Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

samedi 1 octobre 2016

TRIPLE: un écosystème de technologies sans fil au service de tous

Avec le projet TRIPLE (Telecomunication by Radio for Internet Provision Locally Everywhere), la commune de Mont-Saint-Guibert offre un environnement "wireless" favorable où divers partenaires pourront proposer leurs technologies et leurs services
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 18/04/2008 | Imprimer | Envoyer

Le projet TRIPLE (Telecomunication by Radio for Internet Provision Locally Everywhere) est le fruit d'un partenariat entre la commune de Mont-Saint-Guibert, les sociétés SpecterCAT, Systemics Network International (SNI), Icoms Detection, MAC Telecom, Eyepea, Vitrociset et l'opérateur international de satellites Eutelsat.

Le lancement officiel du projet TRIPLE a eu lieu le 18 mars 2008 dans la commune de Mont-Saint-Guibert, à la demande de la société algérienne Issal. Celle-ci souhaitait évaluer en Wallonie, dans le cadre d'un projet-pilote, la validité des solutions techniques retenues pour un déploiement commercial ultérieur en Afrique du Nord. Une évaluation du projet est prévue à l'issue de la période de tests qui doit s'étendre sur trois mois et qui va permettre de monitorer à la fois les technologies déployées, mais également la capacité des fournisseurs à répondre aux défis d'une telle infrastructure.

Une solution terrestre et satellitaire

Entièrement conçu et financé par le secteur privé, le projet TRIPLE repose sur une technologie sans fil éprouvée, d'origine militaire, le WiFi Mesh. La force de ce réseau WiFi maillé réside donc avant tout dans sa robustesse. En effet, si un des noeuds venait à tomber le réseau est en mesure de se reconfigurer automatiquement en fonction des noeuds toujours en fonctionnement de manière à assurer une continuité du service. Cette permanence du service est particulièrement importante dans les pays en voie de développement où les coupures de courant sont fréquentes.

Autre avantage, le réseau WiFi utilise des bandes de fréquences libres. Il n'est donc pas nécessaire pour les acteurs qui mettent en oeuvre cette solution d'obtenir de coûteuses autorisations, comme c'est le cas pour d'autres technologies sans fil.

Enfin, la très large intégration de la technologie WiFi dans de nombreux ordinateurs, terminaux mobiles et périphériques informatiques constitue également un avantage significatif pour l'utilisateur final qui pourra accéder aisément, et de façon peu coûteuse, à cette infrastructure.

La seconde originalité du projet TRIPLE tient dans la mise en oeuvre d'une liaison satellite dont l'objet est de connecter le réseau WiFi Mesh à l'Internet. La connection satellite s'effectue via une antenne installée sur le toit du centre sportif de la commune, via un satellite géostationnaire d'EUTELSAT, lequel renvoie ensuite le signal vers une station terrestre à Turin en Italie.

La troisième particularité de TRIPLE repose sur le backhaul principal qui est assuré par une liaison wireless sans ligne de vue sur une bande de fréquence dédicacée entre le Village et l'Axiparc: la zone d'activité économique située en bordure du parc Scientifique de Louvain-La-Neuve.

Une commune wallonne attractive

Pour les investisseurs étrangers et les partenaires du projet TRIPLE, l'attractivité du site de la commune de Mont-Saint-Guibert était double:

  • historiquement, cette commune avait accueilli, dès 2005, à l'Axis Parc, une station de base wireless haut débit de la société Mac Télécom. En 2006, c'est la société Clearwire qui y installait, en première européenne, un réseau pré-Wimax destiné, cette fois, au grand public;
  • la topographie particulière du site qui permettait de mener des tests dans un environnement radio difficile.

Last but not least, la proximité géographique de Mont-Saint-Guibert avec Bruxelles, doit permettre de conférer une visibilité internationale au projet.

Des applications au service des citoyens et des pouvoirs publics

Le projet TRIPLE ne se limite pas à l'établissement d'une connectivité radio et spatiale. Il a également été conçu par ses promoteurs comme une plateforme d'expérimentation ouverte à une large gamme d'applications au service des citoyens et des services publics. Le champ des applications possibles apparaît, en effet, comme pratiquement sans limite. Parmi les domaines déjà identifiés, on trouve aussi bien la gestion et le management du trafic routier, les systèmes de vidéo-surveillance, l'e-gouvernement, la VoIP, la télémédecine, ou encore la formation à distance.

L'une des premières démonstrations de ces applications fonctionnant sur le réseau WiFi Mesh est un système de vidéosurveillance publique déployé par Group 4 Securicor. L'application de vidéo-surveillance, actuellement en test et qui s'appuie sur trois caméras IP connectées au réseau WiFi Mesh, va contribuer au renforcement de la sécurité publique mais également privée avec la surveillance éventuelle de sites sensibles. Il sera même possible de déployer extrêmement rapidement d'autres caméras à l'occasion de l'organisation d'évènements, par exemple.

Enfin, l'application ne se limite pas seulement à la prévention et à la surveillance, mais peut être également combinée à des solutions informatiques de comptage ou encore d'analyse d'images utilisées notamment par des gestionnaires d'infrastructures routières et des prestataires de services dans le domaine de l'information liée au trafic.

Une plateforme de démonstration ouverte

En résumé, TRIPLE présente donc plusieurs caractéristiques qui en font un projet particulièrement attractif en s'appuyant à la fois sur:

  • une plateforme de services capables de couvrir les besoins des particuliers, des entreprises ou encore des administrations;
  • un écosystème ouvert qui a vocation à accueillir d'autres entreprises partenaires désireuses de mener également des tests pour leurs applicatifs réseaux dans un environnement in vivo;
  • un outil d'excellence en termes de coûts et de rapidité de déploiement, notamment pour les zones géographiques qui ne disposent pas d'une couverture Internet satisfaisante.

Un projet au service du développement et de la coopération

Le projet TRIPLE n'est pas qu'un projet à finalité commerciale. Par les technologies mises en oeuvre et les avantages de celles-ci (rapidité de déploiement, robustesse de la solution, coûts maîtrisés), il est très vite apparu qu'une telle solution pouvait constituer un vecteur de développement pour des pays ne disposant peu ou pas d'infrastructures fixes de télécommunications. Or, la commune de Mont-Saint-Guibert est jumelée avec le District de Kicukiro à Kigali au Rwanda.

Depuis plusieurs années déjà, ce jumelage a permis la réalisation d'un certain nombre de projets concrets en matière d'aide au développement. C'est à présent la dimension technologique qui va venir compléter ces réalisations grâce à la réplication d'un réseau WiFi Mesh et satellitaire dans cette partie de l'Afrique.

Pour en savoir plus

Portail de la Région wallonne