Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

samedi 24 septembre 2016

Des services mobiles pour des usages pratiques

Le cabinet d'étude ARC Group prévoit que les revenus mondiaux générés par les services de contenus mobiles devraient être multipliés par deux d'ici à 2008 pour atteindre un montant total de 126 milliards de dollars au niveau mondial
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 23/01/2004 | Imprimer | Envoyer

Selon l'étude, ces services de contenus mobiles (ringtones, logos, messagerie, jeux, musique, etc.) représenteraient 20% des revenus des opérateurs mobiles. Ces chiffres révèlent que la téléphonie mobile et ses services associés sont véritablement devenus aujourd'hui un marché de masse. Si les services de messagerie figurent toujours en tête du classement des services de contenus mobiles, au même titre que le téléchargement de sonneries et d'images, de nouveaux usages commencent à voir le jour et pourraient fort bien rencontrer rapidement un succès considérable.

Faciliter la vie quotidienne

Ces services de contenus mobiles s'inscrivent pleinement dans le prolongement de ce marché de masse qu'est devenue aujourd'hui la téléphonie mobile. Véritable outil de communication personnelle, le GSM possède donc toutes les qualités pour devenir un instrument facilitant notre vie quotidienne grâce à une personnalisation efficace des systèmes. Ainsi, sachant qu'un usager prend quotidiennement le chemin de son travail à 7h30, il serait tout à fait possible pour celui-ci de recevoir un message multimédia (MMS) qui lui donnerait non seulement une photo de qualité de l'état de la circulation routière, mais également un bulletin d'information routière en mode texte ou en mode vocal.

Plus tard dans la journée, un sms de notification l'informerait que les documents administratifs demandés auprès de son administration communale sont à disposition au guichet dans une plage horaire déterminée. Lors de déplacements privés ou professionnels, il serait également possible à cet utilisateur de connaître exactement les parkings les plus proches disposant encore de places libres, puis de réserver l'une d'elle, de la payer mais également de disposer d'un ticket dématérialisé sur son GSM, qui jouant le rôle de contrôle d'accès, permettrait l'ouverture automatique du portail d'entrée dudit parking.

Enfin, notre utilisateur pourrait définir librement son niveau d'intimité électronique en permettant à sa famille ou à ses proches, à son employeur ou encore à des e-commerçants de le géolocaliser pendant une période de temps et selon une précision de la localisation différentes en fonction du contexte.

Ce scénario ne relève en rien de la science-fiction. La plupart des services décrits ci-dessus sont déjà disponibles ou en passe de l'être.

L'aide au stationnement via son GSM

C'est ainsi que dans la ville de Bordeaux, la commune a décidé de lutter contre l'incivilité de certains automobilistes en lançant des services mobiles pratiques. Via un système baptisé C-Zame, la ville de Bordeaux entend, en effet, garantir une liberté d'accès des places de stationnement réservées aux conducteurs handicapés.

Ces emplacements sont donc équipés d'une borne et d'un arceau de protection. Après s'être préalablement enregistré auprès d'un service spécifique, il suffit à l'utilisateur d'appeler un numéro avec authentification via un serveur vocal puis de saisir les quatre chiffres inscrits sur chaque arceau pour le voir s'abaisser, sans descendre de voiture. Le téléphone mobile fait donc ici office à la fois d'élément d'authentification et de télécommande.

D'autre part, C-Zame remplit également un rôle dissuasif car si l'arceau de protection venait à être forçé par un conducteur indélicat, un sms d'alerte est alors immédiatement envoyé aux forces de police pour verbalisation et mise en fourrière. Si le coût d'installation est encore élevé (de l'ordre de 3000 euros pour une borne), le système répond à une véritable attente puisqu'alors que 10 places de parking sont actuellement équipées du système C-Zame, plus de 150 personnes sont déjà inscrites. Plusieurs autres municipalités européennes ont déjà manifesté leur intérêt pour C-Zame.

Toujours dans le domaine du stationnement urbain et du rôle des services mobiles, il est intéressant de relever que la ville d'Issy-les-Moulineaux (France) qui avait fait figure de pionnière en matière de gestion de services de parking avec un GSM, via une expérience-pilote menée entre le 15 avril et le 31 juillet 2003 (Issy Mobile), vient de décider l'implémentation définitive de ce système depuis le 8 janvier 2004.

Là-encore, l'accès au service est actuellement possible après enregistrement préalable et ouverture d'un compte prépayé auprès de la commune. Il est ainsi possible:

  • de règler sont stationnement, en spécifiant la zone de stationnement de votre véhicule ainsi que la durée de stationnement souhaitée. Une fois la transaction de paiement validée, le système envoie au conducteur un SMS de confirmation qui récapitule la transaction exécutée,
  • d'obtenir à tout moment des informations sur votre stationnement en cours, tel que le délai avant expiration d'un stationnement,
  • d''être notifié de l'approche de l'expiration d'un délai de stationnement autorisé,
  • de prolonger à distance, via son GSM, la durée d'un stationnement autorisé en indiquant la durée de prolongation souhaitée,
  • d'écourter à distance la durée d'un stationnement autorisé et d'être remboursé pour la durée "non consommée",
  • de gérer, via un code confidentiel d'accès au service, le compte prépayé servant pour le règlement du stationnement (consultation du solde du compte ou opération de rechargement du compte).

Parallèlement, les opérations de contrôle par les agents municipaux s'effectuent via un macaron à apposer sur le pare-brise du véhicule. Les forces de l'ordre disposant d'un terminal connecté (type PDA) capable de récupérer l'information concernant les droits de stationnement. Il est possible d'accéder à Issy Mobile:

  • via un serveur vocal interactif,
  • via un site Internet mobile.

Des services de géolocalisation personnalisables

Enfin, il devrait être bientôt possible de définir son niveau d'intimité électronique face aux services mobiles de géolocalisation. Alors que la plupart des systèmes de géolocalisation ne permettent que le choix entre deux options, oui, je désire être géolocalisé ou non, je ne désire pas être géolocalisé, les laboratoires de recherche de la société américaine Lucent viennent de développer un nouveau logiciel qui permet d'élargir considérablement la gamme des possibilités en la matière.

Ce nouveau système devrait ainsi permettre d'améliorer considérablement la gestion contextuelle de la géolocalisation en prenant en compte les besoins (privés ou professionnels), ou encore en retenant, de façon intelligente, les centres d'intérêts des utilisateurs de ces services là encore en fonction de leur situation à un moment donné de la journée.

Ainsi, dans le cadre d'une activité professionnelle, l'employé concerné pourrait opter pour une visibilité électronique via la géolocalisation qui serait exclusivement limitée à une plage horaire définie. De la même manière, un agent commercial pourrait autoriser un client important à le géolocaliser dans sa tournée mais seulement avec une précision de quelques kilomètres afin que cette information ne puisse nuire à la confidentialité des contacts commerciaux menés par l'agent commercial auprès d'un concurrent direct de ce client situé dans un périmètre géographique proche.

Pour en savoir plus

  • Issy Mobile Lien externe
    Issy mobile est un service de paiement du stationnement sur voirie par téléphone mobile disponible sur la commune d'Issy-les-Moulineaux
    http://issy1.movilor.net/index1.htm
Portail de la Région wallonne