Agence du Numérique (ex - Agence Wallonne des Télécommunications / AWT), la plateforme ICT de la Wallonie

mercredi 28 septembre 2016
Témoignages
Articles
Freedelity >

Fidélité électronique avec Freedelity

Les cartes de fidélité se multiplient, rendant leur gestion difficile, pour le client et le commerçant. Freedelity propose une solution originale de fidélisation de la clientèle basée sur la carte d'identité électronique belge. Un usage innovant de l'eID
Twitter Facebook Delicious
Mis à jour le 04/10/2010 | Imprimer | Envoyer

Grâce au support de Solvay Entrepreneurs, un organisme d'accompagnement des entrepreneurs et dirigeants de PME, Sébastien Buysse, Marc Alagem et David Van Tieghem, se sont associés pour développer un service en ligne de fidélisation de la clientèle en utilisant la carte d'identité électronique (eID).

Le concept de Freedelity

Freedelity offre aux commerçants l'opportunité d'associer leurs clients à un service de fidélisation en ligne. Le projet présente de nombreux aspects innovants dont les trois principaux sont que:

  • le client utilise son eID comme carte d'affiliation;
  • le commerçant accède à un service entièrement en ligne;
  • la relation client/commerçant reste cohérente grâce au concept de "source authentique d'information".

Le Software as a Service (SAAS) comme solution pour les commerces de proximité

  • Qui? Freedelity
  • Quoi? Carte et services de fidélité personnalisés auprès de commerçants
  • Quand? Juillet 2010
  • Où? www.freedelity.be

Le principe de la fidélisation du client n'est pas nouveau et nombre de grandes enseignes ont mis en place leurs propres outils informatiques. Ceux-ci sont souvent associés à une carte à piste magnétique, à puce ou munie d'un simple code barre imprimé. Pour les petites structures, le coût du développement et de la mise en oeuvre d'une telle solution reste souvent trop onéreux et l'usage de la carte de fidélité papier demeure généralement la solution choisie par le commerçant.

Quelle que soit la solution envisagée, grandes et petites enseignes rencontrent les mêmes difficultés pour tenir à jour les coordonnées clients dans leur base de données. En règle générale, elles sont fournies lors de l'inscription à un programme de fidélisation et ne seront probablement pas mises à jour. On estime ainsi que 20% des données seront obsolètes à court ou moyen termes.

Pour garantir la validité des données, le service de fidélisation Freedelity récupère les données du client directement sur sa carte d'identité électronique (eID), laquelle repose sur le principe de source authentique de l'information mis en oeuvre par le gouvernement Belge.

Via un site Web décentralisé, Freedelity offre à ses affiliés un outil simple et efficace: un ordinateur associé avec un lecteur de carte eID. L'interface en ligne est accessible depuis n'importe quel navigateur Web. Outre le service de fidélisation, le commerçant a également accès à des outils professionnels de communication et de reporting. Pour augmenter la convivialité du service à la caisse, Freedelity envisage l'utilisation d'un terminal de paiement électronique déjà présent dans le commerce comme lecteur eID.

Ces services n'ont pas été développés uniquement pour les commerces de proximité. En effet, pour les grandes enseignes Freedelity s'intégre aisément au sein du logiciel de caisse existant, via un Software Development Kit et des interfaces de programmation.

Une fidélisation pertinente

Quel que soit le secteur d'activité, il est plus coûteux d'acquérir de nouveaux clients que de conserver les existants. Dès lors, la mise en oeuvre d'un programme de fidélisation alliant personnalisation et services à valeur ajoutée est indispensable. Cette exigence commerciale est rencontrée par Freedility qui débute son déploiement sur le marché belge par la ville de Nivelles.

Quels sont les différents avantages dont se prévaut Freedelity?

  • l'activation du compte et l'attribution immédiate des points dès le premier passage de la carte eID dans le lecteur du commerçant;
  • l'automatisation de la participation du consommateur. La plateforme de fidélisation obtient les informations, traditionnellement demandées au nouveau client, via la puce électronique de la carte eID;
  • la mise à disposition pour le commerçant d'informations client à jour. La plateforme de fidélisation vérifie à chaque transaction la pertinence de l'information du compte et la modifie si les données de la carte eID ont été corrigées par l'administration communale;
  • la mise à disposition pour le consommateur d'un point de contact unique (Freedelity) pour la gestion de sa relation client avec d'autres enseignes;
  • la possibilité pour le consommateur de maitriser sa relation de fidélisation avec les enseignes.

Le recours à une information entièrement publique

Chaque Belge dispose aujourd'hui de son eID. Cela lui permet d'utiliser l'ensemble des services nécessitant une identification et/ou authentification numérique. En complément de la partie informative imprimée sur la carte, il y a une puce électronique sur laquelle sont enregistrées les mêmes informations que celles qui sont lisibles par tout un chacun et qui permet, en outre, une signature électronique. D'un point de vue législatif, seul le numéro de registre national ne peut en aucune façon être utilisé (traité ou conservé) par des parties qui n'ont pas obtenu l’autorisation du comité sectoriel du Registre National. Seules certaines catégories d’autorités et d’instances énumérées dans la loi peuvent y prétendre.

A l'inverse de la carte d'identité traditionnelle qui ne permet qu'une identification visuelle impliquant un face-à-face, l'association d'une puce électronique permet cette identification à distance.

Les atouts majeurs de cette technologie sont:

  • l'authentification du titulaire de la carte;
  • la signature électronique autorisée;
  • la sécurisation par l'utilisation d'un code PIN.

Actuellement même si l'espace mémoire disponible sur la puce est faiblement utilisé, aucune autre information ne peut être ajoutée par des tiers non autorisés. Ultérieurement, cet espace pourra être valorisé pour d'autres usages (un projet de remplacement de la carte SIS est notamment à l'étude).

La fusion de ces différentes cartes et la diversification des usages seront contrôlés par des mécanismes de cryptographie.

La diminution du nombre de cartes de fidélité permet en outre:

  • la réduction de la consommation de papier, des matières plastiques et électroniques;
  • la réduction de la production en émission de carbone liée aux matières premières, au transport, etc.

Autres initiatives en simplification administrative

Lors de sa dernière enquête sur les communes, l'AWT a mis en évidence la mise en place d'applications tirant profit de la carte électronique par certaines administrations. Freedelity veut s'ajouter à la liste des possibilités offertes aux citoyens qui utilisent leur carte d'identité électronique:

  • remplir et envoyer électroniquement une demande de prime à la Région wallonne;
  • compléter sa déclaration fiscale;
  • consulter le réseau des bibliothèques communales pour réserver un livre;
  • envoyer un email en recommandé légal;
  • doter d’une signature légalisée des documents électroniques (Word, Excel, PDF);
  • apposer une signature pour les achats sur Internet;
  • être la clé d’accès au réseau informatique d'une entreprise;
  • etc.

Outre les usages administratifs justifiés dans le cadre des relations citoyen/administration, l'utilisation de ce pass universel a été créé à des fins transactionnelles (e-commerce) dans le secteur privé.

En 2008, e-Bay a été précuseur en la matière. Il a introduit l'usage de l'eID dans ses sites belges et espagnols. Dès 2009, la SNCB permettait l'achat en ligne de billets de train. Depuis quelques mois, la loterie nationale autorise toute personne majeure à jouer en ligne. Récemment, les distributeurs de boissons dans les gares permettent le contrôle de la vente d'alcool aux mineurs.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus

  • Akretio
    Nous développons des solutions internet avec des produits basés sur les nouvelles technologies. Nous marions les technologies propriétaires comme Delphi et les technologies opensources comme PHP, Apache et MySQL
    http://www.awt.be/web/ict/index.aspx?page=ict,fr,100,000,000&id=11069
Portail de la Région wallonne