Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

dimanche 11 décembre 2016

Sécurité des échanges électroniques des communes wallonnes

Etude de l'AWT à partir d'un échantillon de 14 communes wallonnes à choisir en fonction des différents niveaux actuels (faible, moyen, élevé) de recours aux TIC par les communes
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 23/01/2005 | Imprimer | Envoyer

La Région wallonne a confié à l'AWT une mission répartie en 2 tâches:

  • une enquête sur les usages TIC sur un échantillon représentatif de toutes les communes wallonnes.Cette enquête portera plus spécifiquement sur :
    • l'existence et l'identité des sites communaux, ainsi que leur contenu informationnel,
    • la nature et l'étendue de télé services proposés par les sites communaux,
    • l'intensité et le type de recours aux technologies Internet par les communes,
    • l'évolution constatée dans ces domaines depuis 2001;
  • une étude de la sécurité des échanges électroniques entre la Région wallonne et les pouvoirs locaux, à partir d'un échantillon de 14 communes wallonnes à choisir en fonction des différents niveaux actuels (faible, moyen, élevé) de recours aux TIC par les communes. La convention porte plus spécifiquement sur l'identification des échanges entre ces communes et les Ministères de la Région wallonne, et sur l'examen technique de la sécurité qui les régit. Des recommandations pour la Région wallonne et pour les communes figureront dans les conclusions.

Objectifs de l'étude "sécurité"

Utiliser un antivirus pour se protéger contre des attaques informatiques ne suffit plus de nos jours. Ce constat est évident pour tous les utilisateurs d'Internet. Il l'est aussi pour les communes wallonnes. La majorité des communes repris dans l'échantillon de la présente étude ont déjà envisagé des solutions pour mieux protéger leur environnement et leurs données.

Comment sécuriser la commune sans alourdir le travail quotidien de ses agents, sans un impact budgétaire souvent lourd, sans prendre de risques? Telle est la question soulevée par un nombre toujours croissant de nos communes.

L'objet principal de la présente étude concerne l'analyse de la sécurisation:

  • de l'environnement informatique de la commune d'une part
  • des échanges électroniques au sein de la commune et avec l'extérieur d'autre part, en particulier ceux avec la Région wallonne et y compris ceux spécifiques aux projets e-gouvernement wallon et fédéral, etc.

Aujourd'hui, il existe déjà différents échanges électroniques sécurisés avec les administrations fédérales :

  • le registre national,
  • le SPF Finances,
  • l'ONSS/ONSSAPL,
  • etc.

Ces échanges doivent suivre les règles imposées par l'administration fédérale! Ces règles concernent:

  • les moyens et les sécurités d'accès,
  • les applications et la structure des données échangées,
  • etc.

En ce qui concerne les échanges électroniques sécurisés entre les pouvoirs locaux et la Région wallonne ou les Provinces, on peut dire qu'ils n'existent pratiquement pas! Mais ils sont hautement souhaités par les communes, notamment dans les domaines suivants:

  • gestion des programmes triennaux pour les travaux subsidiés,
  • urbanisme,
  • cartographie.
Portail de la Région wallonne