Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mercredi 7 décembre 2016

Développement en génie logiciel

Le Centre d'excellence en TIC (CETIC, Belgique) et l'école de technologie supérieure (ÉTS, Canada) lancent un réseau d'expertise international en génie logiciel pour aider les TPE (moins de 25 employés) actives dans le développement logiciel
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 04/02/2008 | Imprimer | Envoyer

En collaboration, les deux établissements qui participent aux travaux de l'Organisation internationale de normalisation (ISO) en matière de génie logiciel, visent à aider les entreprises en mettant à leur disposition du matériel de formation et des guides d'aide à l'amélioration des pratiques logicielles."Nous voulons que les TPE et les PME wallonnes accèdent facilement aux pratiques reconnues de développement afin qu'elles deviennent plus compétitives et que la satisfaction de leurs clients augmente" explique Simon Alexandre, responsable de l'équipe de recherche en Qualité Logicielle au CETIC.

En Europe et au Canada, 80% des entreprises comptent moins de 25 employés. Ces TPE actives dans le développement de logiciels doivent se conformer de plus en plus aux normes internationales instaurées pour de gros projets et de grandes entreprises de développement. Ces normes s'avèrent toutefois difficiles à appliquer pour des organisations plus modestes qui n'ont ni l'expertise, ni les ressources nécessaires. Aussi, l'ISO et la Commission Electrotechnique Internationale (CEI) ont créé en 2005 un groupe de travail (WG24) chargé d'élaborer une nouvelle norme de cycle de vie logiciel propre aux TPE. Le CETIC et l'ÉTS contribuent tous deux à ce groupe de travail et ont développé des guides méthodologiques afin d'aider les TPE à améliorer leurs pratiques de développement logiciel.

Chaque guide se concentre sur une discipline particulière (gestion des exigences, tests, gestion de projet, etc.) et offre une information très concrète sur la manière de mettre ces pratiques en place. Ces guides proposent également des références à de la documentation libre d'accès, à des outils, des gabarits, du matériel de formation ainsi qu'à des modèles de documents (cahier de charge, plan de test, plan de projet). Ces guides sont actuellement disponibles gratuitement sur demande auprès du CETIC et de l'ÉTS.

Plusieurs associations internationales d'entreprises, d'universités et de centres de recherche ont proposé de se joindre à cette initiative. Parmi ceux-ci, le Centre de Recherche Public Henri Tudor à Luxembourg, l'Infopôle-ClusterTIC en Belgique, L'European Software Institute, la Thaïlande et la Fondation Parquesoft de Colombie qui regroupe plus de 300 entreprises de développement logiciel. "Dans un monde où un logiciel peut être développé n'importe où sur la planète, ce projet permettra aux TPE d'augmenter la performance de leurs processus de développement de logiciels et d'offrir des produits logiciels respectant le cahier de charge, le budget et le calendrier d'un client local ou d'un manufacturier international", déclare Claude Y. Laporte, éditeur du projet ISO et professeur au Département de génie logiciel à l'ÉTS.

Dans les prochains mois, le CETIC et l'ÉTS, ainsi que leurs partenaires, publieront de nouveaux guides afin de couvrir l'ensemble des activités de génie logiciel qu'une TPE doit mettre en oeuvre sur ses projets.

Cetic

Spécialisé dans les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), le CETIC se positionne en tant que centre de recherche en soutien technologique des entreprises, dans les domaines du génie logiciel et des systèmes distribués et embarqués. Le CETIC a été créé en 2001 à l'initiative de la Faculté Polytechnique de Mons, des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur et de l'Université Catholique de Louvain. Implanté au coeur de la Région wallonne, sur l'Aéropole de Charleroi, le CETIC compte actuellement une trentaine d'ingénieurs et s'est bâti une renommée internationale dans les programmes-cadres européens de R&D.

ÉTS

Créée en 1974, l'ÉTS est une constituante du réseau de l'Université du Québec. Spécialisée en ingénierie d'application et en technologie, elle axe ses activités sur l'enseignement coopératif et vise tout particulièrement le développement de nouvelles technologies et leur transfert en entreprise. Dès sa fondation, l'ÉTS a établi un partenariat unique avec le milieu des affaires et de l'industrie et entretient depuis des liens étroits autant avec les grandes entreprises qu'avec les PME. Sur la scène internationale, l'ÉTS est reconnue grâce aux collaborations de ses professeurs avec des collègues d'établissements à l'étranger, à ses activités de coopération dans de nombreux pays et à ses programmes d'échanges internationaux.

Pour en savoir plus

Portail de la Région wallonne