Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

dimanche 25 septembre 2016

Conférence FTTH 2014. Le modèle suédois

Avec plus de 3000 participants et plus de 120 exposants, la conférence FTTH est le plus grand événement du genre et le lieu majeur de networking pour l'écosystème des infrastructures basées sur les fibres optiques. L'AWT décode les tendances et messages majeurs de l'édition 2014 de cette conférence
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 19/05/2014 | Imprimer | Envoyer

Perspectives sociétales

"On constate actuellement le développement d'une "consumérisation" des technologies rapide et fascinante. Appelons cela le monde GAFA : Google, Amazon, Facebook et Apple. Mais la véritable lutte n'est pas entre eux, mais au niveau de la future infrastructure et du Big Data. Personne n'avait prédit cette situation il ya quelques années." Telle est l'opinion de David Bosshart, CEO de l'Institut Gottlieb Duttweiler pour les études économiques et sociales (GDI) à Zurich et conférencier d'honneur lors de la Conférence FTTH 2014.

Parler d'infrastructures en fibres optiques n'implique pas seulement de parler de technologies. Celles-ci ne sont ni bonnes ni mauvaises, mais elles ne sont pas neutres non plus. L'impact social et sociétal est important car les technologies sont un amplificateur majeur des capacités humaines. Dans cette perspective de Tsunami digital, plusieurs questions s'imposent:

  • de quelle éducation avons-nous besoin ?
  • quelle sera notre créativité humaine par rapport à celle, naissante, des robots et des outils connectés ?
  • quels seront les emplois de demain ?
  • quelles sont les nouvelles inégalités et comment les combattre ?

L'Europe et la fibre optique

L'importance des infrastructures fibres optiques n'est plus à démontrer. L'Europe fait face à des défis économiques et environnementaux majeurs pour lesquels l'innovation et les infrastructures FTTH sont des atouts très importants. Ces atouts offrent de nouvelles opportunités: télétravail, télémédecine, e-learning, gestion des énergies renouvelables, applications mobiles, etc. Tous ces services nécessitent des infrastructures THD pour connecter les entreprises, les administrations et les citoyens.

En Europe les perspectives pour le déploiement du FTTH/FTTB sont mixtes. Certains pays sont sur la bonne voie avec des déploiements importants en 2013, en Espagne, aux Pays-Bas, en France ou au Portugal. D'autres pays européens progressent par contre lentement et certains pas du tout.

Recommandations de l'AWT.

L'Agence Wallonne des Télécommunications souligné à de nombreuses reprises que l'attractivité des territoires passait désormais par une intégration forte du digital dans toutes les politiques. Ainsi, dans le Master Plan TIC, le premier axe prioritaire d'action est le développement des infrastructures digitales et les réseaux à très haut débit : "... Les réseaux à très haut débit doivent être envisagés au même titre que les autres services universels, comme l'eau ou l'électricité. A terme, il faut tendre vers le FTTH (Fiber To The Home). Il s'agit d'un véritable enjeu de société notamment en ce qui concerne les services à la personne et l'émergence d'un nouveau modèle de croissance durable. Il en va de même pour l'équipement TIC, singulièrement au niveau des services publics et des écoles. La Wallonie doit donc se doter d'une véritable politique d'aménagement numérique du territoire intégrant l'ensemble des paramètres politiques qui peuvent favoriser le déploiement et l'interconnexion des réseaux à très haut débit dans la perspective du FTTH. L'objectif est notamment d'offrir une connexion à très haut débit à l'ensemble des personnes travaillant dans des infrastructures de la Région wallonne et des différentes organisations publiques et parapubliques installées sur son territoire: administrations et cabinets ministériels, OIP, intercommunales et, évidemment, les écoles! ...".

Comme la souligné Karin Ahl, présidente du Conseil FTTH Council Europe : "Nous devons faire plus et je ne peux pas m'empêcher de penser que certains décideurs sous-estiment le danger de ne pas avoir la fibre jusqu'au domicile assez rapidement".

Gunnar Hökmark, membre du Parlement européen, dans son discours à la conférence, a évoqué une Europe qui doit regarder loin devant, préparer le monde de demain et ne pas proposer des solutions pour hier ou pour aujourd'hui, et notamment:

  1. définir les bons objectifs, et notamment parler Gigabits au lieu de Mégabits;
  2. baser les fonds structurels européens et le financement pour le THD ou les réseaux transeuropéens de télécommunications sur des critères technologiques anticipant les standards futurs;
  3. mettre en oeuvre la Directive "Réduction des coûts" (Directive des travaux de génie civil) qui permet des déploiements THD plus faciles et moins coûteux. Cela implique un changement culturel sur la façon de travailler avec des infrastructures modernes;
  4. intégrer définitivement que la fibre optique est supérieure à toutes les autres infrastructures. Dans le futur tout dépendra de la fibre optique, comme par exemple le trafic de données mobiles, les connexions domestiques ou professionnelles, ...;
  5. admettre que les objectifs de la stratégie européenne du Digital Agenda sont ... déjà obsolètes. Les entrepreneurs et opérateurs doivent prendre le leadership pour ne pas être pris au piège dans les objectifs insuffisants du 30 Mbs;
  6. redéfinir les fonctions des opérateurs et les modèles d'affaires en distinguant les opérateurs des fournisseurs de services;
  7. libérer la bande de 700 Mhz pour disposer de la capacité nécessaire pour le trafic de données mobiles en augmentation exponentielle.

Une analyse de liDate présente les évolutions dans les pays de l'Europe, à la fin de l'année 2013. 7,8 millions d'abonnés à la fibre et une couverture pour 34,9 millions de foyers qui peuvent souscrire à la fibre.

7,8 millions d'abonnés à la fibre. 34,9 millions de foyers connectables à la fibre optique en Europe (EU28). Progression moyenne à la fin 2013: 22.5% (source: IDATE for FTTH Council Europe)
FTTH-B in Eu28

Pour l'Europe, l'évolution vers la fibre optique reste lente par rapport à l'Asie ou aux Etats Unis. Dans le cas de l'Europe élargie, la Russie devient la championne avec ses 9 millions d'abonnés, suivie par la France ou le déploiement d'infrastructures et le nombre d'abonnés entrent dans une période d'accélération.

Pays avec plus de 200.000 abonnés à la fibre optique à la fin 2013. Top 5 des pays avec les plus forts taux de progression du nombre d'abonnés (EU39: Russie et Kazakhstan compris) (source: IDATE for FTTH Council Europe)

Les conclusions de iDate sont notamment les suivantes:

  • le marché FTTH/FTTB européen reste dynamique avec une croissance entre 20 et 30% pour les 28 pays de l'UE. Cette croissance concerne à la fois la couverture et le nombre d'abonnés;
  • les opérateurs historiques jouent un rôle clé dans l'expansion de la couverture. En 2013, il y avait 15 opérateurs avec plus de 500.000 foyers connectés (5 opérateurs de plus par rapport à fin 2012);
  • les opérateurs alternatifs jouent un rôle important dans certains pays européens: Vodafone au Portugal et en Espagne, Lyse en Norvège, Waoo! au Danemark, Finnet en Finlande;
  • la Russie domine le marché européen élargi;
  • la France a dépassé 1 million d'abonnés FTTH.

Les défis sont importants dans les pays dotés d'un programme national pour assurer une couverture nationale et atteindre les objectifs du Digital Agenda (DAE):

  • la participation des communautés est toujours plus critique pour assurer une couverture rurale;
  • il reste une grande place pour les fournisseurs de services "utility" (électricité, eau, gaz, égouts).

Le modèle suédois. Des fibres optiques pour tous les besoins de la société

La Suède a commencé à déployer les infrastructures fibres optiques, pour assurer les connexions FTTH/FTTB, il y a plus de 10 ans. Avec plus de 1,2 millions d'abonnés FTTH à la fin de l'année 2013, correspondant à 26,5% des ménages dans le pays, la Suède occupe la deuxième place dans le classement européen FTTH. La Suède a été aussi l'un des marchés les plus actifs en 2013: les opérateurs ont augmenté leur couverture pour 500.000 foyers suplémentaires, arrivant à une couverture FTTH de 45,4%. Cela montre que, même dans les pays déjà jugés "mature", il y a beaucoup de place pour la croissance. "Le pays se concentre maintenant sur les moyens de connecter en fibre optique les 2 millions de foyers restants", comme l'a souligné Ana-Karin Hatt, la ministre des télécommunications suédoise .

La Suède avait défini un "Plan National Broadband" en 2009 avec l'objectif ambitieux d'apporter une connectivité de 100 Mbps pour 90% des foyers et entreprises jusqu'en 2020. Selon l'autorité suédoise des postes et télécommunications (PTS), le pays se trouve sur ​​la bonne voie pour atteindre cet objectif ambitieux.

De plus, la Suède a envisagé ses infrastructures fibres optiques comme socle de ses politiques d'innovation. La Suède a ainsi a été nommée "pays le plus innovant" en septembre 2013 d'après les critères de l'UE, c'est-à-dire des idées innovantes dans les secteurs clés de l'industrie (environnement, énergie, TIC, eHealth et hautes technologies) susceptibles d'arriver à des applications concrètes sur le marché.

Quelques exemples de l'innovation "made in sweden":

  • Spotify. Le célèbre service de streaming musical a été développé au KTH, l'Institut Royal des Technologies de Stockholm;
  • Giraff technologies. Ce robot qui assure une téléprésence pour aider les personnes âgées a été mis sur le marché par une société suédoise;
  • Skype. A l'origine, une startup suédoise fondée par Niklas Zennström et développée par trois programmeurs estoniens, avant d'être rachetée par eBay et ensuite Microsoft;
  • différentes "succes stories" dans le domaine des jeux;
  • etc.
Le succès de ces entreprises s'explique par la volonté de mettre ensemble les talents et les ressources nécessaires. Pour les startups innovantes, avoir accès à une connexion THD est une condition vitale.

Un modèle de mutualisation entre les pouvoirs locaux et les régions

Aucune commune ou région ne pouvait déployer des infrastructures fibres optiques avec ses propres moyens. Mais ... l'union faisant la force, ces niveaux de pouvoir se sont associés et ont créé la SSNf, l'Association suédoise des pouvoirs locaux et des régions, une organisation pour défendre et promouvoir les intérêts de leurs membres. Cet organisme sans but lucratif est composé de:

  • 290 communes;
  • 20 régions et provinces.

Les clusters régionaux jouent un rôle important pour:

  • une stratégie numérique bien établie qui souligne les priorités pour la région;
  • une stratégie régionale très haut débit qui met en évidence les besoins en communications électroniques pour les particuliers, les entreprises et le secteur public;
  • une utilisation plus efficace des ressources avec une coopération dans les domaines de la maintenance, des marchés publics, etc.

Les communes gèrent une bonne partie des infrastructures THD. Quelques exemples concrets:

  • plus de 200 réseaux urbains en Suède dont 145 se trouvent sous la gestion complète des communes. Parmi ces 145 réseaux urbains, 80% sont gérés en collaboration avec les régions;
  • 100% des réseaux urbains appliquent une politique "open networks";
  • l'investissement annuel tourne autour de 200 millions d'euros, presque entièrement basé sur un investissement propre;
  • plus de 30% des fibres optiques en Suède sont gérées par les communes et les régions. Le reste étant couvert par les opérateurs télécoms et autres opérateurs.

Stokab, la société qui gère l'infrastructure fibre optique de Stockholm

Stokab est l'entreprise publique, appartenant à la ville, qui gère l'infrastructure fibres optiques de Stockholm. Créée en 1994, elle compte aujourd'hui 100 employés et annonce un bilan de 69 millions d'euros pour 2012, dont 33 millions d'euros d'investissements. Avec ses 1.250.000 km de fibres optiques, Stokab est un grossiste en fibres. Ils louent à bas prix la fibre optique à des administrations, opérateurs télécoms et sociétés, après avoir mis en oeuvre le modèle "open networks", modèle basé sur la séparation des fonctions.

L'impact économique et sociétal de cette infrastructure est considérable:

  • le coût d'accès aux réseaux THD a diminué;
  • la compétition pour fournir des services a été stimulée;
  • le déploiement des nouvelles infrastructures mobiles 4G/LTE a été facilité par la présence de fibres optiques;
  • la création de nouveaux emplois;
  • des économies pour le secteur public;
  • Stockholm est une ville très attractive pour les citoyens, les entreprises, le tourisme.

Parmi les conditions nécessaires au succès de tels projets, on citera notamment:

  • un consensus politique;
  • un business model précis, notamment sans rivalité avec les clients;
  • une large gamme de services pour l'ensemble des acteurs de la société;
  • un développement étape par étape;
  • une vision à long terme en ciblant de nouveaux clients et zones géographiques pour financer les déploiements;
  • une confiance envers le marché;
  • une tarification non discriminatoire, transparente et proposant des packages de produits souples.

La santé publique, exemple de l'impact de la fibre optique sur la société

Vivre plus longtemps et mieux avec les TIC impliqués dans les soins à domicile

La Suède est confrontée, comme toute l'Europe, au vieillissement de sa population. Pour assurer des soins corrects sans discrimination, le pays décidé de développer de plus en plus des solutions de télémédecine. La maison sera à l'avenir l'endroit central pour les soins et il faudra trouver des solutions ouvertes pour un "hub d'accueil" placé dans les habitations, où les différents fournisseurs de services peuvent coexister sans crainte d'interférences:

  • les traitements médicaux de plus en plus avancés et les soins qui seront donnés au domicile des patients;
  • les patients seront suivis par l'hôpital dans leur maison.

Les connexions Internet via la fibre optique pourront offrir une multitude de nouveaux services:

  • alertes diverses: fuites d'eau, fenêtres et portes ouvertes, chauffage, etc.;
  • alarmes sociales: anti-intrusion, autonomie, accidents, etc.;
  • aide sociale et familiale: soutien cognitif, rappels, etc.;
  • suivi médical.

Parmi les exemples de technologies au service de la santé, on peut citer Giraff, un robot d'utilité sociale et médicale de type AAL (Ambient Assisting Living), concept qui met la technologie au service des personnes âgées afin de leur permettre de rester à leur domicile le plus longtemps possible.

Un acteur wallon innovant dans le domaine de la fibre

Skylane optics, une entreprise wallonne basée dans les environs de Charleroi était présente à Stockholm. Sa particularité? construire des équipements pour la POF (Plastical Optical Fiber), une fibre optique réalisée à base de plastique plutôt que du verre classique.

Les avantages de cette fibre POF sont multiples:

  • grande résistance,
  • facilité d'installation;
  • sécurité;
  • insensibilité aux parasites électriques: le transfert de données se réalise avec des impulsions lumineuses;
  • flexible et adaptable aux habitations existantes;
  • moins chère que les câbles Ethernet ou Fibre optique en verre.

Skylane propose une gamme de trois types de produits:

  • les tranceivers (un équipement émetteur-récepteur capable de convertir un signal lumineux en signal électrique et vice-versa);
  • les équipements optiques passifs (splitters, CWDM)
  • les produits SmartHome.

Les clients de Skylane sont nombreux: en Belgique, au Luxembourg, en Suède et surtout au Brésil, où Skylane équipe quatre stades pour la Coupe du Monde 2014.

 

Pour en savoir plus

  • Le discours de la ministre Anne-Karin Hatt à la conférence FTTH2014 (.PDF 109 k)
    Anne-Karin Hatt, la ministre des TIC suédoise présente la situation THD en Suède et les mesures appliquées par le gouvernement pour y arriver
    http://www.awt.be/contenu/tel/res/FTTH_2014_Opening_Minister_Hatt.pdf
  • Le discours de Gunnar Hökmark, membre du Parlement européen, à la conférence FTTH2014 (.PDF 329 k)
    Gunnar Hökmark parle d'une Europe qui doit regarder loin devant, préparer le monde de demain et ne pas proposer des solutions pour hier ou pour aujourd'hui
    http://www.awt.be/contenu/tel/res/Speech_Gunnar_Hokmark.pdf
  • Le retour socio-économiques des investissements FTTH en Suède (.PDF 1973 k)
    L'étude démontre, avec des calculs, que chaque couronne suédoise SEK investie dans les infrastructures FTTH rapporte 1,5 SEK après 5 ans
    http://www.awt.be/contenu/tel/res/prestudy_socio-economic_return_of_ftthSweden.pdf
  • Plan national de déploiement Haut et Très Haut Débit en Belgique
    La Direction générale des Télécommunications et de la Société de l'Information du SPF Economie a élaboré un projet de plan national de déploiement de l'Internet haut et très haut débit, en collaboration avec l'IBPT et en concertation avec les entités fédérées. L'AWT présente les axes de ce plan
    http://www.awt.be/web/res/index.aspx?page=res,fr,foc,100,215
  • La France Très Haut Débit
    La France a élaboré son plan national "Plan France Très Haut Débit" après une concertation entre les acteurs impliqués, privés et publics: les opérateurs télécoms et les collectivités territoriales. A l'heure de sa mise en oeuvre, l'AWT revient sur les grandes orientations de ce plan
    http://www.awt.be/web/res/index.aspx?page=res,fr,foc,100,210
  • G.Fast et FTTdp. Accélérateur ou retardateur du très haut débit?
    En juillet 2013, Alcatel-Lucent et Telekom Austria ont terminé le premier essai du G.Fast, technologie capable d'augmenter les débits sur les câbles en cuivre sur des distances de plus en plus rapprochées des habitations (de 20 à 200 mètres). Nouvelle étape vers le THD pour tous? L'AWT fait le point
    http://www.awt.be/web/res/index.aspx?page=res,fr,foc,100,180
  • Le numérique et le THD comme priorité pour l'économie européenne
    Pour fêter son dixième anniversaire, la conférence FTTH Council Europe 2013 a réuni plus de 3000 participants et 130 exposants à Londres. L'AWT revient sur cet événement qui a mis l'accent sur les priorités absolues que représentent le numérique et le THD pour le renouveau économique de l'Europe
    http://www.awt.be/web/res/index.aspx?page=res,fr,foc,100,164
  • Accès universel à Internet. Les solutions alternatives
    Les bénéfices de la société digitale passent par un accès universel à l'Internet. Malgré le déploiement de la fibre, les solutions DSL et câble, les réseaux 3 et 4G, de nombreuses zones blanches subsistent. Des solutions alternatives ciblent ces communautés isolées et ces utilisateurs en déplacement
    http://www.awt.be/web/res/index.aspx?page=res,fr,foc,100,178
  • Laser 2000
    Fournisseur de composants et systèmes dans le domaine des télécommunications basées sur la fibre optique (Skylane Optics)
    http://www.awt.be/web/ict/index.aspx?page=ict,fr,100,000,000&id=14331
Portail de la Région wallonne