Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

lundi 5 décembre 2016

De meilleurs soins de santé grâce aux TIC

Le 18 novembre 2008, TMAB organisait, en collaboration avec Agoria ICT eHealth Platform, la 5ème édition du congrès eHealth. Les innovations liées aux Technologies de l'Information er de la Communication dans le secteur médical étaient à l'ordre du jour
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 14/01/2009 | Imprimer | Envoyer

Au centre des discussions de cette journée figuraient notamment le dossier numérique du patient, les bénéfices pour le personnel soignant, ou encore, la plateforme eHealth belge.

Les tendances actuelles

Jusqu'il y a peu, le médecin était souvent seul devant son malade et sa maladie. Il était surtout seul pour poser un diagnostic et prodiguer des soins. Aujourd'hui, les médecins partagent des informations et prennent des décisions en concertation. Les évolutions technologiques des dernières années ont entrainé de profondes transformations des pratiques médicales, grâce notamment à des possibilités accrues de partage d'informations permettant le développement des décisions médicales collaboratives (souvent à distance), etc.

Le secteur des soins de santé doit tirer parti de l'énorme potentiel offert par les TIC. Ainsi, les données électroniques des patients offrent de nombreuses possibilités:

  • une accessibilité de n'importe où et à n'importe quel moment;
  • des données appropriées et bien documentées;
  • des outils d'aide à la décision clinique;
  • une meilleure communication entre les différents corps médicaux concernés;
  • etc.

Ces nouveaux horizons ouverts par les TIC au niveau des soins de santé concernent également:

  • la gestion des maladies (disease management);
  • une relation win-win dans la gestion des risques entre les organismes assureurs et les organismes de soins de santé;
  • les changements nécessaires pour intégrer tous les intervenants dans le processus de soins de santé;
  • etc.

Le secteur santé subira d'importantes transformations dans les années à venir afin de répondre aux besoins accrus des patients et des professionnels de la santé. La pratique médicale devrait s'organiser autour des situations médicales et des cycles de soins de santé.

L'Itinera Institute relève ainsi quatre conditions pour assurer le succès des projets dans ce domaine:

  • comprendre;
  • ne pas réinventer la roue (profiter de l'expérience des autres);
  • prévoir les ressources financières nécessaires à l'acquisition des applications ad-hoc;
  • assurer les formations nécessaires pour le domaine TIC, y compris par des programmes spécifiques intégrés aux universités et aux autres établissements scolaires.

L'AZ Groeninge-Kortrijk a également formulé 6 recommandations utiles pour réussir la mutation des systèmes concernés:

  • développer une bonne vision et un plan à long terme, compréhensible et partagé par tous les acteurs du système;
  • construire un exemple pour le changement;
  • développer un set de principes pour guider la transformation;
  • fournir une couverture universelle;
  • expliquer et utiliser les capacités offertes par les TIC;
  • harmoniser l'innovation collaborative avec des "bonnes pratiques" éprouvées.

Les évolutions

La médecine à distance est aujourd'hui une réalité, c'est la télémédecine. En voici quelques exemples pratiques:

  • le diagnostic à distance est pratiqué tous les jours par des radiologues espagnols qui travaillent à distance pour les hôpitaux suédois. Ils analysent les images radiologiques et émettent un diagnostic dans les 48h;
  • la surveillance à distance des 50000 patients aux Etats-Unis est réalisée avec des équipements "home-monitoring", afin de réduire les coûts des visites des infirmières et de permettre aux patients de rester chez eux entourés de leur famille le plus longtemps possible;
  • les consultations à distance, grâce à la télémédecine par satellite, sont pratique courante au Mexique pour les 10 millions d'employés du gouvernement éparpillés à travers le pays;
  • les TIC, les robots et les réseaux de communication sont aussi utilisés pour la pratique des interventions chirurgicales à distance. La première opération a été pratiquée en 2001 avec une équipe de chirurgiens située aux Etats-Unis et un patient se trouvant en France dans une salle d'opération munie d'un robot commandé à distance.

Des "Clinical pathways" vers les "e-Pathways"

Les "Clinical/Care pathways" ou "itinéraires/chemins cliniques" sont des méthodologies utilisées par les organismes de soins de santé pour améliorer la qualité des soins. Le "Clinical Pathway" décrit, pour une pathologie donnée, tous les éléments du processus de prise en charge en suivant le parcours du patient au sein d'une institution.

Ce "chemin clinique" est donc le résultat d'une organisation et d'une réorchestration des pratiques cliniques. L'approche est  axée sur le patient (en fonction de ses besoins, de ses attentes et préférences). Elle décrit le déroulement, l'échéancier des nombreuses interventions (les actes médicaux et les services) systématiques et prévisibles, la coordination multidisciplinaire et les résultats attendus pour un groupe de patients ayant des besoins semblables (source: UCL ).

Plus de 100 organismes de soins de santé en Belgique utilisent actuellement les "pathways". Cette méthodologie permet de:

  • réduire la variabilité non justifiée de la prise en charge;
  • s'approprier les recommandations professionnelles;
  • mettre en oeuvre des protocoles validés de prise en charge des patients;
  • améliorer la continuité et la délivrance de soins de qualité aux patients;
  • améliorer la coordination et la communication entre les acteurs de cette prise en charge;
  • rationaliser les soins et la gestion des risques.

Le "Clinical/Care pathway" est un outil dynamique en évaluation et évolution permanentes, et dont l'objectif consiste à améliorer la qualité des soins ainsi que le bien-être des patients.

L'usage des TIC est susceptible d'améliorer le travail de plusieurs équipes, voire même plusieurs organismes de soins de santé, par la mise en place de workflows et d'échanges. Ainsi le "pathway" devra migrer vers le "e-pathway" en offrant des avantages majeurs tels que:

  • la transparence dans la coordination des soins;
  • la collecte des données variées;
  • l'accès aux informations à partir de différents sièges;
  • l'accès rapide aux données et aux analyses de tous les aspects du "care pathway";
  • des possibilités de collecte et d'analyse rapides des données par tous les professionnels impliqués dans la chaîne de soins;
  • le suivi des indicateurs cliniques de performance;
  • un meilleur suivi des complications éventuelles;
  • une efficacité accrue du travail en équipe multidisciplinaire.

Les réseaux au coeur de l'évolution et de l'innovation

Le regroupement de plusieurs petites structures pour former des hôpitaux plus importants se développe. Mieux gérés et mieux structurés, ils impliquent la mise en place de réseaux de communication à très haut débit afin de permettre, par exemple, les échanges d'informations médicales entre les sites.

Le Jan Yperman Hospital constitue l'une de ces bonnes pratiques mises en relief lors du congrès eHealth 2008. Avec ses 4 sites (deux à Ypres, un à Poperinge et un à Wervik) reliés via le réseau de Telenet, l'hôpital peut :

  • collaborer avec les cliniques universitaires;
  • échanger des informations avec les médecins généralistes;
  • échanger des informations avec des hôpitaux proches situés en France;
  • mettre en place de nouvelles technologies médicales qui nécessitent des communications très haut débit.

CHC de Liège: un projet intégré

L'adoption des terminaux "BedSide Terminal" dans le cadre d'un projet pilote au CHC de Liège (site de Waremme) a été réalisée dans le but d'optimiser la gestion, la transcription des activités infirmières et afin d'assurer une meilleure gestion des informations. Ce projet intègre:

  • des terminaux liés aux lits (et donc aux patients s'y trouvant);
  • des postes fixes permettant un encodage clavier en dehors de la chambre du patient;
  • des postes mobiles reliés en WiFi dans les couloirs.

Les fonctionnalités du "BedSide Terminal" permettent:

  • l'accès au dossier infirmier en priorité. Cet accès est sécurisé par l'usage d'une carte qui identifie la personne et lui donne un accès limité à sa fonction (l'accès est basé sur SSO);
  • la disponibilité des données médicales au chevet du patient (tests médicaux, prescriptions, etc.);
  • l'accès à des services hôteliers sauf la télévision; ces services sont gratuits ou payants (grâce à des cartes prépayées).

Le patient est au centre des activités médicales mais également au centre des services supplémentaires offerts via ce projet. Tout d'abord on facilite la communication avec les proches par un accès:

  • aux communications téléphoniques (un clavier virtuel présent sur cet écran tactile présente des touches surdimensionnées à l'intention des seniors, etc.);
  • à Internet passif ou dynamique via MSN, Google, Yahoo!, etc. Une caméra vidéo est placée sur chaque terminal et permet au patient de rester connecté avec sa famille, ses amis ou ses camarades de classe pour les plus jeunes;
  • aux jeux;
  • aux programmes de télévision thématiques et à la vidéo à la demande;
  • aux informations diverses liées à l'hôpital, au choix d'un menu, aux aspects éducatifs liés à l'isolement, à l'hygiène, à sa maladie, etc.

La priorité est donnée aux soins pour les prescriptions du traitement, le laboratoire, les examens techniques, la demande d'avis de spécialiste ainsi que la visualisation du plan de soins et l'encodage direct des prestations. Une enquête de satisfaction réalisée auprès des médecins, du personnel soignant et des patients met en évidence un très haut taux de contentement tant au niveau des professionnels que des patients.

La plateforme eHealth belge

La plateforme eHealth est avant tout une initiative publique, instituée par la loi, qui vise à promouvoir et à soutenir l'échange électronique et sécurisé de données entre tous les acteurs des soins de santé (médecins, hôpitaux, pharmaciens, patients, etc.) tout en respectant la protection de la vie privée et le secret médical. Le but est d'optimaliser la qualité des soins de santé et de réduire les formalités administratives pour tous les acteurs.

La création de la plateforme eHealth belge a été officialisée le 21 août 2008. Sa mission est de:

  • permettre l'échange de données électroniques entre tous les acteurs du secteur de soins de santé;
  • assurer l'échange sécurisé et la confidentialité de ces données;
  • optimiser la qualité et la continuité des soins prodigués aux patients;
  • optimiser la sécurité des patients;
  • simplifier les formalités administratives pour tous les acteurs du secteur de soins de santé;
  • etc.

La plateforme eHealth belge offre une série de services de base:

  • un portail Web pour accéder aux services fournis par la plateforme;
  • la gestion intégrée des utilisateurs et des accès à la plateforme;
  • la gestion des fichiers de logs (qui " trace" de chaque utilisateur, ses accès au portail et aux applications);
  • la mise à disposition d'une boîte aux lettres sécurisée pour chaque acteur de la santé;
  • un service de datation électronique (timestamping) pour les documents des partenaires;
  • le codage et l'anonymisation des données personnelles de santé;
  • un système de cryptage de données end-to-end pour les données échangées entre les utilisateurs;
  • la coordination des processus partiels électroniques.

Aux services de base seront ajoutés des services à valeur ajoutée développés par des acteurs des soins de santé ou par leurs partenaires TIC. En voici quelques exemples:

  • EuthaConsult: consultation des déclarations anticipées d'euthanasie;
  • Medattest/eShop: commande en ligne des attestations de soins;
  • enregistrement du cancer;
  • eTCT: Feed-back aux hôpitaux sur leurs prestations de soins et sur leur coût;
  • transmission électronique des factures tiers payant aux mutualités par des infirmiers et des groupements (en test);
  • consultation électronique de l'assurabilité dans l'assurance maladie par des infirmiers et des groupements (en test);
  • eCare-SAFE: alimentation et consultation du registre "Shared Arthritis File for Electronic use" (en test);
  • eCare-ORTHOpride: alimentation et consultation du registre "ORTHOpedic Prosthesis Identification Data" (en test);
  • Medic-e: alimentation et consultation des évaluations de personnes handicapées (en développement);
  • eCare-Implants cardiaques: alimentation et consultation du registre "implants cardiaques" (en développement);
  • MEDEGA: gestion électronique de services de garde de médecins (en développement);
  • eBirth: notification électronique de naissance (en développement);
  • TherPro: projets thérapeutiques (en développement);
  • soutien de la prescription de soins électroniques dans les hôpitaux (en développement);
  • Vesta: système électronique d'échange de données entre la Vlaams Agentschap voor Zorg & Gezondheid et les services d'aide familiale (en développement);
  • site Web des comités éthiques (en développement).

Pour en savoir plus

  • Itinera institute Lien externe
    L'Itinera Institute est un think-tank et do-tank indépendant qui identifie et promeut des chemins de réformes vers une croissance économique et une protection sociale durables, pour la Belgique et ses régions
    http://www.itinerainstitute.org
  • European pathway association (EPA) Lien externe
    International network of researchers, managers and clinicians who want to share knowledge on the healthcare management concept of clinical / care pathways
    http://www.e-p-a.org
  • Be health Lien externe
    La plate-forme eHealth est avant tout une institution publique, instituée par la loi, qui vise à promouvoir et à soutenir l'échange électronique et sécurisé de données entre tous les acteurs des soins de santé tout en respectant la protection de la vie privée et le secret médical
    http://www.ehealth.fgov.be
  • TIC et santé: quoi de neuf docteur?
    Le secteur médical est très demandeur en solutions TIC: fibres optiques pour le très haut débit, solutions sans fil pour l'accès universel aux données, stéthoscope électronique, ou encore une place de marché pour les services santé
    http://www.awt.be/web/res/index.aspx?page=res,fr,foc,100,074
Portail de la Région wallonne