Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

lundi 5 décembre 2016

La ville de Nivelles adhère au projet FON

Avec plus de 1,5 millions de membres et 500000 points d'accès en 2009, FON est devenue la plus grande communauté WiFi au monde. Après plusieurs villes européennes, Nivelles est désormais la première commune wallonne à rejoindre cette communauté
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 09/10/2009 | Imprimer | Envoyer

Fondée en novembre 2005 par Martin Varsavsky et soutenue financièrement par plusieurs actionnaires tels que Google, Skype ou Index Ventures, la société espagnole FON est née d'un constat simple: pourquoi ne pas rendre disponible gratuitement à une très large communauté d'utilisateurs nomades les connexions haut débit existantes en permettant le partage de celles-ci? L'objectif poursuivi par les promoteurs de FON consistait ainsi à démocratiser l'accès sans fil à l'Internet en toute simplicité et en toute sécurité au profit du plus grand nombre partout dans le monde.

Comment devenir Fonero?

Afin d'être en mesure de partager sa connexion Internet, FON a conçu, grâce aux technologies Open Source, un routeur WiFi dédié à la communauté: la Fonera. Ce point d'accès sans fil délivre un signal WiFi permettant la connexion des ordinateurs portables mais également celle des autres terminaux disposant de fonctionnalité d'accès wireless comme les smartphones, des balladeurs MP3 ou encore certaines consoles de jeux portables.

Depuis son lancement, la société FON a developpé son offre de Foneras afin de suivre les évolutions technologiques, tant en termes de vitesse de connexion, qu'en termes d'usages de type Web 2.0 (personnalisation du FonSpot, connexion possible à un disque dur externe, upload automatisés vers les principaux réseaux sociaux et téléchargement de fichiers afin de réduire l'empreinte carbone). Fon vient ainsi de proposer à la vente depuis septembre 2009, sa nouvelle Fonera 2.0 utilisant la technologie 802 11n qui permet des vitesses de transferts d'information beaucoup plus rapides.

Les membres de la communauté FON sont appelés les Foneros. Pour devenir Fonero, il suffit d'acquérir via le site web de FON, une Fonera puis de connecter celle-ci à son modem xDSL ou câble quel que soit votre fournisseur de services Internet afin de créer son FonSpot. En réalisant cette opération simple, les nouveaux Foneros sont également invités à s'enregistrer pour intégrer pleinement la communauté et bénéficier ainsi de ses avantages (absence de frais de roaming à l'étranger, accès aux ressources informationnelles et de développement, etc.).

Les cartes FON utilisent la technologie développée par Google qui rend compte, en temps réel, du statut d'activité des différents FonSpots et du niveau de couverture offert. Les FonSpots peuvent également constituer autant de POI (Points Of Interest) enregistrables dans les systèmes de navigation embarquée, tels que les GPS de voiture par exemple.

La communauté FON distingue plusieurs statuts d'utilisateurs: Linus, Bill ou Alien:

  • un "Linus" est un Fonero qui décide de partager sa connexion WiFi et qui bénéficie, en échange, d’un accès gratuit à tous les autres FON Spots dans le monde;
  • un "Bill" est un Fonero qui partage également sa connexion Internet, mais qui décide de monétiser l'accès à son Fon Spot pour les utilisateurs étrangers à la communauté appelés les "Aliens". Pour les "Bills", Fon a mis en place un système de partage de revenus, soit sous la forme de FON Pass vendus depuis son FON Spot, soit via le visionnage d'une courte vidéo sur la page d'accueil du FON Spot. FON reverse 50% des revenus générés par l'achat d'un Fon Pass depuis un FON Spot.

Un environnement sécurisé

La principale caractéristique de la solution d'accès développée par FON réside dans la garantie d'une sécurité à plusieurs niveaux pour l'utilisateur qui décide de partager sa connexion Internet.

Première fonctionnalité, la Fonera délivre deux réseaux sans fil:

  • un réseau privé, sécurisé grâce à une clé de cryptage utilisant la technologie WPA, qui reste exclusivement dédié à l'usage personnel de son propriétaire qui apparaît sous la forme suivante "MYPLACE",
  • un réseau public ouvert destiné à l'usage des autres utilisateurs (Le FonSpot) qui apparaîtra sous la forme suivante "FON_FREE_INTERNET"

Seconde fonctionnalité, la Fonera permet ensuite au Fonero, via sa console d'administration, d'allouer des niveaux de bande passante différents sur la partie publique du signal. Cette fonction est particulièrement utile pour freiner des usages inconsidérés du fait d'autres utilisateurs alors que le type d'abonnement Internet du Fonero peut-être lui-même variable (en termes de bande passante disponible mais également en ce qui concerne les limitations éventuelles de volumes de données transférées).

Troisième fonctionnalité, grâce au fait que toute personne qui se connecte au signal public de la Fonera laisse une "empreinte électronique" sous la forme d'un log de connexion identifié et archivé, les accès anonymes demeurent, par conséquent, impossibles.

Preuve de cette sécurité, plusieurs opérateurs de télécommunications et ISP ont déjà conclu des accords avec pour intégrer le firmware de FON dans leurs offres commerciales. Cette fonctionnalité, activable par le client via l'interface de son modem-routeur a permis d'élargir sensiblement la communauté et de démultiplier le couverture proposée par FON. En Europe, plusieurs grands opérateurs comme SFR en France, ou encore BT au Royaume-Uni intègrent déjà cette possibilité.

La Ville de Nivelles rejoint le projet FON

A l'instar de plusieurs autres villes européennes, comme Blanquefort, Genève, Malaga, Paray Le Monial, Bourges ou encore Nevers, Nivelles est aujourd'hui la première commune wallonne à rejoindre la communauté des FON cities. Etienne Laurent, Echevin des travaux et des finances de la commune de Nivelles a lancé officiellement le projet de couverture sans fil FON ce 6 octobre 2009 lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée au sein de l'EPN de la commune.

Pour mettre en oeuvre ce projet d'accès partagé et gratuit à l'Internet, Nivelles dispose de 120 Foneras. Le déploiement a déjà commencé dans les bâtiments communaux via 30 Foneras (quinze d'entre-elles sont déjà actives dont trois à l’hôtel de ville) et devrait se poursuivre au cours des prochaines semaines à la fois chez des commerçants partenaires (via une vingtaine de Foneras supplémentaires), mais également sur la base d'un programme de volontariat chez les employés communaux résidant dans la Ville (via une soixantaine de Foneras disponibles).

Une signalétique particulière sera apposée pour indiquer la disponibilité d'un FonSpot. Par ailleurs, afin de faciliter le déploiement et les usages associés, l'EPN de Nivelles accompagnera les nouveaux utilisateurs et dispensera des formations spécifiques. Une évaluation de l'initiative est envisagée à l'issue du projet.

On soulignera que ce programme expérimental repose pour les commerçants et les employés communaux volontaires sur un système de prêt de matériel consenti par la commune, à charge pour ceux qui souhaitent rester dans la communauté d'acheter le moment venu leur Fonera (29,90 euros).

Les responsables en charge du projet insistent sur la nature ouverte de cette initiative, tant du point de vue des technologies employées (Open Source) qu'en ce qui concerne les usages où une certaine émulation est attendue, permettant ainsi d'envisager une couverture géographique plus large des différents quartiers de la commune. Enfin, les promoteurs de cette initiative précisent que la technologie WiFi permet d'offrir un niveau exposition des personnes aux champs électromagnétiques bien inférieurs à ceux du GSM, ce qui permet de limiter sensiblement les éventuelles nuisances environnementales du projet.

Pour en savoir plus

Portail de la Région wallonne