Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

dimanche 25 septembre 2016

La sécurité et les services au coeur des préoccupations

L'édition 2007 du forum Terena, né de la collaboration entre les communautés de recherche et d'éducation, a de nouveau mis en évidence les tendances technologiques qui se développent dans le secteur de l'Internet et des infrastructures réseaux
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 20/08/2007 | Imprimer | Envoyer

La conférence annuelle de Terena (Terena Networking Conference, TNC) s'est déroulée à Lyngby (Danemark) du 21 au 24 mai 2007. Cette année, le thème central était "Visible services, transparent networks". A l'ordre du jour, un focus sur les services fournis à l'utilisateur et non plus sur l'infrastructure sous-jacente, avec une volonté de dispenser des services où la sécurité est prise totalement en compte.

Terena

Terena (Trans-European Research and education Networking association) est l'association Trans-Européenne de gestion de réseaux de recherche et d'éducation. C'est un forum de collaboration, d'innovation et de partage de connaissances. Son objectif est de stimuler l'usage et le développement des technologies Internet, des infrastructures et des services au sein des communautés de recherche et d'éducation.

Terena est constitué de nombreux groupes de travail (Working Group) dans des domaines tels que:

  • la sécurité informatique,
  • les services de communications évolués,
  • le mobile,
  • les services de vidéoconférences,
  • etc.

Les événements annuels TNC constituent des lieux de réflexion pour ces groupes de travail, mais visent aussi à faire le point sur les dernières évolutions technologiques du secteur des télécommunications et des réseaux informatiques. L'édition 2007 de la conférence était axée sur 2 piliers:

  • les retours d'expériences sur l'utilisation des nouvelles technologies;
  • les sessions d'informations sur les nouvelles technologies de communication.

Accents et thèmes 2007

Centrée sur la question "Comment offrir des services aux utilisateurs en toute transparence vis-à-vis du réseau ?", la conférence qui s'est tenue au Danemark a réuni un très large public au. Plus de 470 "networkers" ont suivi pas moins de 106 présentations, au cours de 32 sessions. Les thèmes phares étaient notamment:

  • la sécurité;
  • la gestion de l'identité;
  • les réseaux universitaires;
  • les réseaux optiques;
  • le roaming et la mobilité.

Au cours de cette édition 2007, les conférences ont mis l'accent sur les aspects suivants:

  • l'utilisateur doit uniquement se consacrer à l'utilisation du/des services qui sont mis à sa disposition. La mise en place de ces services doit éviter à l'utilisateur toutes tâches d'administration ou de configuration. Le responsable du service doit tout mettre en oeuvre pour que l'utilisation soit "connect and use",
  • outre la notion d'authentification d'un utilisateur, il est essentiel de déterminer quelles sont les autorisations qui lui sont accordées. Au cours des trois dernières éditions de la conférence, dans le cadre du concept de "AAA", l'accent avait été mis sur le premier des A, pour Authentification. Maintenant que l'utilisateur est bien identifié, on passe au second A (Autorisation): analyser et déterminer quels sont les actions et accès auxquels cet utilisateur a droit,
  • la seule disponibilité d'un service n'est pas suffisante, il faut aussi garantir la disponibilité (QoS) des réseaux de transport sur lesquels il est acheminé. Les réseaux IP sont devenus les liens d'accès à de multiples services (Virtual Leased Line, IPTV, VoD, ToIP, etc.). Dans cette perspective, ces services doivent s'accompagner d'outils:
    • permettant aux administrateurs de systèmes de vérifier l'état de la QoS de bout en bout,
    • permettant aux utilisateurs de s'assurer que les SLA (Service Level Agreement) qu'ils ont négociés ont bien été respectés,
  • la sécurité informatique ICT ou réseau ne doit pas être considérée comme un poste de coût mais comme un "Business Enabler",
  • dans le domaine de l'IPTV et du vidéo delivery, la technologie Multicast est essentielle et plus adaptée aux technologies de Peer to Peer telles que Joost. Le Peer to Peer n'est pas envisageable à très large échelle,
  • les services doivent être accessibles au départ de n'importe quel type de réseau (fixe ou mobile) et ce, en toute transparence,
  • la tendance lourde est de virtualiser les équipements réseaux (routeur ou firewall par exemple). Un seul équipement simule la présence autonome d'équipements similaires afin de permettre de définir des contextes autonomes, administrés et configurés par des entités distinctes,
  • le très haut débit est primordial et désormais fortement implanté dans des domaines aussi variés que ceux de l'art (opéra) ou des études scientifiques climatiques. La vidéo de qualité (évidemment le HD) ou le son spatial (5.7/7.1) nécessitent des débits très importants, mais aussi des garanties quant à la latence de transmission entre la/les source(s) et la/les zone(s) de réception.

La conférence annuelle est aussi un lieu d'innovation, d'incubation technologique et de mises à jour sur les dernières capacités technologiques d'entreprises (Cisco, Alcatel, Juniper, Extreme Networks, Nortel, etc.).

Séances plénières

Cette édition a été lancée par la Directrice générale de l'Agence danoise pour la Science et l'innovation dans les termes suivants: "La majorité des technologies naît de la capacité de l'homme à penser de façon innovante!".

Conférence annuelle de Terena (Terena Networking Conference, TNC)

La biologie océanographique a fait l'objet d'un focus particulier, et notamment l'impact climatique des interactions entre atmosphère, océans et organismes marins. La professeur Katherine Richardson, de l'Université de Copenhague, a démontré comment les services réseaux ont permis ces recherches de haut niveau au cours d'une expédition de plus de huit mois. En effet, ce sont des données de plus de 71 projets qui ont été collectées, transmises et analysées au travers du réseau Forskningnettet, le National Research Network danois. Madame Richardson a clairement démontré que de tels projets de recherche n'auraient tout simplement pas été possibles sans les systèmes de données et de transmissions réseau que l'on connaît aujourd'hui.

Dans la même philosophie de l'usage des technologies réseaux de l'e-science, une session de conférences a mis en évidence l'opportunité donnée aux enfants des écoles danoises de suivre, en temps réel via un portail Web national à vocation scolaire, l'évolution de l'expédition Galathea3 grâce aux services de liens satellite 24h/jour, 7jours/semaine.

L'accent a également été mis sur l'importance de la technologie Multicast pour les "services Internet", notamment pour l'IPTV ou ses challengers, tels que Joost. De même, les défis à relever en termes de performances et de garanties des infrastructures réseaux ont été soulignés. En effet, de nombreuses applications ayant recours aux transmissions informatiques, sont sensibles à la notion de latence (temps de propagation d'une information). Cet aspect peut même se révéler critique comme dans les cas suivants:

  • équipements médicaux nécessitant un contrôle très strict de ces délais au travers des réseaux longue distance (par exemple pour une opération à distance);
  • systèmes interactifs permettant de créer de nouveaux environnements (monde universitaire ou du cinéma numérique);
  • etc.

Autres thèmes importants: la sécurité d'un point de vue non-technique et l'importance croissante de l'informatique mobile dans notre vie quotidienne. C'est au travers du partage d'expériences en matière de services mobiles novateurs, mis en place au sein de la ville de Bremmen en Allemagne, que les participants ont été sensibilisés au fait que le "mobile computing" constitue une technologie clé pour le 21ème siècle. L'accent a notamment été mis sur des projets d'informatique embarquée dans les vêtements (wearable computing) destinés, par exemple, à aider les pompiers, les équipes médicales, ou encore les ingénieurs dans le cadre de leurs activités quotidiennes.

Access and Play/Use

Le programme comprenait de nombreuses sessions relatives à la nécessité de disposer de services simples et disponibles grâce à des interfaces conviviales au travers des réseaux et ce d'une manière totalement transparente vis-à-vis de l'utilisateur.

En effet, ce dernier doit pouvoir accéder aux services qui sont mis à sa disposition sans se soucier de quoi que ce soit: ni du réseau, ni de la technologie, ni même des techniques nécessaires à la bonne prestation de ces services. L'utilisateur doit simplement se concentrer sur son besoin: c'est le concept de "Access and Play/Use"

Sécurité, sécurité et encore sécurité!

Les sessions orientées sur la sécurité n'étaient pas exclusivement techniques. Ainsi, Claudia Natanson, Chief Information Security Officer chez Diageo, multinationale du secteur des boissons alcoolisées, a démontré que la sécurité informatique doit être vue comme un "centre de profits " et non comme "un centre de coûts ". Le défi est aujourd'hui de démontrer aux dirigeants d'entreprises qu'un département de sécurité informatique est un organe vital de l'entreprise, au même titre que les autres et qu'il n'est ni une barrière opérationnelle, ni une surcharge financière!

Plusieurs sessions techniques ont mis en évidence l'importance des approches coopératives dans l'établissement de services et d'infrastructures sécurisés. Des sessions sur le monitoring réseau et la protection d'infrastructures ont pu montrer l'évolution du "vandalisme numérique". De "script kiddies" (dégradations bénignes et sans gravités), il glisse ainsi vers des organismes criminels professionnellement orchestrés!

Enfin, les débats ont également porté sur les aspects légaux, tant du point de vue européen qu'américain. Les défis sont en effet très nombreux:

  • législation sur les écoutes et le monitoring,
  • besoin de définitions claires et appropriées des politiques de sécurité,
  • adéquation entre les niveaux de sécurité et les obligations législatives,
  • etc.

Triple Play

Le Triple Play correspond à l'association de 3 services: la téléphonie, la télévision et l'Internet. De multiples sessions ont démontré que le triple play est définitivement un "hype" technologique. Toutefois, pour que le succès soit au rendez-vous, il est indispensable que ces multiples services ne soient pas confinés au sein d'un réseau unique. Il faut désormais que l'on mette en place les technologies nécessaires permettant à ces derniers de s'affranchir des barrières administratives entre tel ou tel réseau de communication, et ainsi offrir des garanties de bout en bout!

Les campus universitaires comportent souvent de nombreuses communautés: académique, sociale, économique, etc. Le désir d'apprendre, d'interagir ou de se divertir est fortement accru par l'utilisation d'applications innovantes. Une grande majorité de ces applications ont recours à de puissants et rapides réseaux informatiques.

Freewire est une de ces applications. Ce service Triple Play offre aux étudiants britanniques un ensemble de services et applications à haute valeur ajoutée, tant du point de vue du "business modèle universitaire" (contenu éducatif), que du point de vue divertissement et loisirs. L'ensemble des services informatifs et vidéo (VoD/ IPTV) est accessible au travers d'une application simple, intuitive et à l'interface graphique "'user-friendly" similaire au projet P2P Joost.

Plusieurs sessions de la conférence ont mis en vis-à-vis le Multicast et les technologies P2P dans le contexte de la fourniture de contenu multimédia et de services innovants vers diverses communautés.Les débats sont encore ouverts mais nombreux sont ceux pour qui ce déploiement à large échelle ne rime pas avec peer to peer! Une chose est certaine, qualité de service et standards ouverts sont les mots clés pour des mises en service adéquates et pérennes.

La technologie au service de l'art et de la science

Le théâtre espagnol de Liceu a mis en place un projet technologique innovant (Opera Oberta) dont l'objectif est d'obtenir une version numérique des évènements culturels qui ont lieu en son sein. Avec Opera Oberta, les pièces et opéras joués dans ce théâtre sont accessibles au sein des universités en préservant le caractère visuel et audio de l'expérience telle qu'elle est vécue au sein du théâtre lui même!

En combinant vidéo haute définition, son audio multi-canal (DTS 5.1), multilingue et multi-sous-titres, les événements ayant lieu au théâtre de Liceu peuvent être vécus en streaming live ou en différé à partir de plus de 50 universités européennes. Les transmissions numériques, outre l'utilisation de la technologie Multicast, font usage de techniques d'authentification et de protection de contenus (encryption) via les réseaux de transmission à très haut débit GEANT et GEANT2.

La numérisation est un phénomène social irréversible qui change fondamentalement la manière dont on traite l'information et la connaissance. Dans le domaine de la culture, ceci ouvre de nouvelles perspectives dans la façon dont on réalise, distribue et communique les produits et services culturels. Comme cette numérisation apporte des changements dans notre façon de nous comporter et même de penser, le centre culturel "Vooruit" de Gand en Belgique a investigué divers types de communication et de systèmes de gestion d'information numérique. Grâce aux nouvelles technologies, ce centre culturel démontre comment faire découvrir et stimuler l'engouement pour la culture et l'art (projet "Virtual art center of the future").

Pour en savoir plus

  • Trans-european research and education networking association (TERENA) Lien externe
    Association internationale dont l'objectif est d'assurer la promotion et de participer au développement d'infrastructures internationales d'information et de télécommunication de haute qualité, notamment au bénéfice de la recherche et de l'éducation
    http://www.terena.nl
  • Freewire Lien externe
    Freewire offers IPTV, VoIP and broadband services to TVs, laptops and desktop PCs throughout the United Kingdom
    http://www.freewiretv.com
  • Vooruit Lien externe
    Kunstencentrum Vooruit (concerten, dans, theater, literatuur, mediakunst en kafee)
    http://www.vooruit.be
  • Opera Oberta Lien externe
    http://www.opera-oberta.org
Portail de la Région wallonne