Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

vendredi 30 septembre 2016

Retour sur la 12ème édition du M-Forum. Multi-écrans et intelligence des données

La puissance de l'exploitation intelligente des données couplée aux technologies mobiles va permettre l'éclosion de nouveaux écosystèmes d'entreprises proposant des services innovants pour l'optimisation des flux d'énergie ou de consommateurs
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 19/06/2012 | Imprimer | Envoyer

Pour son édition de printemps 2012, le M-Forum s'est plongé au coeur de l'environnement multi-écrans et de l'intelligence des données. Au programme, renouvellement du commerce local avec MaPromo.be, retour sur myShopi un an après, géolocalisation indoor avec Amoobi, Second Screen et companions Apps avec Tapptic, et, en avant-première une preview de Windows 8 de Microsoft.

Dapesco. Le M2M au service de l'optimisation énergétique

Dapesco a été créé il y a maintenant 10 ans avec l'objectif clairement affiché de contribuer significativement à la réduction des émissions de CO2. Outre la gestion de plus de 10 000 sites d'entreprises en Belgique, c'est aujourd'hui une société à l'activité internationale qui gère des processus d'optimisation énergétiques dans plus d'une quarantaine de pays, avec des clients prestigieux comme Ikea ou encore Lafarge. Invité en tant que partenaire machine-to-machine (M2M) de Belgacom, Dapesco s'inscrivait pleinement dans le sujet de cette 12eme édition du M-Forum consacrée à l'intelligence des données.

Grâce aux compétences développées par Dapesco, il est aujourd'hui possible de monitorer à distance la consommation d'un bâtiment, d'identifier les éventuelles anomalies et de lancer ainsi en temps réel les alertes vers les techniciens pour intervention. Cette supervision intelligente, et ces remontées instantanées de données grâce aux réseaux de capteurs, couplées aux technologies mobiles, permettent, de réduire de façon significative, la consommation d'énergie des bâtiments. Pour les transferts d'informations, c'est le réseau de données GPRS et les solutions de sécurisation fournies par Belgacom qui ont été retenues par Dapesco.

Hyperlocal et mobile avec mapromo.be

Les commerces de détail qui devaient déjà affronter la concurrence du commerce électronique sont à présent confrontés à l'arrivée des smartphones qui ouvrent de nouvelles perspectives autour du commerce mobile. L'un des objectifs de cette édition du M-Forum était précisément d'explorer les voies possibles pour les commerçants locaux. Ceux-ci ne sont pas nécessairement des e-commerçants et n'ont pas toujours vocation à le devenir. Pour eux le client n'est donc généralement pas à l'autre bout du monde mais bien dans un cadre de proximité immédiate.

L'enjeu réside dans la mise en relation des commerçants locaux et des clients (eux-aussi locaux) via une plateforme tierce qui leur offre une visibilité supplémentaire pour leurs produits ou services. C'est précisément l'objectif défendu par Gregory Van Ass, CEO et Fondateur de MaPromo.be. En tirant parti de la géolocalisation, MaPromo.be permet donc aux commerçants locaux de publier instantanément leurs promotions sur la plateforme. Ces promotions sont immédiatement accessibles pour le client via son smartphone en fonction de la proximité de celui-ci avec l'offre concerné.

myShopi un an après

En juin 2011, le M-Forum recevait les fondateurs de myShopi (Agilys) qui étaient venus nous montrer comment notre smartphone allait transformer nos habitudes lors de nos courses en magasin.

Ils avaient alors promis de revenir témoigner dès que possible devant la communauté M-Forum pour répondre aux questions encore en suspens à l'époque comme le modèle économique par exemple. Promesse tenue, un an plus tard, à la suite du succès fulgurant de l'application myShopi. Philippe Van Ophem est venu nous expliquer comment myShopi a retenu l'intérêt grandissant des marques ou encore comment les retailers ont commencé à mettre à dispositions leurs données.

L'accent a notamment été mis, lors de cette présentation, sur l'activation du système de promotion comme élément attractif supplémentaire pour les marques mais aussi pour l'utilisateur final, à savoir le mobinaute. Grâce à ce système de couponning le client qui fait ses courses en magasin peut être remboursé en 2 jours sur son compte bancaire des promotions ainsi activées. De leur côté, les marques obtiennent déjà des taux de retour tout à fait exceptionnels qui peuvent atteindre 12%. Grâce à ce système de rémunération par les marques souhaitant cibler et contrôler leurs promotions et à une levée de fond auprès d'investisseurs privés, myShopi est maintenant en train de transformer l'essai en se développant à l'international.

La géolocalisation indoor selon Amoobi

La géolocalisation à l'intérieur des bâtiments s'articule de la façon suivante: dans un lieu équipé en access points WiFi comme un centre commercial ou un aéroport par exemple, les smartphones des utilisateurs captent et mesurent le signal émis par les différents émetteurs. Les informations ainsi recueillies sont comparées en temps réel à celles d'une base de données préalablement téléchargée dans le smartphone. A partir de ces données, un algorithme calcule la situation précise du smartphone dans le bâtiment et le cas échéant son déplacement à l'intérieur de celui-ci. Enfin, dans le scenario d'interactions avec le client, la position du smartphone vient éventuellement s'afficher sur un plan dans une application dédiée à la géolocalisation.

Actuellement, tous les grands acteurs de l'industrie numérique sont en train d'explorer les potentialités de ce nouveau marché. C'est notamment le cas de Google même si ce type de service reste encore pour l'heure extrêmement limité à quelques dizaines de cartes concernant des aéroports, des gares, des centres commerciaux ou encore des hôtels aux Etats-Unis et au Japon. Plusieurs technologies réseaux sont actuellement testées dans cette perspective, le WiFi bien entendu, mais également le Bluetooth ou encore l'Ultra Wide Band (UWB). Des défis importants subsistent néanmoins comme le niveau de précision des solutions déployées mais également les difficultés d'ouverture des puces WiFi équipant les smartphones. La plupart des expériences pilotes ont été réalisées depuis des smartphones Android jusqu'à présent compte tenu de la fermeture de l'écosystème d'Apple.

Pourtant, les grands groupes n'ont pas l'exclusivité du développement des solutions de géolocalisation indoor. Plusieurs jeunes sociétés ont elles aussi commencé à déployer leurs solutions dans le cadre de projets-pilotes. Outre les toulousains d'Insiteo et de Pole Star, Amoobi, spin-off de l'ULB, fait également partie de ces pionniers qui défrichent aujourd'hui le domaine. La solution de géolocalisation indoor passive d'Amoobi (c'est-à-dire sans interaction directe avec le client du magasin ou l'usager qui se trouve dans le bâtiment équipé) permet de mieux comprendre les dynamiques de parcours à l'intérieur de certains bâtiments.

Amoobi a notamment réalisé un test avec la chaîne de distribution Macro afin d'analyser dans une partie des magasins quelles pouvaient être les zones d'opportunité en termes de circulation des flux de clients. L'objectif final réside dans la possibilité pour le magasin de déterminer le niveau de fréquention ainsi que les itinéraires les plus empruntés afin d'optimiser l'expérience du consommateur. Dans une autre perspective, on pourrait également envisager une géolocalisation de type active intégrant différentes interactions avec les clients. C'est notamment le cas pour des services mobiles de fidélisation, via, par exemple, le couponning envoyé en push vers le client. D'autres services comme le guidage social, le couplage avec les technologies de réalité augmentée ou encore la sécurisation des déplacements pourraient également émerger dans les prochaines années.

Séquence multi-écrans. Tapptic du Second Screen aux Companion Apps

La séquence plein écran du M-forum a été consacrée à la révolution du Second Screen. Tapptic, entreprise européenne qui dispose d'une présence géographique dans quatre pays et qui revendique plus de 60 applications majeures sur le marché se situe aujourd'hui à l'épicentre de l'écosystème applicatif muti-écrans et multi-systèmes. Loin d'envisager les nouvelles applications en silo au gré du succès du smartphone, puis aujourd'hui des tablettes, Tapptic veut proposer à ses clients et à leurs utilisateurs une expérience enrichie tirant parti de l'ensemble des nouveaux écrans dont nous disposons aujourd'hui.

Au cours de sa présentation, Christophe Chatillon, CEO et fondateur de Tapptic a dressé un état des lieux du marché des applications mobiles, tablettes et Smart TV afin de mieux appréhender cette réalité qu'est déjà le Second Screen. A cette occasion des exemples concrets d'applications Second Screen en Belgique, mais aussi en France et aux Pays-Bas réalisées par Tapptic (X Factor, RTL TVI, Plug RTL, Club RTL, The Voice et Pop Idol) ont notamment fait l'objet d'une présentation détaillée.

Enfin, Christophe Chatillon a rappelé l'évolution rapide du défi tenant à la valeur ajoutée des applications mobiles au cours des prochaines années. Celles qui survivront dans un environnement ultra-concurrentiel seront nécessairement des applications « compagnons » qui nous accompagnerons dans notre quotidien. C'est à cette réalité que les marques doivent aujourd'hui se préparer si elles veulent gagner la bataille des différents écrans connectés qui constitueront autant de fenêtres ouvertes par le consommateur en fonction de l'endroit où il se trouvera ou du contexte dans lequel il interagira avec celles-ci.

Microsoft Windows 8. De nouvelles opportunités pour l'écosystème local de développeurs

Le M-Forum accueillait en tant que grand témoin de l'industrie le Microsoft Innovation Center dans le cadre du prochain lancement de Windows 8. Windows 8 permet un changement de génération tant sur le design que sur les fonctionnalités grâce à une expérience d'exploitation unifiée permettant d'assurer une compatibilité avec toutes les plateformes (PC, portables, tablettes), mais également tous les types d'interfaces (clavier/souris ou 100% tactile), et les différentes architectures de processeurs (x86 ou ARM).

Pour les professionnels, c'est également la promesse d'une gestion du parc informatique facilitée, et la promesse d'une meilleure sécurité. Enfin,  cette nouvelle génération d'OS, c'est aussi une promesse d'ubiquité car l'ensemble des paramètres et des applications des utilisateurs seront stockés dans le cloud, ce qui permet d'accéder à son environnement sur tous les appareils Windows 8. L'objectif est maintenant de stimuler l'écosystème local des développeurs qui peuvent porter leurs projets sur cette nouvelle plateforme.

Pour en savoir plus

  • Dapesco Lien externe
    Dapesco permet à ses clients une exploitation optimale des ressources énergétiques nécessaires à leur développement tout en réduisant leurs coûts et leur impact sur l'environnement
    http://www.dapesco.com
  • Mypromo.be Lien externe
    Mapromo.be est une application permet aux annonceurs de promouvoir leurs commerces (au travers de leurs promotions) sur smartphone et sur le web
    http://www.mapromo.be
  • Mobile-Retail. myShopi un an après (.PDF 1145 k)
    Présentation de Philippe Van Ophem, fondateur de myShopi, dans le cadre de la 12ème édition du M-Forum le 6 juin 2012
    http://www.awt.be/contenu/tel/mob/mforum10_myShopi.pdf
  • Agilys Lien externe
    Agilys creates smart applications for smartphones aiming at making life easier for consumers
    http://www.agilys.com
  • Amoobi Lien externe
    Amoobi développe des solutions de positionnement de mobiles et de tags à l'intérieur des bâtiments
    http://amoobi.com
  • Tapptic Lien externe
    Tapptic offre des services digitaux dans le domaines des applications
    http://www.tapptic.com
  • BeMyApp Lien externe
    Compétition de développement d'applications (iOS, Android, Windows Phone et Web) en équipe en 48h non-stop
    http://be.bemyapp.com
  • Microsoft Innovation Center (MIC) Lien externe
    Outil de développement économique régional visant à faciliter la création d'entreprises dans le secteur des TIC. Le MIC incite les développeurs, les fournisseurs de logiciels indépendants, les étudiants et les entrepreneurs à imaginer, développer et déployer des solutions logicielles innovantes
    http://www.mic-belgique.be
  • Windows Lien externe
    Toutes les ressources et informations sur le système d'exploitation de Microsoft
    http://www.microsoft.com/windows
Portail de la Région wallonne