Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

lundi 5 décembre 2016

CPL: le haut débit via le réseau électrique

L'Internet par la prise électrique, CPL (Courant Porteur en Ligne), commence à faire son apparition, notamment en France. Cette technique permet de réaliser un réseau LAN en utilisant le réseau électrique d'un logement ou d'une entreprise
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 01/03/2004 | Imprimer | Envoyer

Toutes les enquêtes le montrent, nous sommes de plus en plus nombreux à posséder plusieurs ordinateurs à la maison. Avec l'explosion du câble et de l'ADSL, on dispose par ailleurs de connexions à haut-débit dont il serait dommage de ne pas profiter complètement, notamment en les partageant entre tous les ordinateurs du foyer, par exemple via un réseau local (LAN). En même temps, le besoin de partager des ressources se fait de plus en plus évident: imprimante, fichiers, backup, etc.

Pour mettre en oeuvre un tel réseau, il existe plusieurs types de solutions:

  • les réseaux cablés. Mais qui dit câbles, dit, le plus souvent des travaux à réaliser. Ces travaux peuvent parfois se heurter à des contraintes architecturales ou à des problèmes liés à un contrat de bail;
  • les réseaux sans fil WiFi. Cette technique, très pratique lorsqu'elle fonctionne bien, pose néanmoins certains problèmes de transmission à travers des parois très épaisses (murs ou hourdis) ou de sécurisation (votre connexion peut être captée... par les voisins). Enfin, beaucoup hésitent encore à l'idée de voir leur domicile traversé par des ondes en permanence!
  • les réseaux CPL.

La technique CPL est bien connue et déjà utilisée pour controler les compteurs électriques bi/tri horaires par exemple. Aujourd'hui, elle permet également de connecter à Internet (via un modem câble ou ADSL) et en réseau local plusieurs ordinateurs, tout simplement par le réseau électrique, sans se heurter au problème des câbles traînant sur le sol ou accrochés aux murs. Par sa nature même, le réseau électrique d'une habitation couvre toutes les pièces et donne ainsi l'opportunité d'offrir un accès Internet de la cave au grenier et de la terrasse au garage!

En ce qui concerne les vitesses de transmission, la technologie CPL offre un débit moyen de 14 Mbps, c'est-à-dire:

  • un peu plus rapide que le WiFi 802.11b, qui fonctionne à 11 Mbps,
  • moins rapide que le WiFi 802.11g (54 Mbps),
  • 5 à 10 fois mois rapide que les réseaux LAN cablés.

Il faut toutefois tenir compte d'une limitation de distance: 200 mètres!

Comment réaliser un réseau LAN CPL?

Pour relier deux ordinateurs entre-eux et à Internet, il vous faut:

  • un adaptateur CPL connecté au modem câble ou au modem ADSL (l'équipement CPL va injecter dans le réseau électrique les signaux necessaires pour supperposer sur les fils électriques un réseau de connexion entre tous les ordinateurs d'une habitation),
  • un adaptateur CPL pour chaque PC connecté.

Ce type de matériel est disponible sur le marché. En voici quelques illustrations:

CPL: le haut débit via le réseau électriqueCPL: le haut débit via le réseau électrique

CPL, pour qui?

Les publics intéressés sont tous ceux qui doivent réaliser un câblage réseau dans un bâtiment ou une habitation, et qui n'ont pas besoin des débits dépassant 14 Mbps, ainsi par exemple:

  • les clients résidentiels,
  • les PME et le TPME,
  • les petites administrations,
  • les écoles,
  • les indépendants (avocats, medecins, comptables, etc.),
  • etc.

Les prix sont à des niveaux raisonnables et on peut encore espérer qu'ils diminuent au fur et à mesure de la diffusion de cette technologie. La gamme des produits CPL est disponible à partir de 80 euros pour la version USB et 100 euros pour la version Ethernet.

L'expérience française

La France est l'un des pays où cette technologie est la plus avancée. On peut notamment citer les exemples suivant:

  • l'opérateur Cegetel, qui va expérimenter cette technologie,
  • le projet de câblage interne des collèges du Haut-Rhin, mené en partenariat avec l'Académie de Strasbourg, qui va entrer dans sa phase de réalisation,
  • France Télécom, qui commercialise, depuis décembre 2003, des produits CPL dans la plupart les Agences France Télécom.

De l'autre côté de l'Atlantique, le Congrès américain a autorisé l'utilisation du CPL pour l'accès à Internet.

Concurrencer la boucle locale "haut-débit"

A travers le réseau d'un distributeur d'électricité et en utilisant des équipements CPL, on peut fournir un accès Internet dans les zones enclavées ou difficilement accéssibles. Ce nouveau type d'accès se trouve dès lors en concurrence avec l'accès ADSL, câble TV, boucle locale radio, WiFi, satellite, etc.

Pour illustrer ce cas, il faut à nouveau se tourner vers la France où une première initiative entre en phase de test. Tiscali France expérimente en effet l'accès Internet haut débit CPL, en collaboration avec le SIPPEREC (Syndicat Intercommunal de la Périphérie de Paris pour l'Electricité et les Réseaux de Communication) et le groupe EDF (Electricité de France). Il faut préciser que les prises électriques et les modems utilisés sont spécifiques. Techniquement, les données transitent par le transformateur EDF, puis via différents transformateurs, avant de sortir sur le réseau de Tiscali qui assure l'accès Internet. Par ailleurs, EDF précise ne pas souhaiter devenir un opérateur Internet et Tiscali souligne que son expérimentation s'inscrit dans le cadre de sa stratégie de développement, à savoir proposer un accès haut débit à l'Internet au plus grand nombre.

Pour en savoir plus

  • CPL France Lien externe
    Le portail des courants porteurs en ligne. CPL-France.org a vu le jour en réponse à une demande croissante du public francophone d'informations sur la technologie CPL
    http://www.cpl-france.org
Portail de la Région wallonne