Métiers pour le multimédia

mardi 27 septembre 2016

Juriste
ou Conseiller Juridique

Le juriste multimédia apporte son aide pour clarifier tous les problèmes d'ordre juridique qui se manifestent en cours de production et d'exploitation d'une "oeuvre multimédia"
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 17/06/2008 | Imprimer | Envoyer
juriste

Tout passage de l'idée à la concrétisation, puis à l'exploitation d'un produit ou d'un service multimédia induit le respect d'un certain nombre de règles juridiques. A ce niveau, il est souvent nécessaire de s'assurer les services d'un expert du domaine, le juriste multimédia.

En effet, le multimédia est un univers complexe. Les avancées technologiques ne cessent de se développer. De nombreux produits et services multimédias voient régulièrement le jour. Une application multimédia fait appel à de nombreuses ressources (documents écrits, illustrations graphiques, illustrations sonores, photographies, séquences vidéo, logiciels, etc.).

De nombreux contributeurs (sous-traitants, salariés, auteurs indépendants, distributeurs, travailleurs d'oeuvres préexistantes) sont également impliqués en permanence dans la construction d'une même oeuvre.

Cette complexité soulève de multiples questions: quel est le statut d'une oeuvre multimédia? Peut-on réutiliser certaines parties d'un produit existant dans une nouvelle création? A quelles conditions? Quelles sont les protections des oeuvres créées? Quels sont les droits des contributeurs? Qui est responsable en cas de propos racistes ou injurieux diffusés sur un site Web? Un e-mail peut-il servir de preuve? Les pourriels sont-il légaux? Les blogs sont-ils soumis à des règles juridiques? Peut-on recourir à des cookies sur Internet?

C'est à tous ces aspects trouvant des réponses dans les législations sur les droits d'auteur, la protection de la vie privée, le droit des contrats, les télécommunications, le commerce électronique ou la lutte contre la "cybercriminalité" que le juriste multimédia est chargé de répondre. Tout au long du développement d'un projet, son rôle est de donner les repères juridiques essentiels afin de respecter le cadre légal en vigueur et d'assurer l'exploitation légitime du produit ou du service multimédia.

Ses conseils concernent donc de multiples aspects juridiques, c'est-à-dire le contenu de l'oeuvre, ses aspects techniques (numérisation, reproduction informatique, etc.), les contributeurs de l'oeuvre, ou encore son financement.

Quel est le profil recherché ?

Une maîtrise des différentes branches du droit est nécessaire à la fonction de juriste multimédia. Celui-ci doit bien maîtriser la législation propre au multimédia. Il se tient régulièrement au courant de l'évolution technologique et met à jour ses connaissances juridiques.

Le juriste multimédia peut acquérir un master en droit à l'université. Il lui est même possible de perfectionner sa formation universitaire par un master complémentaire en droit des technologies de l'information et de la communication (TIC).

Une autre alternative consiste à entreprendre des études de bachelier en Haute Ecole en droit ou en e-business, pour être particulièrement spécialisé dans l'e-commerce. Dans tous les cas, une formation complémentaire à la maîtrise du multimédia ou à ses aspects juridiques est certainement un plus pour pouvoir s'intégrer dans ce terrain, particulièrement si cette formation prend en compte les problèmes du droit du multimédia ou des technologies.

Quelques diplômes à retenir

Universités Domaine Années
Master en droit JURIDIQUE 5
Master complémentaire en droit des technologies de l'information et de la communication (TIC) JURIDIQUE +1
Hautes écoles Catégorie Années
Bachelier en droit ECONOMIQUE 3
Bachelier en e-business ECONOMIQUE 3
Télécharger la fiche métier
Portail de la Région wallonne