Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

dimanche 4 décembre 2016

Comment vos clients peuvent-ils encaisser vite et bien ?

Près de 200 professionnels ont participé au cycle de séminaires "Comment vos clients peuvent-ils encaisser vite et bien?". Retour sur les différents sujets abordés durant ces événements
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 16/03/2010 | Imprimer | Envoyer

La facture papier amenée à disparaître

Depuis le 01 janvier 2010, la législation belge sur la facturation électronique a été assouplie. Profite-elle pour autant aux PME? Pour une PME qui émet un volume important de factures, passer à la facturation électronique est intéressant car elle permet de réaliser des économies (papier, timbres, etc.) et de faciliter le stockage de ces factures. Il suffit simplement d'adopter une méthode garantissant l'intégrité des factures, qui peut être vite rentabilisée, vu le volume de factures électroniques émises.

Lorsqu'une PME émet un volume de factures plus faible, le chef d'entreprise va réfléchir à deux fois avant d'investir dans des logiciels parfois coûteux. Cependant, c'est une évidence: la facture papier est amenée à disparaître et à laisser place à la facture électronique. Tôt ou tard, les PME devront donc changer leurs habitudes et investir dans un système d'archivage électronique.

Il est donc nécessaire d'opérer une transition en douceur pour les TPE, de bien réfléchir à la solution que l'on va mettre en place et de choisir une méthode d'archivage conforme sur le plan fiscal, ou bien souscrire à un service en ligne garantissant pérennité et interopérabilité.

Comment bien encaisser en ligne

La deuxième partie du séminaire était consacrée aux différents modes de paiement électronique qu'un cybercommerçant peut proposer sur son site de commerce électronique.

Les solutions de paiement électronique sont maintenant nombreuses:

  • carte de crédit,
  • codes prépayés à usage unique,
  • cartes de débit (Bancontact),
  • systèmes de transfert par e-mail (par exemple PayPal),
  • paiement par SMS surtaxé,
  • transfert bancaire via téléphone mobile, etc.

Ces solutions ont été comparées et des critères de sélection ont été mis en évidence.

Claude Houet, premier attaché des Finances AFER, Services centraux, et Damien Jacob, expert à l'AWT, sont revenus sur le cadre légal de la facturation électronique ainsi que les différents modes de paiement en ligne existant.


Pour en savoir plus

Portail de la Région wallonne