Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

dimanche 4 décembre 2016

NAN, réseaux de proximité

Grâce à la popularité croissante des équipements mobiles dotés d'un service de géolocalisation, un nouveau type de réseau de communication entre terminaux sans fil se trouvant à proximité, est en train d'émerger: le NAN ou "Near-me Area Network"
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 23/08/2010 | Imprimer | Envoyer

Ce focus est notamment basé sur une article publié dans la revue IEEE Internet Computing de mars/avril 2010.

L'Internet utilise de nombreux types de réseaux de communication: WAN, MAN, LAN et plus récemment les PAN. On peut désormais y ajouter le NAN (Near-me Area Network).

Que recouvre la notion de réseau NAN?

Un NAN est un réseau de communication logique, construit sur des infrastructures physiques existantes, qui est centré sur la communication entre des appareils sans fil se trouvant à proximité. Contrairement aux réseaux locaux de type LAN, dans lesquels les dispositifs sont connectés dans le même segment de réseau et partagent les mêmes ressources, les équipements du NAN peuvent être connectés à des réseaux mobiles appartenant à des opérateurs différents.

Ainsi, même si deux appareils sont proches géographiquement, la communication entre eux peut, le cas échéant, parcourir une longue distance, à travers le LAN du premier appareil, l'Internet et le LAN du deuxième appareil.

Bien que les appareils mobiles puissent utiliser des services basés sur la localisation géographique (LBS) depuis longtemps, le concept de réseau NAN et ses applications ne sont apparus que récemment. Les opérateurs mobiles, en partenariat avec les fournisseurs de contenu, offrent généralement des services de localisation géographique classiques de type LBS à leurs propres abonnés. Cela veut dire qu'en utilisant la position géographique des équipements mobiles, les systèmes LBS peuvent fournir aux utilisateurs des informations spécifiques de type POI (Point of Interest), comme les stations services les plus proches ou les restos.

Le réseau NAN, quant à lui, met l'accent sur les applications de communication bidirectionnelle entre des personnes se trouvant à une certaine proximité l'une de l'autre. Cependant, les applications spécifiques aux NAN ne requièrent pas toujours une localisation exacte de ces personnes.

Pour quels services?

Certains services n'ont de sens que pour un groupe de personnes se trouvant à proximité. Ce sont des besoins pratiques qui favorisent le développement des NAN, par exemple:

  • Benoît va au supermarché pour acheter trois bouteilles de vin. Le supermarché offre une réduction de 30% à l'achat de six bouteilles. Il décide alors d'envoyer un message à d'autres clients pour voir s'ils sont prêts à acheter les trois autres bouteilles de vin, et ainsi bénéficier ensemble de la réduction;
  • Marie a acheté un billet de cinéma il y a 15 minutes, mais elle ne se sent pas bien et ne peut pas se rendre à la séance. Elle transmet des messages à des personnes autour du cinéma pour voir si quelqu'un souhaite racheter son billet à un prix avantageux;
  • Anne travaille à Namur et aimerait trouver quelqu'un pour déjeuner avec elle. Elle vérifie sa liste d'amis pour voir qui est le plus proche à ce moment et l'invite à la rejoindre.

Comment réaliser un NAN?

Un NAN fermé?

Les appareils mobiles au sein du réseau d'un opérateur mobile peuvent former un NAN fermé. L'opérateur peut identifier l'emplacement d'un appareil mobile dans son réseau, sans GPS, uniquement sur base de ses antennes relais.

Si l'opérateur tient à jour une base de données des emplacements géographiques, à un moment donné, pour tous les appareils mobiles actifs, des applications diverses pour des groupes d'utilisateurs de proximité seront possibles. Toutefois, ce type d'environnement fermé ne permet pas aux applications l'échange d'informations entre les équipements mobiles connectés aux réseaux des opérateurs télécoms différents.

En d'autres termes, les utilisateurs connectés à d'autres réseaux mobiles seront injoignables, ce qui limite les avantages des NANs en mode fermé.

Ou un NAN global?

On peut réaliser un réseau NAN global via des équipements mobiles munis à la fois d'un GPS et d'une connexion à Internet. Plusieurs technologies fournissent une connectivité large bande sans fil (WiFi, WiMAX, EDGE, HSDPA, etc.)

Après avoir récupéré la position géographique en temps réel envoyée par le module GPS du terminal mobile, les applications installées peuvent échanger leur position géographique via un serveur Internet. Dans ce cas, l'application peut découvrir les utilisateurs se trouvant à proximité quel que soit l'opérateur qu'ils utilisent.

Prototypes, applications et plateformes NAN existantes

Si un appareil mobile possède à la fois un récepteur GPS et  une connectivité Internet, le développement d'une application spécifique au NAN devient aisée. La plateforme de l'appareil mobile fournit généralement l'API qui retourne les coordonnées géographiques de l'appareil afin de les utiliser pour construire une application. Après l'obtention de ces valeurs (les coordonnées géographiques), le programmeur peut utiliser son propre protocole ou un protocole existant (par exemple HTTP) pour parler à un serveur central sur Internet et mettre à jour l'emplacement géographique actuel des utilisateurs.

En utilisant des informations de localisation, l'application peut fournir des services très divers, tels que la messagerie vers des personnes à proximité, le partage de photos avec eux, etc.

Architecture d'un NAN (Near-me Area Network)

WhosHere

WhosHere est un service qui aide les utilisateurs, ayant des centres d'intérêts similaires, à se rencontrer s'ils se trouvent à proximité.

Pour cela, les utilisateurs doivent remplir leur profil et indiquer quels types de personnes ils aimeraient rencontrer. Ensuite, WhosHere leur montre les personnes les plus proches qui correspondent à cette description. Ces utilisateurs peuvent alors échanger des SMS au sein même de l'application WhosHere.

Loopt

Loopt permet aux utilisateurs de rester en étroit contact avec leurs amis.

Son fonctionnement est simple. Les utilisateurs doivent d'abord créer une liste d'amis. Si l'option de localisation est activée, Loopt mettra régulièrement à jour les différents emplacements sur son serveur. En consultant le service en ligne, les utilisateurs verront où et à quelle distance se trouvent leurs amis et quand ceux-ci ont mis leurs informations à jour. Loopt permet ainsi aux utilisateurs:

  • de voir l'emplacement de leurs amis sur une carte détaillée,
  • de recevoir des alertes lorsque des amis sont à proximité,
  • d'échanger des photos et d'autres informations,
  • d'explorer des endroits et des événements que des amis ont recommandés.

Cette application est disponible pour l'iPhone, l'iPod Touch, le Blackberry et les smarphones Android.

WhozThat

WhozThat permet de faciliter les interactions entre les réseaux sociaux "mobiles".

WhozThat vise à fournir des informations sur les gens se trouvant autour de l'utilisateur, à un moment donné, ainsi que des données à partir des sites de réseaux sociaux tels que Facebook et MySpace.

Plateformes

L'iPhone d'Apple supporte le 3G et le GPS et fournit une plateforme pratique aux développeurs qui souhaitent créer une multitude d'applications NAN. Certaines applications, comme WhosHere, tournent actuellement uniquement sur l'iPhone et l'iPod Touch.

Google, avec Android et ses nouvelles applications mobiles, s'inscrit dans la liste des plateformes propices aux futures applications NAN.

Les défis pour les futures applications NAN

Le défi majeur des applications NAN est de déterminer, techniquement et rapidement, ce qui est "near-me", c'est-à-dire "près de moi". Techniquement, il s'agit essentiellement de présenter de manière appropriée un lieu et d'identifier avec précision une position géographique.

La question de la vie privée est également cruciale. Dans un NAN, des données à fort caractère personnel (localisation, coordonnées, photos, etc.) sont facilement divulguées. Les applications NAN doivent fournir aux utilisateurs des outils pour le contrôle de leur vie privée. Ainsi, un utilisateur doit être en mesure d'ajuster le niveau de précision sur sa position, comme par exemple:

  • la position exacte,
  • la situation du quartier,
  • la localisation de la ville.

En outre, les utilisateurs devraient être en mesure de choisir le niveau de précision des données personnelles qu'ils sont prêts à divulguer:

  • anonyme (juste pour montrer que la personne est à proximité),
  • identifiant social (pour identifier une personne utilisant un pseudonyme ou un nom d'utilisateur),
  • identifiant social et description personnelle (pour identifier des personnes "proches", telles que la famille et les amis).

Conclusion

Compte tenu des coûts peu élevés des puces GPS et du développement rapide des technologies mobiles à très haut débit, les appareils mobiles munis à la fois du système de localisation GPS et de connexion à l'Internet connaîtront un essor important dans les prochaines années. Ce phénomène aura pour effet d'augmenter la popularité des applications NAN.

Les développeurs pourront donc bénéficier de cette opportunité pour la conception des futures applications NAN qui seront portées sur de nouveaux terminaux mobiles de type tablette ou eBook.

Pour en savoir plus

  • Loopt, your social compass Lien externe
    Loopt shows users where friends are located and what they are doing via detailed, interactive maps on their mobile phones
    http://www.loopt.com
  • myRete Lien externe
    Mobile proximity networking. Now wherever you are!
    http://myrete.com
  • Google Mobile Lien externe
    Get Google Maps, Sync, Gmail, YouTube, and Latitude for your phone. Never be stumped with Google mobile in your pocket. Available for BlackBerry, iPhone, and more
    http://www.google.com/mobile
  • Itunes Lien externe
    Itunes est un logiciel fourni gratuitement par Apple. Il permet de synchroniser des flux de podcasts avec un iPod
    http://www.apple.com/befr/itunes
Portail de la Région wallonne