Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

dimanche 4 décembre 2016

Femtocells ou l'ère du consommateur-opérateur?

L'avenir des réseaux mobiles passera-t-il par le déploiement d'une infrastructure distribuée et contributive grâce aux femtocells? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette technologie?
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 12/09/2008 | Imprimer | Envoyer

L'Internet participatif avait déjà donné naissance au concept de "Consom-Acteur", c'est maintenant au tour des télécommunications mobiles d'être touchées par la montée en puissance de technologies permettant d'impliquer directement les utilisateurs dans le déploiement de l'infrastructure. Cette technologie, connue sous le nom de Femtocell, va-t-elle à présent donner naissance dans l'univers des télécommunications à un nouveau concept à savoir celui de "consommateur-opérateur"?

Une technologie qui dynamise la relation client

Les Femtocells sont des points d'accès à faible consommation électrique qui utilisent des bandes de fréquences régulées permettant de connecter des téléphones mobiles standards aux réseaux mobiles des opérateurs via une "passerelle résidentielle". Il s'agirait ainsi de proposer un réseau mobile "domestique" branché en permanence sur la connexion dsl, câble ou fibre optique de l'utilisateur final.

Fonctionnement des femtocells

Le premier avantage de ces mini-cellules réside, bien évidemment, dans l'amélioration de la couverture sans fil à l'intérieur de bâtiments, qu'il s'agisse de bâtiments professionnels ou d'habitations de particuliers. Cependant, le fait que les technologies Femto sont susceptibles de remettre en cause certains modèles du secteur des télécommunications, tient dans le transfert partiel de l'infrastructure de l'opérateur vers l'utilisateur final. On passe ainsi d'un réseau fonctionnant sur la base d'antennes puissantes sur un nombre d'emplacements nécessairement réduits à une infrastructure "distribuée et contributive" composées de centaines, voire de milliers de mini-antennes installées chez les clients.

Outre un avantage évident en terme de couverture, les opérateurs pourraient également ainsi réduire leurs investissements, tant en ce qui concerne le CAPEX (dépenses en capital), qu'en ce qui concerne l'OPEX (les frais d'exploitation du réseau). Enfin, les opérateurs mobiles pourraient dynamiser la relation client face à des offres de plus en plus concurrentielles venant des ISP ou d'acteurs de la VoIP. Cette offre serait donc susceptible de réduire les coûts tout en développant les revenus potentiels. De son côté le client pourrait lui aussi bénéficier d'avantages intéressants tels que l'utilisation de téléphones 3G existants, ou encore bénéficier de tarifs moins élevés.

En résumé, les principaux avantages de la technologie Femtocell, pour les opérateurs sont:

  • une amélioration de la capacité du réseau en contournant les difficultés réglementaires, géographiques (disponibilité de points hauts) et sociétales liées au déploiement de nouvelles antennes,
  • une diminution du coût d'investissement,
  • une baisse des coûts liés à l'acheminement du trafic car celui-ci passe par le Core Network des ISP via les connexions fixes haut débit (xDSL, câble, FO),
  • une réduction du taux de désabonnement (churn) par une plus grande fidélisation de la clientèle,
  • une augmentation du revenu moyen par utilisateur (ARPU),

Du côté de l'utilisateur final, les principaux avantages de la technologie Femtocell consistent en:

  • une amélioration de la couverture radio indoor,
  • une augmentation de la capacité car les femtocells supportent 4 à 6 utilisateurs en connexion simultanée,
  • une comptabilité totale avec tous les téléphones mobiles du marché,
  • une possibilité de nouveaux services,
  • une meilleure qualité de service (QoS).

Au-delà de ces avantages présumés, des questions demeurent néanmoins en suspens sur des questions aussi essentielles que celles liées aux difficultés d'administration à distance des boitiers femtocells placés chez le client (opens femtocell vs/ close femtocell), celles relatives aux questions de responsabilités (couverture, interferences, appels d'urgences, etc.) ou enfin celles tenant à la pertinence d'un tel modèle à l'heure où de plus en plus de consommateurs se posent des questions quant aux risques sanitaires associés aux déploiements de réseaux hertziens.

Des déploiements commerciaux en cours

Afin de développer et de diffuser ces technologies, plusieurs industriels ont créé le 2 juillet 2007 le Forum Femto. Parmi les créateurs, on retrouve notamment des acteurs tels que Netgear, picoChip, Airvana, ip.access, RadioFrame, Tatara ou encore Ubiquisys. Plusieurs tests sont actuellement en cours chez les opérateurs. C'est notamment le cas chez le britannique Vodafone, l'américain Sprint ou encore le français Orange. Le japonais NTT DoCoMo va même débuter la commercialisation d'un service Femtocell à destination des clients professionnels.

Si tout le monde s'accorde à reconnaître que les technologies Femtocell sont encore aujourd'hui non matures pour un déploiement massif et que d'importantes questions subsistent (régulation, partage de l'infrastructure, responsabilités) personne ne veut prendre le risque de rater cette opportunité éventuelle, d'autant plus que de nouveaux acteurs de l'Internet s'y intéressent également de très près. Google vient ainsi d'investir 25 millions de dollars dans la société Ubiquisys spécialisée dans la technologie Femto. De nouveaux acteurs titulaires de licences mobiles pourraient ainsi attaquer le marché à moindre coût en faisant reposer la croissance du réseau sur un nombre élevé d'utilisateurs.

ABI Research prévoit 102 millions d'utilisateurs de technologies Femtocell et 32 millions d'access points dans le monde en 2011.

Le premier déploiement commercial à grande échelle de la technologie femtocell a débuté en août 2008 aux Etats-Unis. C'est l'opérateur mobile SPRINT qui a lancé cette offre structurée autour d'un boitier Femtocell AIRAVE développé par Samsung. Ce boitier est facturé 99,99 dollars. SPRINT met en avant la compatibilité de sa solution avec l'ensemble des téléphones mobiles qu'il distribue, le caractère Plug and Play du boitier AIRAVE sur la connexion haut débit domestique, et enfin la disponibilité de plans tarifaires spécifiques qui permettent de proposer au client des communications vocales illimitées dès lors que celle-ci sont passées depuis le domicile.

Bîter Fentocell de Sprint

Pour en savoir plus

  • Femto Forum Lien externe
    The Femto Forum is a not-for-profit membership organisation founded in 2007 to promote femtocell deployment worldwide. Femtocells are low-power wireless access points that operate in licensed spectrum to connect standard mobile devices to a mobile operator's network using residential DSL or cable broadband connections
    http://www.femtoforum.org
  • Sprint AIRAVE Lien externe
    Sprint AIRAVE is a device that creates a CDMA signal for your mobile phone (like a miniature cell tower). AIRAVE provides enhanced and reliable mobile phone coverage in your house or office even if your existing wireless coverage is poor
    http://www.sprintenterprise.com/airave
Portail de la Région wallonne