility. Le système d'exploitation compatible est celui de la société Symbian, déjà disponible sur des terminaux Nokia, Sony-Ericsson ou encore Siemens.

L'évolution du logiciel vis-à-vis des dernières évolutions technologiques, telles que l'accès aux Messages multimédias (MMS) est déjà intégrée dans la version 2 du logiciel ou via une mise à jour de la version antérieure. Enfin, Mobile Accessibility est disponible en plusieurs langues, dont le français.

Le coût d'implémentation pour le client final varie de 100 à 400 euros, en fonction du programme de fidélité retenu. HandiCapZéro se charge de la distribution du logiciel en France et de l'installation du logiciel sur le terminal de l'utilisateur.

Les initiatives des régulateurs nationaux

Parallèlement à ces initiatives, les régulateurs nationaux ont entrepris une réflexion devant aboutir à des résultats concrets.

C'est ainsi que le régulateur français (ART) a présenté à la Commission Consultative des Radiocommunications, le 9 octobre 2003, un rapport sur l'accessibilité de la téléphonie mobile pour les personnes handicapées. Ce document faisait la synthèse d'une initiative lancée en octobre 2002 qui visait à établir, avec les acteurs concernés (équipementiers et opérateurs notamment):

  • un bilan de l'accessibilité à la téléphonie mobile pour les personnes souffrant de handicaps visuels et auditifs,
  • une liste d'actions prioritaires à mener en vue d'améliorer cette accessibilité.

Différentes propositions ont ainsi vu le jour. Parmi celles-ci on peut notamment remarquer:

  • la mise en place d'un suivi par le régulateur des actions concrètes qui seront à l'avenir mises en place par les opérateurs et les équipementiers,
  • identification des bonnes pratiques,
  • la diffusion du rapport auprès des associations représentatives en matière de handicap,
  • la possibilité d'introduire une obligation réglementaire spécifique visant à imposer une offre de services utilisables par les personnes handicapées pour le 1er janvier 2005,
  • la reconnaissance du téléphone mobile adapté comme faisant partie intégrante d'un poste de travail notamment du point de vue des mécanismes d'aide à l'acquisition de matériels adaptés,
  • l'adaptation des nouvelles technologies (UMTS, GPS) aux besoins spécifiques des personnes handicapées.

Pour en savoir plus

  • Handicap Zéro Lien externe
    Association fondée à partir d'un constat: l'information visuelle est omniprésente et les personnes aveugles et malvoyantes n'y ont pas accès. Il s'agit donc de mettre en oeuvre des services pour leur permettre d'acquérir une meilleure autonomie, sans surcoût. L'association définit les actions à mettre en oeuvre, à partir de besoins à satisfaire, en fonction des actualités (sportives, sociales, politiques, etc.) ou de l'émergence de nouvelles technologies (téléphone mobile ou Internet par exemple)
    http://www.handicapzero.org
  • Rapport sur l'accessibilité de la téléphonie mobile pour les personnes handicapées (.PDF 43 k)
    Réalisé par le groupe de travail sur l?accessibilité de la téléphonie mobile pour les personnes handicapées, ce rapport a vocation à servir de contribution à toutes les parties, publiques ou privées, qui travaillent en faveur de l'accessibilité des technologies pour les personnes handicapées
    http://www.awt.be/contenu/tel/mob/rapport-balin.pdf
Portail de la Région wallonne